Articles
Posted By jeudeclick

Space Race, la conquête spatiale vous ouvre ses bras


Un petit pas pour l’homme…

Juillet 1969, au centre de commandement de Houston au Texas, tous les collaborateurs de la NASA sont en effervescence. Voilà à peine quelques minutes que le LEM vient de se poser sur le sol lunaire. Chacun avait forgé de grands espoirs dans cette mission d’Apollo 11 et ils ont eu raison d’y croire. Dans quelques minutes, l’Homme mettra enfin le pied sur la lune. Chaque collaborateur du centre opérationnel garde les yeux figés sur leurs écrans de contrôle. De la fumée s’échappe du sas extérieur, lorsque Niel Armstrong active la dépressurisation. C’est incroyable ! La porte du module lunaire pivote doucement sur ses gongs et la fine silhouette d’un cosmonaute apparaît dans une relative pénombre. Le voilà qui avance sur la plate-forme télescopique et qui s’apprête à utiliser l’échelle pour rejoindre le sol rocailleux de la lune. Le lourd scaphandre se retourne et Armstrong pose son premier pied sur l’échelon métallique. Tout son corps est en mouvement et le voilà qui descend doucement en direction du sol. Plus que quelques instants avant de connaître le dénouement de cette formidable aventure. D’un pas sûr et décidé, l’astronaute finit par réaliser le rêve de tout un peuple, d’une nation et même d’une planète entière. Cette fois nous y sommes, un petit pas pour l’homme mais un grand pas pour l’humanité !

Le jeu Space Race

La conquête spatiale a toujours fasciné et fascinera encore l’humanité pour de nombreuses générations à venir. Dès lors, quoi de plus merveilleux que de retrouver cette thématique dans un jeu de société ! Space Race est donc un jeu de cartes stratégique retraçant les grands moments de la conquête spatiale, signé Jan Soukal et Marek Loskot publié par Boardcubator. Le jeu nous vient de République Tchèque et il se pratique en solo et jusqu’à quatre joueurs, pour des parties entre 30 et 60 minutes dès 13 ans. On peut déjà vous prévenir qu’il ne fait l’objet d’aucune distribution francophone à ce jour (mai 2017) et que le titre n’est disponible qu’en anglais, avec du texte sur le matériel de jeu. La règle française s’avère cependant disponible en téléchargement et bien entendu, on vous met le lien au bas de cet article.

Pour la petite histoire, ce micro-projet a fait l’objet d’un financement participatif qui a tout de même convaincu plus de 1800 contributeurs pour un total cumulé de quelques 56’000 euros. Le succès a notamment permis d’enrichir le matériel de jeu et surtout, de proposer une édition très soignée.

Dans Space Race, chaque joueur endossera le rôle de directeur d’une jeune agence spatiale. Et la mission est plutôt simple, à savoir de faire figurer son pays dans tous les manuels d’histoire, en tant que pionnier de la conquête spéciale. Ainsi, les joueurs devront recruter des astronautes et des spécialistes, développer de nouvelles technologies, lancer d’ambitieux programmes spatiaux et aussi célébrer leurs exploits. Prêt à inscrire votre nom dans l’histoire ? Alors prenez votre scaphandre et votre carte des étoiles et nous vous expliquons les règles…

Sept décennies de développement

L’objectif du jeu est d’avoir en fin de partie, l’Agence Spatiale la plus développée. Ceci s’évalue grâce aux Points de Développement qui sont gagnés pendant la partie. Vous marquerez des points avec le niveau total de votre agence, le nombre de cartes dans votre laboratoire et finalement les points des cartes Exploits (cartes « rouges »).

Les cartes Contrôle

En début de partie, tous les joueurs reçoivent douze cartes Contrôle et vous utiliserez l’une d’entre elles à chacune des sept manches du jeu (sept décennies durant lesquelles vous développez votre programme spatial).

Tous commencent par administrer leur agence. Chaque joueur planifie son développement et choisit alors une de ses cartes Contrôle et la place face cachée devant lui. Pour tous les joueurs, ces cartes sont ensuite révélées en même temps que les cartes posées face cachée au centre de la table, lesquelles constituent l’univers. Vous devrez à présent développer votre agence en effectuant cinq étapes, dans l’ordre. Les joueurs ayant joué une carte Contrôle de couleur jaune peuvent désormais utiliser les capacités de Propagande. Vous procèderez de la même façon avec les trois autres étapes, à savoir : vert pour la Technologie, violet pour le Programme spatial et rouge pour les Exploits. Utiliser une capacité consiste pour chaque étape, à activer (ou non) les symboles représentés dans les bandeaux de même couleur que celui présent sur la carte Contrôle jouée. Ainsi, vous pourrez récupérer des cartes dans l’univers pour les ajouter à votre programme spatial, vous pourrez également en ajouter à votre main ou dans votre laboratoire et même activer des capacités plus complexes inscrites au bas des cartes.

La cinquième étape permet aux joueurs de résoudre leurs capacités de Bureaucratie. En effet, certaines cartes du jeu présentent une capacité spéciale représentée graphiquement par une petite horloge au bas des cartes. Dans l’ordre du tour, chaque joueur qui dispose de cette capacité doit la résoudre. Certaines de ces capacités commencent néanmoins par “Vous pouvez…”. Ces activations vous forceront souvent à placer des cartes dans votre laboratoire, dans votre agence ou à en piocher de nouvelles.

Votre agence

La phase suivante, dite du « financement d’urgence » permettra aux joueurs qui ne disposent plus de cartes en main, d’en piocher une dans l’univers inexploré.

Une fois toutes les étapes terminées, il y a lieu de préparer une nouvelle décennie (un nouveau tour de jeu). Ainsi, les joueurs qui le désirent peuvent choisir les cartes de leurs mains qui apparaitront prochainement dans l’univers, en les plaçant face cachée dans l’univers inexploré. La pioche est ensuite mélangée. Une carte est ensuite révélée (deux pour des parties à trois joueurs, et trois pour des parties à quatre joueurs), le marqueur d’initiative passe au joueur suivant et un nouveau tour de jeu peut alors débuter.

Quand les sept décennies sont terminées, la partie s’achève et il est alors temps de procéder au comptage des points de développement. Les joueurs scorent en fonction du niveau total de leur agence, du nombre de cartes présentes dans leur laboratoire et finalement, ils obtiennent six points de développement pour chaque catégorie d’exploit pour laquelle l’agence est majoritaire. Le joueur dont l’Agence a reçu le plus de points de développement est déclaré vainqueur.

Relevons également que Space Race dispose d’un mode solo. Dans ce type de configuration, le joueur incarne le Président américain John F. Kennedy, menant son pays et son programme spatial dans une course à l’espace historique face à la puissance du bloc de l’Est. Dans cette configuration, vous effectuez également les étapes du ou des joueurs adverses qui constitueront eux aussi leur programme spatial.

Allo Contrôle, est-ce que vous nous recevez ?

Le superbe rangement !

La découverte d’une boîte de Space Race a été réellement une belle surprise. La réalisation est très soignée et une fois ouverte on découvre les différents decks de cartes toilées qui sont tous bien rangés dans un thermoformage en mousse. Sur la droite de la boîte, un petit emplacement accueille une fusée en bois qui est utilisée comme marqueur d’initiative (premier joueur). Et l’éditeur a tellement bien fait les choses qu’il a même pensé à l’adaptation du thermoformage en mousse pour les cartes sleevées; franchement bravo !

Visuellement Space Race est une réussite ! Toutes les cartes sont réalisées dans un style « bande dessinée » avec des tons pastel, limite délavés et le résultat est surprenant. Cela est purement subjectif mais chez Jeudéclick, nous sommes sous le charme de ces visuels qui retracent si magnifiquement l’histoire de la conquête spéciale. Et puisque l’on évoque cela, parlons un instant de la thématique qui a été utilisée sur tous les composants du jeu. Là, l’éditeur a mis le paquet ! Et quelle réussite (Oui, encore) ! Toutes les cartes représentent individuellement un temps fort, un personnage ou un élément qui a trait à l’Espace et à la conquête de l’Univers. Ainsi, on peut légitimement avoir en main les personnages de Youri Gagarine ou Buzz Aldrin, la base spatiale de Baikonur, l’observatoire d’Arecibo, l’ISS, le télescope Hubble, le programme spatial Mercury, l’exploration martienne, etc. Même la carte du discours du Président JFK ! Nous n’aurions qu’un mot : captivant !

Des cartes, encore des cartes

La règle de Space Race n’est pas une complexité du genre. Le petit livret au format carré se lit rapidement et simplement. Les différentes étapes du jeu sont bien expliquées et les joueurs peuvent immédiatement se lancer dans une première partie. Même lors d’une étape découverte, on ne se réfère pratiquement pas au livret d’instruction et la prise en main se veut relativement rapide. Une prise en main facilitée notamment grâce à l’iconographie très explicite et franchement bien réalisée. Cette dernière ne laisse aucune place à l’hésitation ou à l’interprétation.

Tout au long de la partie, les joueurs utilisent leurs cartes de contrôle pour essayer d’équiper leur programme spacial, mais aussi pour s’enjoindre les services d’astronautes et bien entendu, pour célébrer des réussites ! La thématique est bien présente tout au long de la partie et petit à petit le programme spatial de chacun s’enrichit au gré des tours de jeu.

Les sensations de jeu sont elles aussi positives et la mécanique s’avère bien huilée. Ce qui est très intéressant dans Space Race, c’est que les joueurs sont soumis au tirage des cartes et là, il y a clairement une part d’aléatoire. Mais tout l’intérêt réside dans le fait que pour utiliser les cartes les plus intéressantes que vous venez de piocher, il faudra principalement les placer dans la zone de jeu centrale (l’univers) pour espérer les ajouter à votre programme. Mais chaque joueur pourra alors être susceptible de prendre ces cartes. Si à contrario certaines cartes ne vous conviennent pas, vous pourrez décider de les garder en main et de les utiliser plutôt dans la zone de laboratoire afin de cumuler des points de victoire supplémentaires. Cette mécanique de devoir mettre en jeu les cartes que l’on désire ajouter à son programme spatial est très réussie et fonctionne parfaitement. Tout comme chaque carte possède également des effets que les joueurs pourront ou non activer, et même une dernière étape dite de « bureaucratie » qui permettra encore d’effectuer des actions. Tout cela pour dire qu’il y a vraiment de quoi contrôler son développement et sa stratégie. Et surtout, l’intérêt de toutes ces actions est bien évidemment de les faire « combotter » entre elles. Certains effets sont redoutables et cumulés à une bonne gestion de main, les joueurs pourront alors récupérer rapidement de nouvelles cartes et des points de victoire.

Space Race aura donc été une très jolie découverte pour un jeu passé quelque peu inaperçu sur Kickstarter. Une mécanique intéressante, de bonnes sensations de jeu, une prise en main aisée et finalement de superbes illustrations… que pourrions-nous espérer de mieux ?

Maintenant, à vous de vous forger votre propre avis.

Quelques questions à Jan Soukal, l’auteur du jeu

Vous commencez à nous connaître, notre curiosité est sans limite. Et même si l’auteur du jeu parle anglais et réside en République Tchèque, cela ne nous a pas empêchés d’être allé à sa rencontre pour en savoir plus sur son projet.

Jan, on te remercie chaleureusement de nous accorder un peu de temps et de répondre à ces quelques questions concernant Space Race. Chez Jeudéclick, on a apprécié ton projet et nous souhaitions forcément avoir des précisions.

Hello Jan, peux-tu te présenter, nous dire qui tu es et quelle est ton expérience dans le domaine du jeu de société ?
Bonjour à tous ! Je suis un fan de jeux de cartes et de jeux de société depuis que je suis tout jeune. Je me souviens vraiment de moi obligeant mes grands-parents à jouer à mes jeux pendant nos vacances en famille. Plus tard, au lycée, j’étais un joueur de Magic. Puis j’ai découvert les véritables jeux de plateau comme Carcassone (si je me souviens bien). Il y a bien longtemps que j’y jouais mais je pense que la passion a débuté à partir de là.

À quels jeux as-tu l’habitude de jouer ?
Through the Ages est vraiment mon titre préféré. J’apprécie aussi beaucoup Power Grid mais j’ai eu besoin de temps pour apprécier le visuel. Plus récemment c’est Scythe que j’ai bien aimé, pour son accessibilité et aussi Arcadia Quest; le titre est plutôt amusant vous ne trouvez pas ? Et j’attends aussi désespérément qu’un ami reçoive sa copie du 7th Continent. Je l’ai malheureusement manqué sur Kickstarter mais ce titre semble incroyable !

Pourquoi as-tu réalisé Space Race ? Es-tu un passionné de l’espace ?
L’exploration spatiale m’a toujours fasciné, depuis que je suis petit garçon. Nous ne vivons malheureusement plus dans l’ère de la course à l’espace mais ces derniers temps, il y a eu de nombreux événements dans ce domaine comme la dernière sonde sur Mars ou vers Pluton, les comètes etc. Nous vivons vers l’avenir de la conquête spatiale ! Il y a de nombreux jeux de science-fiction qui font référence à un avenir lointain mais ce que j’ai mis dans Space Race est bien réel, cela c’est passé ! C’est pour moi un hommage aux capacités et aux ambitions humaines.

Pour parler de la conception du jeu, j’ai essayé de mettre en place une mécanique originale dans Space Race. Mon intention était de combiner des combos avec le jeu de poker. Tout en conservant ce procédé, j’ai essayé de supprimer l’attente qu’il peut y avoir durant les tours de jeu des titres type eurogame. Au final, on est bien sur un jeu de cartes mais avec une mécanique plus complexe, et surtout un titre que l’on peut facilement emporter avec soi.

Space Race était ton premier projet sur Kickstarter. Tout s’est déroulé comme prévu ?
Vous savez, quand on développe un jeu, que l’on prépare la campagne et les différentes stratégies inhérentes, tout semble relativement clair. Mais une fois que vous appuyez sur le bouton « lancer la campagne », quelque chose de magique se produit et c’est la communauté qui alimente le projet. Nous avons reçu une quantité impressionnante de commentaires et nous avons revu grâce à cela une partie du jeu, comme l’iconographie ou le livret de règles. Cela n’était pas prévu, en tout cas pas à une aussi grande échelle. Nous nous sommes toutefois tenus aux règles principales qui étaient fixées, comme par exemple la qualité du matériel que nous voulions la meilleure possible. A ce titre, il y a eu du retard sur la production car nous n’étions pas satisfaits du premier résultat.

Est-ce que tu vas peut-être continuer à développer Space Race ? Une extension est-elle prévue ?
Et bien oui ! J’ai le plaisir de vous informer que nous travaillons actuellement sur une extension de Space Race. Elle inclura un cinquième joueur ainsi qu’une nouvelle mécanique de jeu. Nous allons lancer la campagne cet été. Pour info, ceux qui n’ont pas participé à la première campagne pourront obtenir le jeu de base de Space Race ainsi que l’extension.

Est-ce que tu as d’autres projets de jeux avec Boardcubator ? Sur quoi travailles-tu actuellement ?
Actuellement, nous travaillons vraiment sur l’extension de Space Race; pour nous cela est une priorité. Mais nous expérimentons constamment de nouveaux jeux originaux et des approches telles que les moteurs de jeu en temps réel. Nous avons déjà quelques projets sur le feu, mais je préfère ne rien dire pour l’instant. Je vais toutefois essayer d’en présenter un à Essen au Spiel. J’espère que nous pourrons vous rencontrer toutes et tous, vous êtes les bienvenus !

La règle du jeu en français
La fiche de Space Race sur Boardgamegeek
Vidéo de présentation (en anglais)


Informations destinées aux personnes avec un handicap

En complément à nos articles, nous transmettons ci-dessous des précisions destinées aux personnes présentant une atteinte à la santé (visuelle, auditive ou déficience intellectuelle) :

– Ce jeu semble ne présenter aucune limitation particulière.


View Comments
Aucun commentaire pour le moment.

*