Articles

L’Evolution en quelques traits


Bienvenue dans la partie !

Bienvenue dans la partie !

Les fougères bougent droit devant et des grognements se font entendre loin dans la plaine. Un souffle chaud et malodorant nous fige littéralement sur place. Une patte verdâtre, puis une énorme canine et finalement deux gros yeux lumineux qui nous fixent, nous font dire qu’il est sans doute déjà trop tard… Nous voici pris au piège, encerclés par deux Tarbosaurus et trois Tyrannosaures. Ici, la loi du plus fort s’applique et elle ne nous aura laissé que peu de répit avant de nous faire littéralement dévorer !

Bon, on va vous laisser vous remettre de vos émotions et attendre bien sagement que maman dinosaure vous ait digérés ! Non, on plaisante mais avec « Evolution » c’est bien au cœur d’une incroyable biodiversité que nous allons nous plonger. Ou plutôt, au cœur d’un jeu composé de plus de 120 cartes pour lequel la théorie de Darwin deviendra rapidement réalité.

Evolution a évolué !

La gamme "Evolution"

La gamme « Evolution »

Evolution c’est tout d’abord un jeu pour deux à six joueurs, pour des parties d’environ 60 minutes, qui a vu le jour il y a quelques années grâce au soutien de presque 2500 personnes qui ont contribué à le faire éclore sur une célèbre plate-forme de financement participatif. Et le succès a été au rendez-vous car l’opus est devenu une petite référence chez les passionnés et les connaisseurs du monde ludique. Vu son titre, cela paraissait presque évident mais Evolution a même évolué ! Il a en effet connu une deuxième édition compte tenu du succès du premier tirage, une extension également jouable en stand-alone et finalement une localisation francophone qui arrivera tout prochainement grâce aux bons soins des p’tits gars de FunForge. Que de chemin parcouru !

La loi du plus fort est toujours la meilleure !

Dans Evolution, vous incarnez un dinosaure et le premier qui n’a plus faim a perdu ! Non, ce n’est pas vrai, c’est bien plus subtile que cela. Vous devrez créer vos espèces et les faire évoluer, trait par trait, afin d’assurer leur survie. La nourriture pourra manquer et vous ne serez pas à l’abri d’une attaque de carnivore. Vos choix seront donc déterminants. Le but du jeu sera de gagner le plus de points en nourrissant vos espèces ; l’unique façon de marquer des points de victoire en fin de partie.

Vous débutez votre partie d’évolution avec un plateau « Espèce » qui la représentera matériellement et qui permet de faire progresser la population et la taille de l’espèce grâce à de petits cubes en bois. En début de tour, tous les joueurs reçoivent trois cartes et une carte de plus pour chaque espèce présente devant eux. Vous sélectionnerez ensuite la nourriture que vous apporterez dans la mare et qui servira à l’ensemble des joueurs durant ce tour. Cette nourriture est déterminée en fonction de la valeur de la carte que vous défaussez; et il existe des valeurs négatives ! On vous laisse imaginer la surprise et la vile stratégie qu’il est possible de mettre en place. En commençant par le premier joueur, chacun peut jouer autant de carte qu’il dispose en main ou décider d’en garder pour les prochains tours. A votre tour de jeu, vous effectuerez une action parmi trois. Vous pourrez placer face cachée une carte « trait » au dessus d’une espèce afin de lui assigner des caractéristiques spécifiques. Vous pourrez également décider de vous défausser d’une carte pour augmenter la taille ou la population d’une espèce. Et finalement, vous pourrez décider de créer une nouvelle espèce en vous emparant d’un nouveau plateau « Espèce », là aussi en vous défaussant au préalable d’une carte que vous possédez. Chacun autour de la table jouera ses cartes tour à tour, jusqu’à ce que les joueurs décident de passer ou qu’ils aient joué toutes leurs cartes. Ensuite, tous les joueurs révèlent les différents traits de leurs espèces. La phase suivante consiste à révéler les cartes nourriture qui se trouvent dans la mare et à y placer les jetons de nourriture.

Plateau "Espèce"

Plateau « Espèce »

C’est maintenant que les choses sérieuses commencent et que les espèces vont devoir se nourrir. Chacun son tour, les joueurs vont récupérer la nourriture présente dans la mare afin de satisfaire les espèces non-carnivores qui crient famine ! Les jetons de nourriture sont alors placés sur les différents plateaux « Espèce » présents devant les joueurs. Si une espèce s’est vue attribuée un trait de carnivore, elle ne se nourrit plus de végétaux mais devra attaquer une espèce d’un autre joueur pour se nourrir. Sauf que ces attaques ne seront pas sans conséquence en fonction des différents traits assignés par les joueurs et peut-être même que vous n’aurez pas d’autres choix que d’attaquer vos propres espèces si aucun autre joueur ne peut être « dévoré » ! Si un carnivore parvient à se nourrir, le joueur prend un jeton de nourriture dans la réserve. Tous les joueurs placeront finalement les jetons de nourriture dans leur sac et chaque token représentera un point de victoire en fin de partie. A noter que les espèces peuvent s’éteindre si elles sont affamées ou si leur population est réduite à néant ! Oui, c’est cruel ! Un nouveau tour peut alors débuter et lorsque la pioche des cartes « Traits » est vide, la partie prend fin et on procède au décompte des points.

Comboter ou être décimé…

Evolution aura été notre petit coup de coeur du moment ! C’est subjectif mais ses illustrations si particulières, si colorées et si captivantes nous ont tapé dans l’oeil. Il faut bien le reconnaître un jeu de société s’apprécie premièrement par un visuel attrayant. La règle du jeu est très vite lue grâce à un document simple et aéré. Il faut quelques tours de jeu pour bien comprendre la mécanique et l’importance de permettre aux différents traits de comboter entre eux. Tout le mécanisme du jeu consistera à mettre en place un « moteur » permettant d’activer plusieurs cartes en même temps ou d’optimiser l’interaction des différents traits. Il sera donc nécessaire de se familiariser petit à petit avec le matériel de jeu pour en comprendre les subtilités et maîtriser les effets des cartes. Mais tout cela s’apprend rapidement et on prend ensuite un malin plaisir à utiliser nos redoutables espèces dans des stratégies toutes plus rusées les unes que les autres. Evolution permet une grande interaction entre les joueurs car il faut systématiquement surveiller les espèces de ses adversaires et réagir au bon moment pour ne pas se faire littéralement réduire à néant !

Les cartes avec des illustrations que nous adorons !

Les cartes avec des illustrations que nous adorons !

Parfois la thématique des « dinosaures » est abordée de manière un peu trop présente dans certains titres. Mais dans « Evolution » ce n’est pas le cas car nous sommes bien sur des espèces que l’on personnalise et qui n’ont souvent plus grand-chose à voir avec la réalité. Vous vous en rendrez très vite compte, comme par exemple lors de la création d’une « parasite de couvée à carapace » ! Ouh, ça fait peur !

Au final, un thème abordé avec légèreté, un jeu doté d’une courbe d’apprentissage, beaucoup d’interactions entre les joueurs et d’abjectes stratégies à mettre en place… il n’en fallait pas plus pour nous convaincre ! Et on vous le rappelle, mais pour ceux qui se sont laissés prendre au piège avec satisfaction, l’extension Flight deviendrait presque un impératif. Pour la boîte de base, l’édition francophone débarque maintenant (décembre 2016) avec la localisation signée FunForge ! Merci à eux. Et il semblerait que la version Climate devrait également connaître une localisation en français; on croise les doigts.

Maintenant, à vous de vous forger votre propre avis.

La fiche du jeu sur Boardgamegeek
Le Tric Trac TV de l’explication et de la partie
Le site de FunForge


View Comments
Aucun commentaire pour le moment.

*