Accueil > Articles > Jeux familial + > Everdell – Extensions PearlBrook, Bellfaire et Spirecrest… continuons à nous promener dans les bois !

Everdell – Extensions PearlBrook, Bellfaire et Spirecrest… continuons à nous promener dans les bois !

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 4,3K vues 13 minutes de lecture
Everdell – Extensions PearlBrook, Bellfaire et Spirecrest… continuons à nous promener dans les bois !




De retour à Everdell après quelque temps, nous pouvons d’ores et déjà le constater… Beaucoup de choses ont changé. Et c’est le cas de le dire ! Depuis notre dernier article sur Everdell, l’éditeur Starling Games a redoublé d’activité sur la plateforme Kickstarter, pour nous proposer pas une, pas deux, mais bien trois extensions qui peuvent être combinées entre elles pour notre plus grand bonheur. Unbelievable ! On vous propose donc un sujet traitant des trois extensions que nous avons pu tester pour vous, dont deux en avant-première.

Comme mini rappel, Everdell est un jeu que nous pouvons catégoriser de city building dont le but est de faire le plus de points de victoire en construisant notre village (de 15 cartes maximum) tout en gérant nos ressources, nos ouvriers et nos cartes en main. Si vous souhaitez en savoir plus sur le jeu de base, on vous invite à prendre connaissance de notre sujet rédactionnel complet traitant en long et en large de ce jeu. Et sinon, attardons-nous immédiatement sur ces fameuses extensions…

Extension PearlBrook

Cette toute première extension a été lancée sur Kickstarter et financée en septembre 2018. Les copies sont à l’heure actuelle quasiment toutes distribuées aux participants de la campagne. Nous l’avons essayé aussitôt reçu. Et voilà ce que cela donne.

L’extension Pearlbrook propose un plateau supplémentaire que nous rajoutons au plateau principal et qui apporte un nouveau lieu à visiter avec nos ouvriers animaux : La rivière de Pearlbrook ! Cette rivière ne pourra être visitée que par notre nouvel ouvrier, l’ambassadeur grenouille (que nous recevons dans la mise en place au nombre de 1 par joueur). Nous allons pouvoir envoyer notre ambassadeur pour rencontrer des nouvelles créatures aquatiques (des nouvelles cartes rivières), récolter une nouvelle ressource : Les Perles ! De nouvelles constructions seront disponibles et remplaceront les événements de base et sont désormais considérées comme des merveilles, très riches en points de victoire une fois construites. Cependant, ces constructions ne seront pas aisées à construire puisqu’elles demandent toutes des Perles. Ces dernières seront une denrée rare/difficile à obtenir. Bien entendu, de nouvelles créatures de base – les ouvriers – sont disponibles pour varier les couleurs et les familles d’animaux-ouvriers avec notamment les Axolotl. Des cartes ornements que chaque joueur pourra activer en payant une perle viendront s’ajouter à la liste du père Noël de cette extension. Ces cartes donnent un « boost » considérable, mais ne seront activables qu’une seule fois par partie. Donc à utiliser à bon escient et surtout au bon moment.

Du point de vue de la mécanique et du tour de jeu, Pearlbrook n’a pas une énorme influence. Cela ne va pas chambouler radicalement le gameplay. Par contre, cela vous ouvre encore plus de possibilités d’actions et d’optimisation de votre village afin d’engranger un maximum de points de victoire. Concrètement, nous avons un ouvrier supplémentaire dès le départ, même si ce dernier sera contraint de n’agir que sur le plateau additionnel de l’extension, c’est déjà pas mal ! De nouvelles cartes construction et créatures pourront être ajoutées au deck du jeu de base pour varier encore plus les cartes de votre village.

Une extension très sympathique qui offre donc plus d’actions et de variétés au jeu de base ! Ce contenu additionnel nous a définitivement conquis.

Extension Bellfaire

Cette deuxième extension sera disponible en début d’année 2020 pour la VO. Une thématique vraiment belle puisqu’il est question de fêter les 100 ans d’Everdell ! Donc, rien de mieux que de célébrer cet événement avec une superbe fête au sein du village. Dans son lot de surprise, Bellfaire nous ramène le 5ème et 6ème joueur ! Ce qui est une agréable surprise, mais qui aura comme conséquence de prolonger la durée de jeu qui est estimée environ 25 min par joueur. On vous laisse faire le calcul.

Dans cette extension, il y a plusieurs petits modules qui peuvent être joués en même temps ou ajoutés à notre bon vouloir. Une fois n’est pas coutume, cette extension propose 2 nouvelles créatures (ouvriers) de base, à savoir les cardinals et les grenouilles, et une extension de plateau supplémentaire qui se fixera sur la partie haute du plateau de base. Ce plateau apportera 2 nouveaux lieux, dont 1 qui se veut être un événement basique supplémentaire appelé « festival de fleurs ». Le 2ème est le marché ou nous allons pouvoir récupérer des ressources ou les échanger contre des points de victoire et des ressources de notre choix. Des tuiles objectifs de fin de parties ont été par ailleurs rajoutées pour permettre de scorer encore quelques points supplémentaires en fonction du défi proposé par le roi et la reine (par exemple : celui qui aura le plus de créatures dans son village gagnera x points de victoire).

Des cartes événements spéciaux ainsi que cartes forêts, que nous ajoutons sur le plateau en début de partie pour des actions de ressources, sont également fournies pour jouer avec ou non selon notre envie du moment. Un plateau « marché » est aussi ajouté pour pouvoir jouer ce module uniquement avec le jeu de base. 6 plateaux joueurs sont encore disponibles pour permettre de mieux organiser notre village et surtout de stocker nos ressources et points de victoire. C’est uniquement esthétique, mais nous, on adore ça ! La plus grande surprise concerne les cartes « pouvoirs » pour les joueurs. Il s’agit de 15 cartes uniques qui donneront un super pouvoir au joueur.

Cette extension est, selon nous, la plus riche en termes de variante de jeu. Il est possible de combiner comme nous le souhaitons, les différents modules qui nous intéressent et pouvoir monter à 6 joueurs, c’est vraiment royal. Le système de « troc » au marché est très intéressant également et permet de varier ses stratégies et nous pensons qu’il est essentiel de jouer avec, si on se lance dans une partie à 5 ou 6 joueurs. Les ressources sont une denrée très rare dont il ne faut surtout pas se priver si nous en avons l’opportunité. Les cartes pouvoirs apportent un vrai vent de fraîcheur et des possibilités d’actions supplémentaires et/ou améliorées. Dur de s’en priver, une fois avoir essayé. Cette extension est la plus « fleurie »… on aime beaucoup cela !

Extension Spirecrest

Cette dernière extension est clairement la plus imposante et elle est disponible avec l’extension Bellfaire puisqu’elles ont été proposées ensemble lors de la campagne Kickstarter de cette année 2019. Cette dernière rajoute un nouveau plateau à installer en-dessous du plateau initial qui représente les montagnes de Spirecrest.

La thématique est celle du voyage/exploration ! Sur ce plateau additionnel, il y aura 3 zones/paysages que votre pion « voyageur » devra explorer. Sur ce plateau, on retrouve des cartes météos, des tuiles « expéditions » et des cartes découvertes. Cette extension est la seule qui est recommandée de jouer sans les autres extensions. Nous avons essayé « la bête » et nous comprenons pourquoi. Elle est très punitive et gourmande en ressources. Nous vous expliquons tout de suite le pourquoi de cette recommandation.

Le plateau de Spirecrest se joue uniquement pendant votre phase de préparation à la saison suivante. Cette nouvelle phase d’exploration consiste à récupérer des tuiles « expéditions » et à piocher 1 carte parmi 3 cartes « découvertes » pour obtenir un bonus. Nous déplaçons notre pion à la prochaine zone disponible qui aura comme effet de révéler une carte événement « météo » et les tuiles « expéditions » suivantes pour la prochaine phase de préparation. À la fin de la partie, chaque joueur se retrouvera avec 3 tuiles « expéditions » et 3 cartes « découvertes ».

Lors de la phase finale de chaque joueur, c’est-à-dire avant de faire le décompte des points de victoire, il faudra payer le coût de chaque tuile expéditions (et dans l’ordre) pour gagner les points de victoire qui figurent sur chaque tuile. Ces tuiles sont gourmandes en ressources mais en contrepartie, elles rapportent beaucoup de points. Si nous ne pouvons pas payer le coût de la première tuile, notre expédition s’achève immédiatement et nous ne pouvons pas aller plus loin vers les 2 dernières. Vous comprenez le côté punitif dont nous faisions allusion un peu plus haut… A noter cependant que vous n’êtes pas dans l’obligation de payer ces ressources si vous ne le souhaitez pas.

Les cartes « découvertes » sont essentiellement des bonnes cartes bonus, sauf qu’au moment de choisir parmi les 3 cartes piochées, le coût sera différent pour chacune d’elles. Pour faire simple, la première carte est gratuite, la deuxième coûtera 1 ressource/carte à défausser et la dernière carte coûtera  2 ressources/cartes à défausser. Nous sommes limités à récupérer qu’une seule carte parmi les 3 piochées.

Les cartes météo sont des événements qui nous mettent uniquement des bâtons dans les roues. Quand on vous disait que c’était punitif… Les effets vont nous augmenter le prix des cartes si elles sont jouées de notre main, nous devons diminuer d’1 ressource si nous réalisons une action de la forêt, etc…

En plus de cette nouvelle étape dans le gameplay, l’extension est composée d’un matériel particulièrement beau, avec notamment des montures/animaux géants, mais pas seulement. Vous recevrez dans la boîte, la famille des lézards, des hiboux et des taupes pour avoir encore plus de variétés dans nos ouvriers. Comme petit gadget – inutile mais très sympa – une selle pour mettre votre pion sur les animaux géants.

Nous avons trouvé cette extension particulièrement intéressante et nous sommes d’accord qu’y rajouter d’autres modules d’extensions d’Everdell avec Spirecrest pourrait alourdir considérablement le jeu. Néanmoins, nous sommes curieux d’essayer ! Cette extension est vraiment la plus intéressante en terme de gameplay mais également la plus difficile pour son côté punitif. Nous recommandons de se familiariser avec les autres extensions avant de s’attaquer à celle-ci.

Love you For Everdell !

Vous l’aurez vite compris, nous sommes fan de ce jeu et de tout l’univers qui l’entoure et qui le sublime. Les extensions sont très bien pensées, travaillées et il y en a pour tous les goûts. Le matériel est toujours d’aussi bonne facture et les illustrations sont vraiment magnifiques.

Côté prise en main, cette dernière n’est jamais trop lourde pour permettre de vite rentrer dans le jeu et de progressivement s’amuser à mélanger les extensions entre elles. Même si Spirecrest est un peu à part, elle est également accessible avec une règle bien écrite et très épurée pour bien comprendre comment le tout fonctionne. La préparation peut prendre un certain temps, surtout si nous incluons plusieurs modules d’extensions au jeu de base. Malgré tout, cela reste un temps acceptable pour ne pas perdre l’envie de se lancer dans une partie.

Nous avions évoqué dans notre article d’Everdell la possibilité de jouer en solo. Sachez que cela est toujours possible avec les extensions et que chacune d’elle ajoute un vrai challenge supplémentaire pour battre Rugwort le rat (qui sera le joueur « automate » en compétition contre vous). Un vrai plaisir pour les spécialistes fan du Solo Game ! L’extension Bellfaire apporte des variantes solo les plus difficiles à remporter, mais quoi qu’il en soit, battre Rugwort le rat ne sera jamais chose aisée.

Pour nos amis francophones, sachez que la maison d’édition Matagot s’occupera du portage dans la langue de Molière. Une excellente nouvelle et donc aucune excuse de ne pas l’essayer. Dans un premier temps, le jeu de base uniquement sera disponible en français et pour le reste, nous n’en savons pas plus pour le moment. Ou alors on le sait, mais on laisse le suspens arriver à son paroxysme !

Si nous faisons le résultat des courses, nous avons 3 extensions superbement produites, qui apportent de la variété sans trop apporter de complexité. Un plaisir de jeu progressif et nous apprenons de mieux en mieux à jouer et à optimiser notre village. Une variante solo bien pensée et qui apporte du challenge. Nous avons définitivement été séduits par ces nouveautés et nous sommes servis d’un point de vue rejouabilité. Nous avons de quoi jouer et rejouer pendant des heures et le fait de pouvoir réunir jusqu’à 6 joueurs autour de cette merveille est vraiment génial.

Si vous aimez son thème, les belles illustrations, un mécanisme intéressant et accessible, Everdell & Co sont pour vous et nous vous les recommandons fortement.

Maintenant, à vous de vous forger votre propre avis.

Rédacteur de l’article : Eric

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire