Accueil > Miniclick > Les Expéditions des Ming, MiniClick

Les Expéditions des Ming, MiniClick

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 397 vues 3 minutes de lecture

Une plongée au cœur de l’histoire… Dans Les Expéditions des Ming, l’un des joueurs endosse le rôle de l’Empereur Ming, qui tente de réaliser sept expéditions, tout en protégeant ses frontières des invasions barbares. L’autre joueur contrôle trois factions barbares qui essaient de s’établir aux abords de la Chine. A chaque tour, le joueur Ming pioche des cartes et les ajoute à sa main. Puis, il choisit une carte et l’utilise soit pour son effet, soit pour les points de commandement. Mais les effets peuvent être déclenchés soit par l’Empereur, soit par le Barbare. Si les points d’actions sont utilisés, il est alors possible de se déplacer, d’attaquer, de construire des jonques, de collecter de l’or ou de lancer une expédition. Les mains de cartes sont ensuite échangées entre le Barbare et l’Empereur, puis c’est au Barbare de jouer de la même façon. Le barbare devra envahir les territoires de la frontière chinoise, alors que l’Empereur devra se défendre et lancer des expéditions pour gagner la partie. Ou gagner grâce à une victoire mineure. Le jeu est proposé dans un tout petit format mais n’en reste pas moins un jeu stratégique. Le matériel a été produit avec soin; de jolis meeples imprimés, de petits dés en bois, de grandes cartes, un petit plateau cartonné… Le règlement aurait mérité un peu plus de clarté mais une fois la partie lancée, le jeu se prend facilement en main. On retrouve des mécaniques très bien travaillées de gestion de main, de contrôle de territoire, d’affrontement et de gestions de ressources. Le jeu est stratégique, demande un peu d’anticipation et présente aussi une part de chance; surtout dans la résolution des combats qui s’effectue avec des lancés de dés. Mais il y a de quoi les influencer ! L’interaction est omniprésente et le jeu propose une très belle originalité avec des mains de cartes qui passent d’un joueur à l’autre à chaque tour. Au final, le Barbare doit écraser son adversaire alors que le Chinois doit résister et lancer des expéditions en parallèle. Pas simple du tout, mais vraiment excellent ! L’opus propose aussi un mode solo qui simule le joueur barbare grâce à un deck spécialement prévu à cet effet. Et on retrouve ainsi toutes les sensations du jeu à deux, avec une IA qui ne se laisse pas faire, dont on peut réguler l’intensité et qui réagit spécifiquement pour ce mode de jeu.

On retient essentiellement :

  • 1 ou 2 joueurs | 45 min par partie
  • Un tout petit format mais pas un petit jeu
  • Un matériel produit avec soin
  • Une prise en main facile mais il faut oser se lancer
  • Des mécanismes riches, complets et stratégiques
  • Une belle originalité avec les mains de cartes qui passent d’un joueur à l’autre
  • Une part de chance est présente
  • Un jeu savoureux et qui ne manque pas d’interaction
  • Un mode solo très intéressant et qui propose un vrai duel acharné

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire