Accueil > Articles > Catégorie d'age > 14 ans et plus > Star Wars Legion, tout savoir pour se lancer et partir à la conquête d’une galaxie lointaine…

Star Wars Legion, tout savoir pour se lancer et partir à la conquête d’une galaxie lointaine…

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 2,3K vues 41 minutes de lecture
star wars legion

Une fois n’est pas coutume, on vous propose de découvrir l’univers du jeu de figurines. Mais pas n’importe quel univers ! Non, on vous emmène dans une galaxie lointaine, très lointaine… ! Vous appréciez Star Wars ? Vous avez envie de vous amuser avec les héros de la saga et avec du beau matériel ? Vous avez aussi envie de découvrir les éléments de décors, les extensions du jeu, le soclage translucide et même la suite publiée par FFG ? Suivez le guide, laissez-vous surprendre et on vous explique tout cela.

Sommaire

star wars legionAutant vous le dire tout de suite, nous avons imaginé ce sujet pour ceux qui découvrent l’univers des jeux de figurines et plus spécifiquement la licence « Star Wars Legion ». Nous n’entrerons donc pas dans tous les détails du jeu et dans les particularités du gameplay. L’objectif étant ici de faire découvrir le jeu et ses composants, de connaître les principes de base, de passer en revue quelques extensions et d’aller de l’avant pour se constituer une première table de jeu. On vous propose en finalité de vous permettre de répondre à la question « est-ce que ce jeu est fait pour moi ? »

Octobre 2017, Fantasy Flight Games fait découvrir à son public, lors du Spiel Messe d’Essen, sa toute nouvelle création en matière de jeux de figurines : Star Wars Legion ! Il faut dire que la promesse est belle. De superbes décors dans lesquels il est possible d’incarner les héros de la saga, mais aussi troupes et véhicules pour des combats épiques et facilement accessibles en terme de gameplay. A ce jour, Star Wars Legion est devenu une véritable référence du genre avec de nombreuses extensions proposées, le tout traduit en français et avec même une deuxième boîte de base à venir. Ou devrait-on dire plutôt un deuxième « Core Set ».

star war legionLe but de ce jeu de figurines, prévu pour deux joueurs et imaginé par Alex Davy, implique de se constituer une équipe qui fera face à l’équipe adverse. Objectif, détruire le camp rival en éliminant les troupes de l’ennemi ou remporter le plus de pions de victoire après six rounds de jeu. Pour le premier Core Set de Star Wars Legion, l’Empire Galactique resserre son étreinte sur la galaxie. Mais les troupes de l’Alliance Rebelle se dressent vaillamment en travers de son chemin, multipliant les tentatives désespérées pour enrayer la machine de guerre Impériale. Dans ce jeu d’affrontement, chaque joueur engage son armée de soldats, ses véhicules et ses héros sur le champ de bataille.

A présent, intéressons-nous plus en détails aux règles de base du jeu.

De puissance tu feras preuve et la bataille tu gagneras

Précision importante. Nous n’évoquons ici qu’un très bref survol des règles de base. L’objectif n’étant pas de vous proposer un cinquantaine de paragraphes d’explication mais plutôt de vous expliquer brièvement le fonctionnement du jeu afin que vous puissiez rapidement déterminer si Star Wars Legion est fait pour vous, ou non.

La première étape consiste à composer sa faction. Chaque unité comporte une valeur en points et tant pour les Rebelles que pour l’Empire, leur armée ne doit pas excéder 800 points chacune. Il existe des règles pour composer sa faction. Néanmoins, pour une première partie, le jeu propose des factions déjà prédéfinies avec un nombre de points plus bas. Gardez simplement en tête que vous pourrez composer votre faction avec un ou deux commandants et agents, des troupiers, des forces spéciales, des unités de soutien et des unités lourdes. Pour des parties plus longues ou plus courtes, vous pouvez aussi faire varier ces 800 points. A présent, chaque faction se déploie face à face, dans une zone prédéfinie aux extrémités de l’aire de jeu.

star wars legion site officielLa partie se déroule sur six rounds. Les deux joueurs commencent par récupérer en main des cartes de commandement (quatre pour une première partie et sept pour une partie normale) et en sélectionne une. Cette phase est appelée « phase de commandement ». Ces cartes vont permettre de définir qui jouera en premier et combien de factions pourront être immédiatement activées. Ainsi, chacun des joueurs décide alors quelles sont les unités activées en positionnant un pion d’ordre sur le terrain de jeu, à côté des unités choisies.

Vient ensuite la phase d’activation durant laquelle, à tour de rôle, les joueurs activent une de leurs unités. Pour chaque unité activée, il est alors possible d’effectuer deux actions parmi quatre. La première action possible consiste évidemment à se déplacer. Chaque unité dispose d’une vitesse de déplacement laquelle est matérialisée avec trois réglettes de longueurs différentes. Pour se déplacer, la réglette est placée devant la figurine puis cette dernière est alors déplacée, au maximum jusqu’à l’autre bout de la réglette. Attaquer se veut être une deuxième action disponible. Pour attaquer une unité adverse, vous devez être à portée de cette dernière. La portée est également définie pour chaque unité et cette distance est vérifiée grâce à des gabarits de visée. Les combats (à distance ou au corps-à-corps) s’effectuent avec différents lancés de dés. L’attaquant lance ses dés, effectue des touches et le défenseur essaie de les parer avec d’autres lancés de dés. Chaque unité mentionne les dés à lancer pour les attaques et les défenses et les différents équipements que vous pourrez joindre à vos unités feront inévitablement varier les types et les nombres de dés à lancer en cas d’attaque. A chaque touche, l’unité prend des blessures jusqu’à sa destruction complète. Les deux dernières actions possibles consistent à esquiver et viser. L’esquive permet d’annuler une touche lors d’un combat et la vise vous offre la possibilité de relancer jusqu’à deux dés d’attaque, également pendant un combat.

star wars légion
Encore une fois, nous n’entrons délibérément pas dans les détails, mais sachez également que les éléments de décor ont une importance capitale dans Star Wars Legion. Barricades, habitations, arbres, rochers, vaisseaux, bunkers et tout ce qui peut se trouver sur le terrain de jeu est susceptible d’offrir des « couverts ». De légers à lourds, ces derniers vont influencer la façon de jouer tout comme les passerelles ou les lieux en sous-sol (plus rare), qui rajouteront de la profondeur au gameplay et de nouvelles règles pour des parties encore plus stratégiques.

Les tours vont ensuite s’enchaîner sachant qu’il est également possible de choisir une unité à activer parmi les pions d’ordre piochés au hasard. Quand toutes les unités ont été activées, un nouveau round débute et la partie s’achève après six rounds ou avant, si toutes les unités des Rebelles ou de l’Empire ont été éliminées du plateau de jeu. Certaines parties ajoutent également des conditions de victoire particulières, définies à l’avance par les deux joueurs.

Dernière précision, concernant le guide de référence de Star Wars Legion. A l’heure où nous rédigeons ce sujet, le livret a été mis à jour pour la dernière fois le 2 octobre 2019 (v. 1.5.1). L’auteur a principalement revu « les coûts en point pour un certain nombre d’unités, ce qui devrait encourager l’utilisation d’armées plus diversifiées lors d’événements compétitifs. » Fin de citation.

Legion, c’est mon Obi… One !

star wars legion asmodee
Fantasy Flight Games nous habitue régulièrement à des licences plutôt bien exploitées au travers de ses jeux. Et Star Wars Legion n’échappe pas à cette règle. La boîte du jeu est plutôt épaisse et bien produite mais si elle permet de ranger facilement tous les composants de base, gardez en tête que cela ne sera pas possible pour peu que vous fassiez l’acquisition de quelques extensions. Une fois montées, les figurines prennent de la place et vous devrez trouver une autre solution de rangement. Cela est souvent le cas avec les jeux de figurines mais si on débute dans cet univers, mieux vaut le savoir. Côté matériel, on retrouve plus d’une centaine de jetons en carton, plus de 70 cartes, un petit compteur de rounds en carton, des gabarits de déplacement et de portées en plastique, 15 dés gravés, des barricades en plastiques, 30 figurines à assembler et un livret d’apprentissage.

ffg star wars legion
Le matériel est de bonne facture. Les cartes devront impérativement être protégées surtout que vous les manipulerez passablement pendant le jeu et que vous les positionnerez aussi aux abords du champ de bataille. On vous conseille également de faire immédiatement l’acquisition d’un set de dés supplémentaires. Cela peut être un peu frustrant lorsqu’on a déjà dépensé une petite somme pour la boîte de base, mais un deuxième set se veut indispensable. Certains effets du jeu vont vous amener à lancer des « brouettes » de dés et vous vous retrouverez vite limité avec ceux présents dans la boîte de base. Concernant les figurines, vous devrez bien entendu les assembler. Si vous n’avez jamais assemblé de figurines durant votre (très longue) carrière de joueur, pas de panique ! Contrairement aux figurines de la deuxième boîte de base de Legion (Clone Wars), qui sont livrées en grande partie « en grappe », celles du premier Core Set ne comportent que quelques pièces à assembler et à coller. Les encoches pour assembler les pièces vous guident dans les postures des figurines et vous ne rencontrez véritablement aucune difficulté pour l’assemblage. Cela demandera simplement un peu de patience. Mais… la force est avec vous ! De notre côté, nous avons eu beaucoup de plaisir à découvrir de belles figurines, bien sculptées et joliment détaillées. Pour vous donner une petite idée, on se retrouve avec du plastique très solide et un niveau de détail supérieur à la plupart des figurines de type « tabletop », mais sans doute moins détaillées que celles fournies par exemple par Games Workshop. Cela dit, l’ensemble de la production de Star Wars Legion se veut très réussie. Les composants sont de qualité et on prend un véritable plaisir à jouer à cette référence des jeux de figurines.

Avec une licence comme celle de Star Wars, il aurait été difficile de se louper sur les aspects artistiques du jeu. Ainsi, on retrouve avec les différentes illustrations, toute la puissance des scènes de combat si emblématiques de la franchise. Le travail graphique réalisé est de toute beauté. Des scènes dynamiques pour les cartes et même pour le boitage du jeu, et un côté très sombre – dark – et épuré pour la couverture de la règle. Par ailleurs, les différents pictogrammes présents dans le jeu aident véritablement à sa prise en main et tout est particulièrement clair. Comme souvent avec les jeux FFG, on notera quand même quelques typographies relativement petites, avec un contraste un peu faible, présent sur certaines cartes. On sait que certains joueurs y sont sensibles ; vous voilà prévenus.

star wars legion clone phase 2
Au niveau de la règle du jeu, on se retrouve avec un mode de fonctionnement un peu différent de celui dont l’éditeur nous a habitués ces dernières années. En effet, pour Star Wars Legion, le jeu s’appréhende en deux temps. Dans la boîte, vous retrouvez un livret d’apprentissage contenant uniquement les règles de base. Il s’agit d’un livret A4 de 32 pages qui va vous guider relativement rapidement au travers des règles élémentaires du jeu. Mais ce n’est pas tout. Le document comporte aussi des instructions pour le montage des figurines, des schémas de mise en place, des informations sur la communauté Star Wars Legion, une section d’informations pour peindre vos figurines et des infos pour concevoir vous-même vos éléments de décors. Si le livret vous explique également, de façon brève, les règles avancées du jeu, il faudra vous référer à un deuxième livret pour accéder à l’ensemble des règles avancées de Star Wars Legion. Et ce livret n’est disponible qu’en version électronique, téléchargeable gratuitement sur le site de FFG (également en lien au bas de ce sujet). Mais si on se concentre uniquement sur le livret fourni avec la boîte de base, nous avons affaire en l’espèce à un document plutôt bien réalisé et bien pensé. Le guide vous apprend véritablement les bases en commençant de zéro. De l’assemblage des figurines aux règles avancées, et pour nous, c’est un excellent point et un excellent support sur lequel les joueurs vont véritablement pouvoir se reposer pour apprendre le jeu. Les infos s’enchaînent de manière chronologique et des nombreuses illustrations viennent compléter les explications. Tout comme les exemples qui sont présents presque à chaque page ! Un livret qui est donc de qualité et grâce auquel vous ne devriez de loin pas être perdus lors de votre première partie.

star wars legion règles v2
Et cette première partie, parlons-en ! Après avoir installé le décor, les deux joueurs déploient leurs figurines. Comptez une bonne demi-heure pour installer l’ensemble d’une partie d’initiation ; mais cette donnée n’est qu’une moyenne car tout dépend de la complexité de l’aire de jeu que vous mettez en place. Au début, il est normal d’effectuer quelques allers-retours vers la règle du jeu. Mais globalement, vous constaterez que le gameplay n’est pas complexe et que le tour de jeu a été imaginé pour être joué de façon aisée. Pensez à utiliser la feuille de référence qui se trouve en quatrième de couverture du livret d’apprentissage. Ces données guides résument relativement bien ce que vous devrez appliquer pendant le jeu. Et après une, voire deux parties, vous pourrez vous targuer de connaître les règles de base. Puis, évidemment, télécharger le guide référence et vous plonger dans la lecture des 75 pages additionnelles de la règle avancée. Avouez que vous y avez déjà hâte ! D’ailleurs, les règles de base ne changent pas mais de multiples points supplémentaires vont alors s’ajouter, en fonction des situations rencontrées.

On vous en a déjà brièvement parlé, mais ouvrons rapidement une petite parenthèse sur la durée du jeu. Si pour une première partie, tout est déjà défini et conseillé dans le livret d’apprentissage, une partie « normale » de Star Wars Legion se joue globalement avec 800 points. Pour chaque unité, vous utilisez des points et composez vos factions. Mais vous êtes libres de jouer avec plus ou moins de 800 points. Ainsi, en rajoutant des points à chaque camp (par exemple 1200 ou 1500 points), vous déploierez davantage d’unités sur le champ de bataille et vos tours de jeux seront alors plus longs. Ou plus courts si vous faites baisser cette valeur. Gardez quand même en tête que plus vous ferez augmenter cette valeur référence de 800 points, et plus vous devrez jouer sur un grand terrain de jeu.

star wars legion règles pdf
Les mécanismes de Star Wars Legion sont nombreux et relativement variés. Les cartes de commandement vont évidemment vous imposer une gestion de main qui devra être réfléchie et qui implique une analyse constante du terrain de jeu. On retrouve également – et c’est plutôt logique – des sensations de déplacements et de placements. Des déplacements qui sont d’ailleurs la clé du jeu et c’est ce qui va faire toute la richesse de certains combats. En effet, ne pensez pas que les deux camps s’affrontent simplement en se « tirant dessus » au moyens de jets de dés et de quelques déplacements à droite ou à gauche. Nous en sommes très loin. Jouer avec les éléments de décor est essentiel, surtout que le gamplay permet justement d’offrir des « couverts ». C’est-à-dire que certains effets seront amplifiés et diminués si vous vous trouvez par exemple derrière une barricade ou cachés derrière des caisses ou en surplomb d’une autre unité. Et il ne s’agit là que des quelques situations qui peuvent être rencontrées. Star Wars Legion offre véritablement un gampeplay tactique et stratégique pour lequel vous devrez aussi anticiper les prochains coups ; les vôtres mais aussi ceux de votre adversaire. On aurait envie aussi de relever l’importance de la composition des factions. Il n’est pas forcément vital de sélectionner une grande quantité d’unités mais de penser à les équiper de manière réfléchie. Chaque équipement va consommer quelques dizaines de points supplémentaires mais pourra apporter des avantages stratégiques sur le champ de bataille ; un point à ne pas sous-estimer !

Très rapidement, quand vous commencerez à vous frotter à Star Wars Legion, vous remarquerez que les tours de jeux sont plutôt rapides et surtout très vifs. Le fait que les deux camps jouent en alternance, en activant une unité après l’autre, apporte beaucoup de dynamisme au jeu. Il n’y a presque jamais de temps morts et même quand l’adversaire joue, il y a toujours quelque chose à faire. Lors d’une partie, on ne voit pas le temps passer et on garde cette sensation très agréable de continuer à jouer en permanence.

Vous imaginez bien qu’en terme de rejouabilité, Legion offre un panel de jeu presque infini. Tout cela repose essentiellement sur le fait qu’il est possible de composer ses factions comme chacun le souhaite. Aussi et surtout sur le fait que ce sont les joueurs qui décident de la configuration du terrain de jeu. Encore une fois, nous insistons sur cet élément mais qui est véritablement central avec cet opus. Positionner un bâtiment à un endroit précis, le déplacer ou ne disposer qu’une simple barricade à cet endroit peut changer considérablement le déroulement de la partie. Et en imaginant par ailleurs des factions et des équipements qui peuvent changer constamment d’une partie à l’autre, FFG a réussi son pari de proposer un opus doté d’un incroyable renouvellement.

Si vous deviez choisir un premier jeu de figurines pour vous lancer dans l’aventure, pour nous, ce serait clairement Star Wars Legion. Et si en plus vous appréciez la franchise, il n’y aurait vraiment plus à hésiter. Sabre laser en main ou pistolet blaster à la ceinture, vous voilà à deux doigts de vous lancer dans des combats mémorables, dans une galaxie lointaine, très lointaine. Le matériel devrait commencer par vous ravir, dès la première ouverture de la boîte. Puis vous constaterez que les règles ne sont véritablement pas complexes. Un tour de jeu simple et qui fait la part belle à un gameplay très travaillé, profond, avec une forte courbe d’apprentissage, mais qui propose des possibilités énormes. Et si vous aimez aussi vous composer votre « petit univers », vous aurez aussi du plaisir à élaborer votre espace de jeu. Créer, composer les décors, imaginer des scénarios etc… Car oui, au-delà des règles de base, le matériel se décline aussi comme une petite boîte à outils avec laquelle tout est possible. A vous de faire parler votre imagination et d’inventer des parties qui vous seront propres, uniques ! C’est cela qui fait la force…

Des extensions pour diversifier le jeu

Pour peu que vous accrochiez à la licence et que Star Wars Légion devienne un véritable plaisir à jouer, vous aurez forcément envie de compléter votre matériel de jeu. D’ailleurs, ne serait-ce que pour profiter de la totalité des règles et pour composer des armées en vue de combats épiques, l’appel des extensions se fera rapidement sentir. A ce propos, FFG a mis à disposition de nombreuses boîtes d’extensions, qui sont d’ailleurs arrivées en plusieurs vagues, depuis le lancement du jeu. Nous allons vous en présenter quelques-unes. Il en existe d’autres, des héros, des unités de soutien, des éléments de décor, etc. On ne fait que vous présenter un échantillon afin que vous puissiez imaginer en quoi consiste le fait de compléter son matériel de jeu.

Extension Han Solo
Type d’unité : Commandant
Sans doute un indispensable pour tout fan qui se respecte ! Il est presque impossible d’imaginer une partie de jeu dans l’univers de Star Wars sans Han qui traîne dans le coin. Tout cela pour vous dire que cette extension sera sans doute l’une des premières que vous vous voudrez acquérir afin de diversifier votre jeu. A l’intérieur de la boîte, une figurine en quatre parties, fournie avec son socle aux couleurs de l’Alliance Rebelle. Les traditionnels marqueurs supplémentaires accompagnent également les nouvelles cartes de jeu. Trois cartes de commandement avec des valeurs de 0, 2 et 3 points lumineux. La carte personnage ; Han attaque avec deux dés rouges et un Perforant 2 avec son fameux pistolet Blaster DL-44. Trois cartes d’amélioration accompagnent également l’ensemble.

Extension Leia Organa
Type d’unité : Commandant
Qui dit Han Solo dit forcément la Princesse Leia ! Le duo est presque évident vous ne trouvez pas ? Encore une extension qui va rajouter de quoi diversifier le jeu et notamment les rangs de « commandant ». La figurine fournie dans la boîte se compose de trois éléments à assembler. Une figurine assez petite mais il faut dire que le gabarit de la demoiselle n’impose pas non plus des proportions gigantesques ! Le socle et les jetons sont fournis, tout comme trois cartes de commandement avec des valeurs 1, 2 et 3 points lumineux. La carte de personnage ; Leia attaque avec trois dés noirs (portée 1-2) et Perforant 1 avec son Blaster de Sport Defender. Trois cartes d’amélioration sont aussi fournies dans la boîte.

Extension Chewbacca
Type d’unité : Agent
Après Han et Leia, il manquait forcément le troisième compère. Ou plutôt la carpette ambulante comme le précise si bien la carte de personnage de ce bon vieux Chewbacca. Cette fois nous sommes sur une unité d’agent qui viendra donc facilement compléter votre équipe. Notez quand même un nombre de points à 118 ! A l’intérieur de la boîte, on retrouve la figurine qui est livrée en quatre parties et qui doit être l’un des plus grand personnage du jeu. Plutôt imposante la peluche, mais joliment détaillée et agréable à peindre. Trois nouvelles cartes de commandement sont fournies avec des valeurs 1, 2 et 3 points lumineux. Attaque avec deux dés rouges et deux dés blancs (portée 1-3), Impact 1 et Perforant 1 avec sa fameuse arbalète. Trois cartes d’amélioration sont aussi disponibles lesquelles vont principalement modifier votre jeu lors des attaques.

Extension Empereur Palpatine
Type d’unité : Commandant
Une des figures emblématiques de l’Empire galactique ! Un incontournable… surtout que sur le champ de bataille, le rendu est plutôt super et se battre avec (ou contre) Palpatine, ajoute un petit côté pas désagréable. Enfin, tout dépend dans quel camp vous vous trouvez. Surtout que le bonhomme assure un excellent renouvellement des parties et des stratégies. 218 points à lui tout seul et une figurine assez massive fournie en trois parties. Trois cartes de commandement de valeur 1, 2 et 3 points lumineux sont dans la boîte. La carte de personnage avec une attaque terrible de 2 dés rouges, 2 dés noirs et 2 dés blancs, Perforant 2 et Suppressif… Et oui, les éclairs de la Force font des ravages ! Trois cartes d’amélioration sont aussi proposées et deux planches de punchboards, soit 21 jetons supplémentaires (blessure, suppression, esquive, immobilisation, panique etc.)

Extension Gardes Royaux de l’Empereur
Type d’unité : Forces spéciales
Pour peu que vous disposiez dans vos rangs de l’Empereur Palpatine, il nous semble logique que sa garde rapprochée le suive comme son ombre. Ainsi, dans cette extension, vous retrouverez quatre figurines de gardes royaux – très sympathiques à peindre – accompagnées des socles d’usage et de dix jetons. Les gardes utilisent 75 points, attaquent avec 2 dés noirs grâce à leur Blaster de poche EC-17. Cinq cartes d’amélioration complètent l’ensemble.

Extension Equipe canon laser 1.4 FD
Type d’unité : Soutien
L’Alliance Rebelle aura sans doute envie de se constituer une unité de soutien. Et quoi de mieux qu’un canon laser pour de belles attaques à distance ! Surtout que la figurine est très joliment détaillée et que sa taille en impose sur la table de jeu (avec un socle de 10cm de diamètre). A l’intérieur de l’extension, vous retrouvez l’habituelle série de jetons et trois cartes d’amélioration. Sans oublier la carte d’unité. Une unité qui utilise 78 points, avec une attaque de 4 dés blancs équipée de Blaster DH-17 (portée 1-2) et de 5 dés noirs pour le canon laser 1.4 FD (portée 1-4).

Extension Directeur Orson Krennic
Type d’unité : Commandant
Issu tout droit de l’univers étendu de Star Wars, le Directeur Krennic, qui supervise la recherche sur les armes de poing pour l’Empire, est un personnage central de Rogue One. Un spécialiste des armes, c’est toujours sympathique d’en avoir un à ses côtés ! Et surtout sur le champ de bataille ! La figurine de Krennic est proposée en quatre parties et pour peu que vous aimiez peindre, vous aurez un personnage fort sympathique entre les mains. Trois cartes de commandement sont proposées avec des valeurs 1, 2 et 3 points lumineux. Le personnage utilise 90 points et attaque avec 1 dé de chaque couleur, Perforant 1 avec son pistolet Blaster DT-29. Trois cartes d’amélioration sont aussi fournies tout comme une nouvelle fournée de jetons.

Extension Landspeeder X-34
Type d’unité : Soutien Lourd
Ne pensez pas que les Rebelles vont se laisser facilement écraser par l’Empire ! Un bon petit X-34 sur le champ de bataille pour donner du fil à retordre à l’adversaire sera sans nul doute un atout et une façon bien agréable d’agrémenter ses parties de jeu. Surtout que le Landspeeder se veut plutôt joli et agréablement détaillé. En revanche, on note beaucoup de petites pièces et l’assemblage devra être précis et effectué de manière minutieuse. Huit cartes d’amélioration sont contenues dans la boîte ainsi que la série habituelle de tokens. Le X-34 utilise 75 points et effectue une attaque avec 2 dés blancs (portée 1-2) au moyen de son Blaster DH-17 du pilote. A noter que vous pourrez aussi attaquer avec le lance-roquettes RPS-6, le Blaster moyen fixe situé à l’avant et aussi avec Blaster Ionique M-45 lui aussi fixe à l’avant du Landspeeder.

Extension Tank d’assaut occupant TX-225 GAVW
Type d’unité : Soutien Lourd
Et on ne pouvait pas ne pas terminer cette petite présentation d’extensions avec sans doute l’une des plus imposantes pièces du jeu, le tank d’assaut TX-225. Autant vous prévenir, c’est aussi l’extension la plus onéreuse de la gamme Legion et il vous faudra prévoir de la place sur votre champ de bataille. C’est une bête ! Après l’assemblage qui vous prendra un peu de temps mais qui n’est pas très compliqué, vous pourrez vous régaler à peindre le tank ! A l’intérieur de la boîte, on retrouve six cartes d’amélioration et les jetons habituels. Le TX-225 utilise 155 points et effectue une attaque avec 1 dé rouge et 1 dé noir, Suppressif Fixe Avant (portée 1-2) au moyen des doubles canons avant MK 2E/W. Et si vous utilisez les quadruples canons, l’attaque se fait avec 2 dés rouges et 2 dés noirs, Impact 2 Fixe Avant (portée 1-4).

Un univers à imaginer et à créer

S’il y a bien un élément qui compte dans Star Wars Legion et qui fait le bonheur des joueurs, c’est bien le terrain de jeu. Tout comme pour n’importe quel jeu de figurines, créer une aire de jeu riche et bien réalisée, contribue énormément au plaisir de faire évoluer ses unités dans l’univers désiré.

Quand on débute, en plus de devoir peindre l’ensemble du matériel (même si ce n’est pas obligatoire), il faut porter une attention toute particulière à la création des premiers décors. Il existe néanmoins des solutions toutes simples pour composer sa première table sans devoir y consacrer plusieurs semaines de travail avant même la première partie.

Au début, vous n’avez pas besoin de grand chose. Un beau tapis de jeu permettra déjà de poser les prémisses d’un décor de base et l’univers dans lequel vous allez évoluer. FFG a édité des tapis en néoprène, spécialement conçu pour Star Wars Legion. Néanmoins, on sait que l’article a été et reste encore aujourd’hui en rupture de stock. Par ailleurs, il n’est pas évident d’en trouver encore en boutique. Mais d’autres marques et d’autres fabricants proposent aussi ce genre de supports. Terrain désertique, univers glacé ou sol végétal, faites-vous plaisir en fonction de ce qui vous plaît. Pour une surface de jeu agréable, commencez avec un tapis de 90 x 90 cm. Vous aurez déjà de quoi faire ! Par la suite et si vous devenez un figuriniste chevronné et passionné, vous pourrez investir dans un terrain plus grand (180 x 90 cm pour des parties classiques à 800 points). Ou même le réaliser vous-même !

A ce stade, vous disposez déjà de la surface de jeu et de huit barricades qui sont fournies avec le Core Set de Legion. Ainsi, vous avez un environnement de base pour commencer à jouer. On aurait quand même envie de vous suggérer d’y ajouter encore un élément ou deux pour rendre le jeu vraiment plus attractif quand vous débutez. Par exemple, une ou deux premières maisons de la planète Tatooine ou un dépôt impérial. Ces deux éléments sont facilement trouvables en boutique. Toutefois, gardez en tête que vous devrez les peindre avec de la peinture acrylique. Rien de bien compliqué puisque les surfaces sont grandes. Une sous-couche, un aplat de base et quelques nuances en brossage à sec; le tour est joué !

Vous pourrez cependant opter pour la méthode consistant à créer vous-même ces éléments de décors. Pour le dépôt impérial, il n’est pas simple de le créer vous-même. Mais, par exemple, pour les maisons de Tatooine, vous pouvez facilement les concevoir à l’aide d’éléments en polystyrène extrudé, découpés, façonnés, assemblés puis collés. Ainsi, laissez libre court à votre imagination en réalisant pourquoi pas les fameux séquoia gênants, des monticules de glaces ou les rochers de Géonosis, etc. Il existe de nombreuses vidéo tuto sur YouTube ou sur d’autres plateformes qui vous expliquent leurs réalisations pas à pas. Soyez curieux. Si vraiment vous ne souhaitez pas créer vous-même ces décors, vous trouvez aussi à l’achat d’autres éléments en carton, en plastique ou en résine.

Des socles adaptés

En parallèle de notre sujet, on voulait aussi s’arrêter sur un élément spécifique du matériel, qui pourrait vous sembler anodin à première vue, mais qui a néanmoins toute son importance. Les socles des figurines !

Comme on l’a évoqué, Star Wars Legion dispose de la particularité, comme d’autres jeux d’ailleurs, de pouvoir être joué sur différents terrains. Que ce soit sur les terres désertiques de Tatooine, dans l’univers gelé de la planète Hoth ou en forêt sur Naboo, l’environnement change radicalement. Ainsi, si vous décidez de peindre les socles de vos figurines, il faudra choisir un type de décor et ce dernier restera définitivement figé, au risque d’être inadapté à d’autres environnements. Ou alors, vous opterez peut-être pour une base monochrome, mais il faut bien le reconnaître, ce n’est pas ce qui se fait de plus beau.

Heureusement, il existe une solution. Et une solution qui va même vous simplifier la vie. Les socles translucides ! Oui, cela existe et on ne pouvait pas ne pas vous en parler. Des vendeurs spécialisés comme par exemple Ramstag-Store, fabriquent et proposent les mêmes socles que vous disposez dans les boîtes de Legion, mais en version transparente. Fabriqués en acrylique, vous n’aurez donc plus besoin de les peindre et ils laisseront apparaître le terrain en dessous des figurines. Sur le site de Ramstag, vous trouvez les socles pour toutes les figurines de troupes et héros (27mm de diamètre), ainsi que les socles spéciaux. En effet, avec votre boîte de base, vous nécessiterez aussi des 50 et des 70mm avec les encoches pour les gabarits de déplacement. Et jusqu’à 100mm de diamètre pour certaines extensions.

Si vous n’avez pas encore collé vos figurines sur les socles fournis dans la boîte de base, utilisez simplement les plaquettes acrylique comme nouveau support. Dans le cas contraire, il convient de retirer les socles en plastique. Pour se faire, chauffez la partie basse de votre figurine quelques secondes avec un sèche-cheveux afin de détendre le plastique. Ensuite, découpez délicatement le plastique de la figurine, généralement sous les pieds, soit avec un exacto soit au moyen d’un cuter. Raclez les éventuels résidus de colle, puis à l’aide d’un bref point de super-glue, repositionner la figurine sur son nouveau support acrylique.

A ce stade, plus aucun souci de compatibilité du socle avec le terrain sur lequel vous jouez ! Et si vous hésitez encore sur le type de faction de la figurine, peignez simplement l’épaisseur du socle en anthracite ou en bordeaux pour l’Empire et les Rebelles, et en beige ou en bleu foncé pour la République et les Séparatistes.

A noter encore que le site Ramstag propose des packs comprenant tous les socles dont vous avez besoin pour le Core Set de la boîte de Legion que vous possédez. En outre, avec la sortie de la deuxième boîte de base « Clone Wars » de nouveaux packs sont à venir sur cette boutique en ligne.

Quelques adresses utiles

Et pour celles et ceux qui voudraient aller encore plus loin avec Star Wars Legion – parce que oui, c’est possible – on a sélectionné quelques adresses pour vous. Tout d’abord, l’excellente chaîne YouTube Hobby Figurines. Une chaîne qui ne propose pas que du Legion mais qui explique les règle du jeu, qui propose des rapports de bataille, des unboxings des différentes boîtes de jeux et extensions, et surtout de super vidéos pour créer des décors. Une très bonne adresse, à ne pas rater !

Puis c’est bien sûr du côté de Facebook qu’il vaudra aussi vous tourner. Une communauté en ligne, c’est assez pratique et une inscription y est presque obligatoire. Dans le groupe Star Wars Legion – France, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin : conseils, actualités, prochaines sorties etc. Le groupe est plutôt actif ! Faites également un petit tour dans le groupe d’entraide sur les points de règles de Legion. Un tout jeune groupe mais qui peut s’avérer bien utile quand on a une question.

Bien entendu, il existe également d’autres groupes, d’autres chaînes YouTube et d’autres ressources disponibles pour Legion. Nous les ajouterons prochainement ici. D’ailleurs, si vous souhaitez nous suggérer des références, postez-les simplement en commentaire et nous ajouterons les plus pertinentes.

Clone Wars, pour poursuivre l’expérience de jeu

Si vous suivez régulièrement l’actualité de FFG ou si vous disposez déjà de plusieurs de leurs références, vous le savez, cet éditeur adore ajouter du contenu aux licences qu’il propose. Et forcément, Star Wars Legion n’échappe pas à cette règle.

Ainsi, FFG vient d’éditer, il y a quelques semaines de cela, le deuxième « Core Set » de Star War Legion, baptisé Clone Wars ! Clone Wars, c’est tout simplement une deuxième « grosse » boîte de base, pour encore plus de combats, dans une galaxie lointaine, très lointaine… Mais cette fois, dans l’univers étendu des épisodes I, II et III de la franchise. Avec ce deuxième opus, pas besoin d’acquérir la première boîte de Legion. Clone Wars est un standalone, c’est-à-dire que vous pouvez y jouer de manière totalement indépendante du reste. D’ailleurs, la règle et le gameplay ne changent pas en ce qui concerne les règles de base. Il y a cependant des nouveautés avec les règles avancées. Les figurines et l’univers du jeux sont en revanche bien différents. Bien entendu, vous pouvez décider de mélanger les boîtes mais les fan’s de la première heure risquent bien d’hurler au scandale ! Mais vous pouvez le faire.

Quoi qu’il en soit, dans Star Wars Legion – Clone Wars, le Sénat Galactique vit des moments perturbés. Souvenez-vous des premiers épisodes… Les Séparatistes et leurs armées de droïdes menacent la paix dans tout la galaxie. Face à eux, les clones surentraînés de la République Galactique sont prêts à leur livrer un combat sans merci. Au Sénat, la Reine Amidala ne parvient pas à calmer la situation et le conflit éclate. C’est justement ce conflit que vous allez revivre avec Clone Wars !

Ainsi, dans cette deuxième boîte de jeu, vous retrouverez 38 figurines en plastique dont 14 clones et 18 droïdes de combat B1, les fameux Droidekas, et des Barc Speeders. Sans oublier deux figurines de héros, une pour chaque camp, dont le terrifiant Général Grievous. L’ensemble sera complété par le reste du matériel qu’on retrouvait déjà dans la première boîte de base, c’est-à-dire les barricades, les dés, les gabarits de déplacement et de portée, une wagonnée de cartes, le compteur de round, des jetons et le livret des règles. Mais tout cela, vous connaissez déjà. Attention quand même au fait qu’une partie des figurines sont proposées « en grappe » (les droïdes B1) et qu’il n’est pas forcément chose aisée, surtout quand on débute, de les assembler et de les coller.

Et pour aller encore plus loin, parce que oui on peut toujours aller plus loin, FFG propose de quoi compléter ses factions avec de nombreuses extensions. Le Comte Dooku, le capitaine Clone Rex, les unités soldat Clone de Phase II, les droïdes B2, on en passe et des meilleurs ! Mais nous aurons l’occasion de revenir bien plus détails sur cette deuxième vague Clone Wars et sur les différentes extensions, dans un autre article.

Au centre de la galaxie… ludique !

Jouer à Star Wars Légion, c’est avant tout plonger dans une licence qui fait briller les yeux des petits et des grands. Faut-il être un amoureux de la franchise pour apprécier Légion ? Oui, absolument ! Alors quand FFG nous propose un univers ludique travaillé, offrant d’incroyables possibilités, et qui nous plonge au cœur de l’action, on ne peut qu’apprécier un tel jeu ! Permettant à la fois de jouer avec des règles faciles d’accès et simples, mais aussi avec un gameplay beaucoup plus avancé pour les joueurs chevronnés, l’opus s’adresse véritablement à un large panel de joueurs. Terrain de jeu, univers, décors, et même règles… tout peut être personnalisé ou modifié à sa guise. Ainsi, c’est véritablement un objet ludique « boîte à outils » qui nous est fourni et le jeu se prête parfaitement aux désidératas de l’imaginaire des joueurs. Pour nous, il s’agit là d’un élément fort de possibilités qu’on ne retrouve clairement pas avec des jeux de plateau.

Entre personnages emblématiques de la franchise ou de son univers étendu, Star Wars Légion propose clairement aux joueurs de reprendre des scènes des films pour les amener sur une table de jeu. Et force est de constater que le pari a été relevé avec brio par FFG. Surtout que ce type de jeu permet d’aller encore plus loin dans les possibilités et les éventuelles envies ludiques du moment.

Aux commandes d’un machiavélique général, d’un héros de la résistance ou d’un droïde dépourvu de tout sentiment, on prend plaisir à jouer, du début à la fin. Se faire terrasser par la force puis répliquer avec de l’équipement lourd… Mettre à genou son ennemi puis périr d’un coup de sabre laser… Dans toutes les situations, le titre offre des rebondissements, de la stratégie, de la finesse mais aussi de la brutalité ! Pour se faire plaisir avec du Star Wars sur une table de jeu, Légion est à notre goût un indispensable et un incontournable du genre. Que la force soit avec vous…

Maintenant, à vous de vous forger votre propre avis.

Le livret d’apprentissage Star Wars Legion
Le Guide de Référence Star Wars Legion (v. 1.5.1)
La fiche de Legion sur Board Game Geek
La fiche de Legion Clone Wars sur Board Game Geek
Star Wars Legion dans la Zone Jeux de Société
Le site de Ramstag Store
Le site de l’éditeur Fantasy Flight Games

Rédacteur de l’article : Léo

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire