Accueil > Articles > Catégorie d'age > 14 ans et plus > Anachrony, un pavé ludique pour voyager dans le temps

Anachrony, un pavé ludique pour voyager dans le temps

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 347 vues 19 minutes de lecture

Voilà déjà six jours que nous marchons sur ce sol stigmatisé par le Jour de la Purge. La Nouvelle Terre se remet lentement de ce cataclysme. Notre groupe a quitté les abris il y a une dizaine de jours et nous avons pris la décision de marcher vers l’est en espérant y trouver le lieu idéal pour fonder notre nouveau chez nous. L’air est enfin devenu respirable et cette poussière grisâtre a fait place à la lumière. Harmonie aura été notre voie depuis le jour où tout a basculé et cela sera aussi le nom de notre nouvelle cité. Un premier groupe a rapidement trouvé du neutronium et à présent, il nous faut déterminer précisément où nous installer. Pas trop loin d’une rivière, à proximité de la forêt et surtout là où nous pourrons être en communion avec la nature. L’Harmonie que nous chérissons tant doit être préservée coûte que coûte. Aujourd’hui, il semble que la chance soit enfin de notre côté. Le lieu idéal aura été facile à dégoter. À présent, notre Conseil va pouvoir utiliser une faille spatio-temporelle pour un bond d’un millier d’années. Il sera alors facile de nous rendre compte si ce lieu saura faire prospérer Harmonie pour de nombreuses générations !

Un important matériel de jeu !

Fans de SF (science-fiction), il semblerait que vous ayez jeté votre dévolu sur le titre qu’il vous faut ! Mais attention, lorsqu’on mélange un titre SF, du placement d’ouvrier et une bonne grosse règle de jeu bien corsée, on se retrouve forcément avec un opus destiné à des joueurs avertis. Et Anachrony en est justement un parfait exemple. Publié par Mindclash Games, l’éditeur n’en est pas à son coup d’essai avec les jeux plutôt costauds; on pense bien entendu à Trickerion. Mais Anachrony n’est pas simplement un gros jeu plaqué sur un thème SF. Anachrony c’est surtout une production plutôt hors normes avec une abondance de matériel. Mais aussi, pour les possesseurs de l’add-on Pionniers du Nouveau Monde et Gardiens du Conseils, le titre comprend encore plus d’options de jeu et surtout, des figurines 3D pouvant accueillir les personnages imprimés sur les tokens de la boîte de base. De grandes figurines qui apportent un vrai plus au jeu et surtout, une immersion encore plus forte. Et une superproduction se devait forcément de connaître sa campagne participative. Il faut dire que ce mode de financement est particulièrement adapté pour les projets désireux de sortir des sentiers battus. C’est donc en juin 2016, sur Kickstarter, que le projet a collecté plus de 400’000 dollars et qu’il a convaincu 4’500 backers à travers le monde. À ce jour (octobre 2017), le jeu a été livré aux contributeurs et il peut être acheté en boutique spécialisée avec sa règle en français, notamment grâce au distributeur Pixie Games.

Le plateau de jeu

Mais finalement, de quoi est-il question dans Anachrony ? Accrochez votre ceinture et soyez ouvert d’esprit… Nous sommes au 26e siècle. La Terre récupère peu à peu du jour où une mystérieuse explosion a exterminé la majeure partie de la population. Les rescapés se sont néanmoins unis autour de quatre différentes idéologies. Un nouveau minerai a été découvert, le Neutronium. Les failles temporaires permettent aussi désormais de voyager dans le temps. Rien de tel pour faire prospérer votre groupe de survivants et votre idéologie. Vous allez vous rendre compte que voyager dans le temps pourra être plutôt utile. Sur une mécanique de placement d’ouvriers, vous devrez donc embaucher divers spécialistes, récolter des ressources, développer votre idéologie, construire des super-projets etc. Un jeu très complet, vous le constaterez rapidement.

Choisis ta Voie camarade…

Un plateau individuel

On vous le disait précédemment, Anachrony est plutôt un « gros jeu ». Non pas parce que la règle s’avère extrêmement complexe mais parce qu’elle est plutôt très « touffue ». On vous résume donc brièvement les grands principes du jeu, afin de vous faire une idée, et on vous laisse découvrir la règle complète dans une vidéo en français (comme d’habitude, le lien se trouve au bas de l’article).

Tous les joueurs commencent par choisir « leur Voie », comprenez par-là, leur faction. Vous incarnez ainsi le leader d’une des Voies de la Nouvelle Terre. Chacun prend son plateau de départ ainsi que son matériel de jeu. A noter que les joueurs peuvent décider d’une partie asymétrique, qui permettra de faire varier les ressources de départ ainsi que certaines capacités spéciales. Votre but est de vous préparer à l’arrivée de l’inéducable impact d’un astéroïde. Le jeu se joue sur un maximum de sept époques et l’impact se produira après le quatrième tour. Après l’impact, les règles du jeu changeront et vous vous dirigerez vers la fin de partie, sur un nombre de tours qui pourra être variable, entre un et trois. Au final, le joueur avec le plus de point de victoire l’emportera.

Quelques bâtiments

Les tours de jeu s’articulent autour de trois grandes étapes, sur un total de six. Ces dernières consistent à mettre sous tension et à utiliser des exosquelettes (pour protéger vos ouvriers lors de leurs actions), puis à effectuer des actions avec vos ouvriers, et finalement à voyager dans le temps. Mais voyons en détail le tour de jeu.

La première étape consiste en une phase dite de réapprovisionnement. On débute par révéler le « super projet » disponible pour ce tour. Un super projet permettra au joueur qui décidera de le construire, de s’emparer de capacités spéciales. Par exemple, gagner plus de ressources ou voyager dans le temps à moindre coût. Une fois construit, le super projet se positionne sur le plateau individuel du joueur, où bien entendu, la place est limitée. Une fois le super projet révélé, il convient de rendre disponibles de nouveaux bâtiments. Ces derniers peuvent aussi être construits, sur le même principe que les super projets. Il existe plusieurs types de bâtiments qui permettront par exemple de produire ou de transformer des ressources. Mais aussi et encore, de voyager dans le temps. Vient ensuite l’étape permettant de rendre vos ouvriers et vos ressources « disponibles » pour le tour en cours.

Les leaders d’Anachrony

La deuxième étape du tour est une phase de paradoxe. A ce stade, elle n’est pas simple à comprendre ni à expliquer. On va résumer en précisant que cette dernière consiste à jeter un dé qui pénalisera le joueur qui aura le plus altéré le temps lors de leurs voyages dans le passé (aux tours précédents).

Troisième étape, la fameuse mise sous tension. C’est à ce moment que tous les joueurs devront mettre sous tension les exosquelettes pour le tour en cours. Les exosquelettes serviront à accueillir les ouvriers du joueur afin que ces derniers puissent effectuer des actions dans l’atmosphère saturée de la Nouvelle Terre. Si le joueur oublie de les activer ou n’en active pas suffisamment, ses actions de jeu seront drastiquement réduites. Pour activer les exosquelettes, les joueurs paient avec des noyaux d’énergie. Ces derniers devront bien entendu être produits durant la partie, moyennant un paiement en ressources. Pour chaque exosquelette qui n’est volontairement pas activé, le joueur reçoit des gemmes d’eau. Encore une ressource vitale dans Anachrony !

La quatrième phase du jeu vous permettra de voyager dans le temps ; il s’agit de la phase de Vortex. Avec la découverte du Neutronium, l’homme peut désormais traverser les époques. Et dans Anachrony, ces voyages dans le temps permettront de « rapatrier » des ressources produites dans le futur. Il suffira juste de le vouloir ! Mais vous vous en doutez, cela ne sera pas gratuit. Plusieurs époques plus tard, les joueurs devront satisfaire les demandes de leur propre passé, et d’envoyer les ressources, au risque de créer des trous dans le continuum espace-temps et de se faire retirer des points de victoire. Pour voyager dans le temps, chacun devra disposer de points de vortex. Ces derniers s’acquièrent en cours de partie.

Les ouvriers

Le tour d’action, la phase principale du jeu, représente la cinquième étape. Vous jouez chacun votre tour et vous pourrez effectuer autant d’action gratuite que vous le souhaitez. Ces différentes actions gratuites se trouvent par exemple sur les bâtiments ou les super projets construits sur les plateaux individuels des joueurs mais aussi sur la fiche de leader de chaque joueur. Cette étape effectuée, tous les joueurs pourront encore choisir une action. Soit placer un ouvrier sur un emplacement libre de son plateau individuel, soit placer un ouvrier avec son exosquelette sur un emplacement du plateau principal ou finalement passer son tour. Le plateau principal regorge d’actions disponibles pour les ouvriers. Recruter un des quatre types d’ouvriers disponibles dans le jeu. Un ingénieur, un scientifique, un administrateur ou un génie. Chacun avec ses propres compétences. Vous pourrez aussi décider de construire des bâtiments en payant le coût en ressources. Il existe quatre types de bâtiment, chacun avec des spécificités différentes. Effectuer de la recherche dans les domaines du voyage temporel, de la guerre, de la génétique, de la technologie ou de la société. Ces points de recherche serviront à payer les super projets. Vous pourrez encore choisir de vous rendre à la mine pour récupérer des ressources. Vous aurez encore le choix de purifier l’eau ou de troquer avec les nomades.

La dernière phase du jeu est le nettoyage. Tous les joueurs récupèrent leurs ouvriers utilisés durant ce tour et les exosquelettes retournent sur leurs emplacements d’origine. Chacun prépare finalement l’époque suivante et un nouveau tour de jeu peut débuter. S’il s’agit de la fin de la septième époque ou si toutes les infrastructures de la capitale sont détruites suite à l’impact, la partie prend fin.

Tous les joueurs enchaînent alors différents tours sur ce même schéma. Mais intéressons-nous désormais à la fin du quatrième tour ; l’impact du météorite. A partir de ce moment, les règles du jeu vont évoluer.

Au début du cinquième tour, le jeu a changé car un astéroïde vient de frapper une partie déserte de la Terre engendrant un cataclysme. Tous les joueurs n’ont que peu de temps pour évacuer. Une partie du plateau principal sera retournée sur sa face B permettant ainsi de révéler les options d’évacuation. En outre, la structure de la capitale va faiblir et les emplacements des actions deviendront petit à petit indisponibles. Il sera alors temps de marquer les derniers points de victoire. Des emplacements de mise sous tension des exosquelettes seront à leur tour recouverts par des tuiles d’indisponibilité. La partie se termine à la fin de l’époque où le dernier emplacement de la capitale devient Indisponible ou à la fin du septième tour. Avant le décompte des points, il sera temps de « régler ses comptes » avec les éventuels voyages dans le temps effectués en cours de partie. Vous devrez rembourser les ressources empruntées au futur pour retirer les points de vortex utilisés. Pour chaque jeton Vortex non retiré, vous perdrez deux points de victoire. Finalement, on procède au décompte final des points.

On ne les détaille pas mais sachez également qu’il existe une règle spécifique pour un joueur (utilisation du très abouti « Chronobot »), des variantes ou des extensions comme celle du jour du jugement dernier. Cela ne concerne que la boîte de base.

Prêt à voyager dans le temps ?

Le plateau évolue en cours de partie…

Si vous avez pris la décision de devenir l’un des heureux possesseurs d’une boîte d’Anachrony, prévoyez de la place dans votre ludothèque ! Oui, car Anachrony est un joli bébé de 4.7kg, exosquelettes compris ! Désormais, vous comprenez pourquoi on vous disait que c’était un « gros jeu » ?

A l’intérieur de l’opus, une avalanche de matériel magnifiquement produit. Entre la solidité des tockens, des dés finement gravés, des cartes toilées, des plateaux réversibles, des feuilles de score, et de grands exosquelettes 3D, il ne manque vraiment rien. On peut clairement affirmer que nous sommes là sur une production remarquable qui ne pourra que ravir les passionnés de jeu de société. Précisions quand même que nous avons inclu dans notre avis les exosquelettes mais que ces derniers ne sont pas compris dans la boîte de base. Uniquement dans le « Commander pack », l’extension. Ce n’est pas qu’on vous pousse à la consommation, mais faites-nous confiance, vous n’aurez pas envie de vous en passer. Ces figurines apportent un plus indéniable à cette belle expérience de jeu.

La règle d’Anachrony est un document de 36 pages. Mais pas de panique, le feuillet est très bien rédigé et ponctué d’exemples et de visuels. Pour débuter une partie, vous pourrez vous arrêter à la page 19 car les suivantes vous expliquent les règles avancées, les extensions, le descriptif de chaque bâtiment, les cartes, les icônes… bref, tout y est ! Il est presque impossible de s’y perdre. Et une fois la lecture terminée, on s’aperçoit que le jeu n’est finalement pas si complexe. Bien entendu, il s’agit d’un jeu destiné à des joueurs ayant un minimum d’expérience. Mais là où le titre se définit comme étant un « gros jeu », c’est principalement sur ses nombreux points de règles. Couplé à celà, les nombreuses possibilités offertes aux joueurs en terme de gameplay, Anachrony reste au final un jeu exigeant. L’éditeur Mindclash Games annonce une moyenne de temps de jeu de 30 minutes par joueur. Cela nous semble un peu sous-estimé, même lorsqu’on commence à maîtriser le jeu.

Les exosquelettes

Pour maîtriser Anachrony, il vous faudra au minimum une partie de découverte. Tout y est très logique ! La décomposition du tour de jeu s’effectue de manière chronologique. Néanmoins, on vous le rappelle, les règles changent en cours de partie. Il est donc nécessaire de terminer une première partie pour comprendre exactement les répercussions du début du jeu, sur la fin de partie. En outre, si le voyage dans le temps est un élément particulièrement intéressant du jeu, il doit aussi être assimilé. Il n’est pas si simple de comprendre les mécanismes de paradoxe, les requêtes de ressources dans le futur et le renvoi de ces dernières dans le passé. Tout cela est peut-être du « Chinois » à ce stade mais si on prend quelques minutes au début de la partie pour comprendre ces mécanismes, ce point de règle ne sera finalement qu’une formalité à maîtriser. La prise en main du jeu nécessitera ainsi un peu d’investissement de votre part, et surtout, de prendre le temps de lire correctement la règle avant de débuter.

Anachrony reste clairement un jeu de pose d’ouvriers. Si vous avez déjà pratiqué cette mécanique relativement répandue dans l’univers du jeu, vous vous en sortirez facilement. Techniquement, un tour de jeu se décompose en six étapes, mais en dehors des étapes préparant le tour de jeu et de celles de nettoyage, le cœur du mécanisme reste la pose d’ouvriers. On ajoute bien entendu le voyage dans le temps qui consiste à échanger des ressources et à effectuer des actions entre le passé et le présent. Sur le plateau principal, les joueurs se disputent donc les emplacements disponibles. Il faudra donc acquérir des ressources, les exploiter, les dépenser, embaucher des ouvriers, construire des bâtiments, s’emparer de capacités spéciales, voyager dans le temps etc… Et tout cela, de manière optimum car à la fin du quatrième tour, l’inévitable se produira.

Les super projets

Le fait de changer les règles du jeu en cours de partie s’avère véritablement passionnant. On optimise un maximum puis le jeu évolue. L’histoire continue. Les options de jeu se réduisent et la partie devient encore plus tendue. Et derrière ces belles originalités, Anachrony offre une impressionnante profondeur de jeu. Les options menant à la victoire sont grandes. Que se soit sur le plateau principal, sur les espaces des plateaux personnels ou sur les bâtiments construits, l’opus regorge d’options. Pas de quoi s’y perdre mais presque !

Néanmoins et malgré une règle étoffée avec une partie en constante évolution, les tours de jeu restent très fluides. Le jeu est logique et on reste rarement inactif. On communique régulièrement avec les autres joueurs même si par principe, un jeu de placement d’ouvriers aura plutôt tendance à privilégier des actions personnelles.

Artwork

En terme de rejouabilité, l’éditeur a eu la présence d’esprit de proposer des plateaux individuels réversibles. Idem pour les fiches de leader qui proposent deux variantes par faction. Chacun de ces composants permet alors de jouer avec differentes capacités spéciales dans une configuration totalement asymétrique. Les super projets sont aussi renouvelés d’une partie à l’autre. Tout comme les bâtiments à construire et leurs options uniques, differentes d’une construction à l’autre. Vous l’aurez donc compris, il y a de quoi faire ! Et nous pourrions encore préciser que les variantes, comprises dans la boite de base, permettent encore de diversifier les règles.

Artwork

Chez Jeudéclick, Anachrony rejoint par conséquent notre top de l’année 2017. Des illustrations réussies, une superbe production, une grande profondeur de jeu, un titre évolutif en cours de partie. Le plaisir ludique est bien là et s’inscrit en lettres capitales. L’opus mérite donc sa place dans les ludothèques des connaisseurs et des joueurs exigeants. Franchement, on en redemande…

Maintenant, à vous de vous forger votre propre avis.

La règle du jeu en français
La règle de l’extension en français
Le site du jeu
Les explications complètes en vidéo par Chaps
Rangement 3D de la boîte par DeludiK
Le site de Mindclash Games l’éditeur
Le site de Pixie Games qui localise le jeu en français

Rédacteur de l’article : Léo

Ce jeu a obtenu le prix Jeudéclick
Jeux de l’année 2017, catégorie « Expert »

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire