Articles
Posted By jeudeclick

Discoveries, Journals of Lewis & Clark : menez votre expédition.


La boîte de Discoveries

Voilà un jeu de placement de dé ou la mécanique de jeu est au service de l’immersion dans le thème de l’exploration. Posé, mais rythmé, il demande d’optimiser les dés disponibles pour acquérir de nouvelles possibilités, pour multiplier les découvertes et parfois retarder celles des autres joueurs.

Edité en 2015 par Ludonaute, Discoveries, Journals of Lewis & Clark propose de revivre l’expédition menée par les équipes de ces deux explorateurs entre 1803 et 1806 qui firent la première traversée des Etats Unis d’Est en Ouest. Tous les joueurs (de un à quatre maximum) font partie de l’exploration mais ils font la course à celui qui aura fait le plus de découvertes, que ce soit des territoires, des tribus indiennes ou de nouvelles espèces animales ou végétales.

La partie…

Le gagnant est celui qui a le plus de points à la fin du jeu et il y a de multiples possibilités d’en gagner. On peut accumuler les points de tous les territoires découverts. On peut aussi avoir le plus de symboles Tipis d’indiens sur le total de ses cartes, sachant que les seconds et troisièmes gagnent aussi des points. On gagne des point par série de découvertes biologiques réalisées : une série des quatre types de découvertes faites (plantes, mammifères, oiseaux, poissons) rapporte le maximum de points et l’on peut compter plusieurs séries. Cela donne un réel choix tactique à chaque joueur qu’il conviendra de modifier en cours de partie si besoin est.

A la découverte du nouveau monde !

Chaque joueur dispose d’un plateau de jeu personnel où figurent les actions qu’il peut effectuer et quel nombre de dés et avec quelle face visible il doit les déposer pour réaliser l’action. Pour commencer, les joueurs s’attribuent une carte à explorer et disposent de cinq dés de leur couleur.

Le plateau de jeu

Le plateau central reçoit trois cartes tribus indiennes et trois cartes à explorer qui seront disponibles au cours du jeu. Chaque carte prise est remplacée par une autre jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de carte exploration disponible, ce qui marque la fin de la partie. Ce plateau correspond au camp de base, situé de part et d’autre du fleuve où les membres retournent se reposer après une harassante exploration. Concrètement, le plateau est divisé en deux parties (rives droite et gauche du fleuve) où l’on place les dés que l’on doit défausser après placement.

Les dés gris représentent les indiens qui viendront épauler vos explorateurs après un accord avec leur tribu.

Choisir sa route

Des cartes territoires

Pour découvrir un territoire, il faut suivre le chemin qui est indiqué dessus de bas en haut de la carte. Cela consiste à traverser des rivières ou franchir des montagnes dans l’ordre. La plupart des cartes territoires proposent plusieurs chemins.

Les dés de votre couleur représentent les membres de l’expédition qui vous sont fidèles. Ce sont eux qui vont explorer ces cartes, à pied ou à cheval. Ils peuvent aussi entrer en contact avec les tribus indiennes locales et enfin, ils peuvent (et doivent) rédiger le journal des découvertes. Toutes ces actions sont les symboles figurants sur les faces des dés.

A son tour, un joueur ne peut faire qu’une action. Soit poser tous les dés de sa réserve ayant la même face visible, soit récupérer des dés. Il y a deux possibilités pour récupérer des dés : prendre tous ceux qui sont « au repos » figurant sur la rive droite ou la rive gauche du fleuve dans le camp de base, toutes couleurs confondues ou récupérer tous les dés de sa couleur où qu’ils soient (au repos, dans le pool de dés ou dans une zone d’action d’un autre joueur !). Ils sont vos membres fidèles qui reviennent à vous à votre appel !

Meneur d’hommes

A chaque fois qu’un joueur récupère un ou plusieurs dés, il les lance et les dispose dans sa réserve de dés. C’est ainsi que l’on attribue une tâche à chacun de nos vaillants explorateurs en les posant sur son plateau de joueur afin qu’ils puissent franchir des rivières ou des montagnes.

Les actions d’exploration disponibles sur le plateau de joueur sont :

  • L’exploration à cheval : un seul membre rapide peut ainsi franchir deux rivières
  • L’exploration à pied : deux membres peuvent ainsi franchir trois rivières mais l’un des deux va ensuite se reposer au camp de base
  • L’exploration en montagne : trois membres peuvent franchir deux rivières à pied, à cheval ou autre (de fait, il faut trois dés de face identique, tout simplement !) et deux d’entre eux vont ensuite se reposer au camp de base. Oui, c’est épuisant d’explorer les montagnes !

Plateau individuel des joueurs

En accumulant les franchissements en plusieurs tours, le joueur va réunir les conditions nécessaires à l’exploration d’une carte mais celle-ci n’est effective qu’une fois le journal d’exploration rédigé, donc en posant les dés face écriture visible. La carte est ajoutée sous la couverture du journal d’exploration, caché des autres joueurs et les dés déclenchés sont relancés et retournent dans la réserve du joueur.

Les cartes tribu

Au lieu d’explorer, on peut s’attirer la sympathie des tribus locales, qu’elles soient méfiantes ou accueillantes. Les cartes tribus viennent alors s’ajouter au plateau du joueur en apportant de nouvelles possibilités d’actions et des bonus divers. Chaque carte tribu fournit aussi un dé gris, un éclaireur autochtone qui vient renforcer l’équipe du joueur. Mais s’il n’y a plus de dé gris disponible sur le plateau central, le joueur qui en a le plus doit en donner un à celui qui bénéficie d’une carte tribu.

Enfin, il est aussi possible de placer un dé sur son plateau pour tourner deux autres dés sur la face de son choix. Les explorateurs voient leurs missions redéfinies !

Le jeu est très rythmé vu que l’action de chaque joueur est très brève. Il y a beaucoup de choix à faire entre la pose des dés pour optimiser chaque placement ou la reprise de dés. Il y a une part non négligeable d’interaction puisque les cinq dés initiaux ne suffisent souvent pas pour gagner. Il faut donc aller chercher les dés des autres joueurs ou les dés des indiens, avec le risque de voir ces dés repris par les adversaires, contrecarrant ses plans.

La mécanique de jeu intègre parfaitement le thème de l’exploration et l’immersion se fait aisément. Chez Jeudéclick, nous souhaitons souligner le magnifique travail d’illustration de Vincent Dutrait qui a fait une grosse recherche documentée pour réaliser les tribus indiennes mais également la faune et la flore. Cela ajoute incontestablement à l’ambiance du jeu.

Un « dice building » immersif

Certains peuvent trouver le jeu répétitif et nous, à la Rédaction, on les comprend, on place des dés et on récupère des cartes. Reste que les cartes explorations et tribus ne sont jamais toutes disponibles pour plusieurs raison. Tout d’abord les cartes tribus et les cartes exploration sont recto-verso, ce qui fait qu’une carte tribu prise est une carte exploration en moins, avec peut-être un animal ou un végétal en moins pour le décompte des séries au final. C’est une façon très maline de représenter l’incertitude de l’exploration. Ensuite, on retire un certain nombre de cartes en fonction du nombre de joueur avant de commencer la partie ce qui ajoute à cette incertitude et renforce la rejouabilité du jeu. Chaque partie ne sera pas la même et il faut savoir aller chercher les points de victoire en fonction des territoires disponibles. Prendra-t-on une carte territoire à forte valeur mais longue à explorer ? Ou plusieurs territoires plus accessibles avec moins de points de victoire ? A noter aussi qu’il est toujours intéressant d’accumuler suffisamment d’actions exploration pour pouvoir explorer deux territoires successivement, ce qui rapporte des points, mais aussi un tour gratuit au joueur.

C’est un jeu à l’ambiance posée mais qui peut se jouer sans temps mort si les joueurs pensent à leur prochain tour pendant que les autres jouent le leur. Le décompte final est toujours serré car il y a vraiment de multiples voies pour gagner des points. Il y a aussi le plaisir d’étoffer ses capacités d’actions en prenant des cartes tribus et à les planifier en optimisant ce dont on dispose. Mais ce placement de dés se fait au détriment immédiat de l’exploration, cruel dilemme ! Au final, le hasard est réduit au minimum et se pondère facilement.

Enfin, pour compléter l’immersion, les règles sont illustrées par des explications sur cette expédition et par la présentation des principaux protagonistes, ce qui s’avère très intéressant.

Discoveries est un jeu agréable à sortir car il se renouvelle à chaque partie. Il est assez facile à expliquer et la mécanique du jeu se met vite en place, à un bon rythme. Il faut cependant prendre le temps de bien choisir les cartes tribus que l’on récupère pour comprendre le bonus qu’elles apportent. Un glossaire précise cela et chaque carte étant numérotée, on trouve facilement les précisions recherchées. Après, tout le plaisir est de construire ses actions et d’optimiser sa réserve de dés tout en contrecarrant si besoin est la planification des autres joueurs. Le jeu offre toujours une possibilité de gagner, il convient seulement de la saisir au bon moment. Et malgré l’incertitude des territoires à découvrir, chacun agit comme il le veut pour tenter de remporter la partie en ayant fait au total le plus de découvertes.

Suivez le cap !

Si vous disposez du jeu, nous vous transmettons ci-dessous, un lien pour une boite à imprimer par vous-même sur du papier fort qui vous permettra de ranger vos cartes non sleevées. Le PDF contient une version française et une version anglaise de la même boite. Cette boite a été réalisée avec l’accord de Ludonaute. Vous pouvez d’ailleurs la retrouver en téléchargement sur leur site ainsi qu’une feuille de score, un second goodie offert par l’éditeur.

Maintenant, à vous de vous forger votre propre avis.

La règle du jeu en français
La boîte destinée à ranger vos cartes
La fiche du jeu sur Boardgamegeek
Le site web de l’éditeur Ludonaute


Informations destinées aux personnes avec un handicap

En complément à nos articles, nous transmettons ci-dessous des précisions destinées aux personnes présentant une atteinte à la santé (visuelle, auditive ou déficience intellectuelle) :

– Ce jeu demande une bonne capacité de réflexion et semble peu compatible avec une déficience intellectuelle.
– Ce jeu semble ne présenter aucune autre limitation particulière.

Rédacteur de l’article : Degrimo

View Comments
Aucun commentaire pour le moment.

*