Accueil > Articles > Jeux expert > Vindication, pour joueurs en quête de rédemption

Vindication, pour joueurs en quête de rédemption

par jeudeclick
1,K vues 15 minutes de lecture
Vindication, pour joueurs en quête de rédemption

Après avoir vécu comme une vermine toute sa vie, il fallait bien que l’on paie sa dette un jour ou l’autre. Surtout quand on a été la pire au sein de la société. Enchainé et bâillonné au fond d’une cale de bateau avec d’autres « ordures » de votre espèce, vous n’avez aucune idée de votre destination finale. C’est après plusieurs jours de voyage sur les mers, que soudainement, vous sentez l’ancre du bateau toucher terre. Tous les prisonniers sortent sur le pont pour connaître leur sentence… Ils sont tous jetés à l’eau sans scrupule et vous faites partie du lot. Poings liés, vous êtes projeté par-dessus bord. En vous débattant comme un beau diable vous arrivez à vous défaire de vos cordes qui emprisonnaient vos mains. Cependant, vous êtes encore bien loin du rivage. Sachant très peu nager, vous arrivez tant bien que mal à rejoindre le bord de plage d’une île totalement inconnue. Mais peu de temps après, vous perdez connaissance des suites de vos efforts pour ne pas finir noyé. Durant votre repos vous repensez à tous les méfaits que vous avez commis dans votre vie. Vous cherchez inconsciemment une 2ème chance. Viendra-t-elle un jour ? Peut-être que c’est déjà trop tard ? Etes-vous encore en vie ? Vos yeux s’ouvrent enfin et vous êtes accompagné d’une personne qui a pris le soin de s’occuper de vous après votre naufrage. Où êtes-vous ? Qui êtes-vous ? Pourquoi êtes-vous ici ? C’est peut-être la chance qui vous sourit pour la première fois. La chance de réécrire votre histoire, votre réputation, dans un lieu où personne ne connaît votre passé.

Vindication est un jeu de Marc Neidlinger édité chez Orange Nebula. Il est illustré par un grand groupe d’artistes : Noah Adelman, Brett Carville, Emiliano Cordoba, Bartek Fedyczak, Noemi Konkoly et Phu Thieu. Issu d’un Kickstarter, il a été relancé avec une seconde campagne en janvier 2019 pour proposer la première extension du jeu ainsi que la possibilité de commander la boîte de base.

Nous avons déjà parlé de Vindication lors d’une actu Jeudéclick pour présenter le jeu dans sa globalité ainsi que de son parcours sur Kickstarter. Nous vous laissons y jeter un œil si cela vous intéresse bien entendu. Vindication est un jeu pour 2 à 5 joueurs de 14 ans et plus, pour une durée d’environ 30 minutes par joueurs. Sachez que l’extension de la seconde campagne permet un mode solo ! Mais seulement si vous avez l’extension en votre possession. Autant vous prévenir immédiatement, nous avons à faire à un jeu grandiose qui mélange gestion de ressource, contrôle de territoire, plateau modulaire, accumulation de pouvoirs, et encore d’autres surprises.

Vindication possède également un univers très sympathique si on aime le mélange d’héroïque fantaisie et mythes. Ainsi, vous allez représenter un personnage des plus détestable, qui après avoir échappé à la mort, recherche une sorte de rédemption pour redorer sa personne en accomplissant des quêtes, aventures, combats et en faisant aussi des rencontres pour agrandir son groupe. Et cette personne, c’est vous. En terme ludique, vous allez engranger de l’honneur et celui qui aura le plus d’honneur à la fin du jeu, sera le grand gagnant. Jusqu’ici tout va bien n’est-ce pas ? Alors passons à la suite et découvrons comment se déroule un tour de jeu dans Vindication !

Créez votre Story (pas celle dans votre smartphone) !

Dans Vindication vous disposerez de pléthore de matériel, mais ne vous inquiétez pas, c’est pour votre bien. Partons du principe que chaque joueur possède le nécessaire pour débuter la partie. C’est-à-dire :

  • Son plateau individuel pour stocker ses cubes d’influence : ces cubes vous permettront de réaliser quelques types d’actions très spécifiques et très importantes.
  • Son pion joueur sur sa case de départ : qui sera posé sur le plateau de jeu principal.
  • Sa tuile monture de départ : vous commencez à pied et au fur et à mesure vous pourrez acquérir des montures pour vous déplacer plus vite.
  • Une carte objectif personnel : pour gagner des points supplémentaires en fin de partie (si vous remplissez les conditions uniquement)
  • Une carte compagnon de départ : votre premier ami sur l’île, qui vous sera bien utile pour débuter la partie et qui vous donnera accès à une capacité spéciale qui lui est propre et unique.

Avec cela vous ajoutez des cartes « conditions de fin de partie » et les différents composants (cartes, tuiles, etc.) nécessaires sur le plateau de jeu central et vous êtes fin prêts à débuter la partie. Chaque joueur va pouvoir jouer tour par tour en réalisant jusqu’à 3 actions dans l’ordre de son choix. Vous pourrez vous déplacer, activer votre personnage ou vos compagnons, ou encore visiter un lieu adjacent à votre personnage ou améliorer vos cubes d’influence (sur votre plateau personnel vous avez 3 niveaux pour vos cubes : le potentiel – l’influence – conviction).

En plus des 3 actions de base, les joueurs auront la possibilité de réaliser des actions bonus tels que convertir des compétences héroïques, ce qui permettra notamment de récupérer différentes cartes sur le plateau principal (compagnons, reliques, monstres, etc.). Mais vous pourrez aussi gagner une tuile d’aptitude pour des points d’honneur bonus en fin de partie, contrôler un territoire, récupérer des cubes d’influence (les cubes sont comme la « monnaie » du jeu), et encore se transcender. Cette dernière action bonus permet à chaque joueur d’améliorer à minima votre personnage et vous octroie des points d’honneur.

Une fois qu’un joueur n’a plus rien à jouer, c’est au joueur suivant de réaliser ses 3 actions et ses éventuelles actions bonus. Le jeu continuera jusqu’à ce qu’au minimum 1 seule carte « condition de fin de partie » est remplie. Sachez également que pour que la partie ne s’éternise pas, vous allez au fur et à mesure, devoir piocher d’éventuelles autres cartes pour accélérer le déclenchement de la fin de partie. Voilà dans les grandes lignes comment se déroule une partie de Vindication.

Cependant, vous avez quelques modules qui sont propres à l’extension qui rajouteront des actions supplémentaires. Si on s’arrête quelques secondes dessus voici les quelques composantes ajoutées avec l’extension Leader & Alliance. Vous pourrez poser jusqu’à 2 jetons de votre couleur sur 2 plateaux des 6 leaders de l’extension disponible. Chaque Leader vous permettra de réaliser des actions uniques supplémentaires en payant le coup associé. Chaque leader est différent et possède des capacités spéciales très intéressantes selon la stratégie que l’on adopte. Vous aurez également la possibilité (mais une seule fois par partie) de créer une alliance entre les 2 leaders que vous avez choisis pour gagner des points d’honneur.

Vous n’aurez finalement aucun regret

Quand vous avez devant vous la « bête » de boîte on comprend pourquoi son prix tourne autour des 90-100 euros. Elle en impose ! Et d’un point de vue matériel, des superbes tuiles, des cartes au format un peu original mais « sleevables » (oh yeahhh !), un plateau recto-verso qui en impose, plusieurs plateaux pour joueurs, des jetons bien cartonnés, des dés magnifiques, si vous optez pour la version deluxe vous aurez droit à quelques figurines très sympathiques et des jetons en métal. Le tout dans un insert bien complet. Cependant, les emplacements pour les cartes ne sont pas optimums. Elles auront tendances à se balader une fois la boîte refermée, ce qui est dommage. Prévoyez des élastiques !

Les illustrations sont incroyables et elles sont en totale adéquation avec l’univers du jeu. Un petit artbook a été livré avec le jeu et nous avons été éblouis par le coup de pinceau des illustrateurs. C’est un travail propre, détaillé et cela nous donne envie de peindre nos figurines… oui tout de même, se serait la classe !

Le gameplay n’en demeure pas moins intéressant. Nous avons tellement de possibilités que nous ne ferons jamais deux parties strictement identiques. On va ramer au début c’est sûr ! Mais c’est bien le prix à payer pour une rédemption non ? Les choses iront crescendo au fur et à mesure que l’on développe son personnage, sa clique de compagnons, ses combats contre les monstres, son potentiel. Ce qui colle plutôt bien avec le thème proposé par l’auteur. Ce doux mélange entre placement d’ouvrier (votre seul ouvrier !) gestion de vos actions, de vos ressources fera de votre expérience ludique quelque chose de complet et de varié.

Avant de pouvoir goûter à tout cela, il faudra se farcir les règles qui sont d’une part, très bien écrites, illustrées et d’autre part très lourdes en nombre de modules différents à ajouter, combiner, remplacer. Bref, on vous recommande d’y aller doucement avec une première partie simple, sans module supplémentaire, histoire de bien comprendre les caractéristiques de Vindication. Et par la suite, d’y rajouter les composantes que vous voulez essayer. Pour cela, le livret de règle explique très bien comment se rajoute ces modules avec quelques conseils pour ne pas trop vous alourdir la difficulté (mais cela ne tient qu’à vous de le faire ou non). Sachez que malgré que le jeu soit de base en anglais, les règles du jeu sont également disponibles en version française sur le site de l’éditeur.

La mise en place est particulièrement (et étonnamment) simple mais nécessitera un peu de temps selon les modules rajoutés ou non. Rien de bien compliqué, mais beaucoup de composants à mettre en place avant de se lancer dans cette aventure. Heureusement, le tout est excellemment bien expliqué dans le livret des règles.

La prise en main sera un peu plus longue dans Vindication, car il y a beaucoup de choses à retenir et à se souvenir. Rien que les actions de bases seront un challenge et votre aide de jeu (fournie par le jeu) sera votre meilleur compagnon pour les premières parties (voire même les suivantes). Le fait de pouvoir réaliser ses actions dans l’ordre de notre choix demande un exercice plus poussé à notre cerveau pour bien se souvenir de ce qui a été fait et de ce qui reste à faire. Une fois le jeu terminé on a l’impression d’avoir bien compris, mais de loin, d’avoir tout vu ! Le fait d’avoir autant de mécanismes de jeu qui sont exploitables pour gagner la partie contribue à cela. Vous pouvez aussi bien vous concentrer sur les combats de monstre, sur le développement de vos compagnons, sur la collection de reliques ou de traits, etc… et nous avons envie de dire qu’elles sont toutes très bonnes ! Mais il faudra aussi orienter votre stratégie en fonction de vos adversaires.

Les différents mécanismes de jeu ne sont pas complexes, mais nombreux et cela tourne à merveille. C’est ce qu’on apprécie chez Vindication. En ce qui concerne le scorring, c’est plutôt simple à suivre et à comprendre et nous trouvons particulièrement intéressant d’avoir un déclenchement de fin de partie progressif ! C’est à dire, que plus on avance sur la piste de score (d’honneur), et plus certains seuils de score nous demanderont de rajouter une carte de condition de fin de partie. C’est original et cela rythme bien la partie pour ne pas s’éterniser pendant des heures !

Le déroulement des tours n’est bizarrement pas trop long, même si on va devoir réfléchir à plusieurs reprises pour s’assurer d’avoir bien effectué toutes nos actions du tour. Ce ne sont pas les actions en soit qui peuvent prendre du temps, mais plutôt de ne rien oublier. Dans tous les cas, ne désespérez pas, cela viendra petit à petit et dans l’intervalle ne perdez surtout pas votre aide de jeu !

Que dire de la rejouabilité avec Vindication ? C’est épique et c’est infini ! Même si on ne rajoute pas les différents modules qui apportent certainement beaucoup de rejouabilité, nous avons déjà un excellent renouvellement avec le jeu de base en fonction de notre position de départ, notre carte compagnon de départ, les tuiles territoires découvertes aléatoirement, notre orientation stratégique, etc.

L’interaction dans Vindication ne se fera pas de manière frontale avec un affrontement/combat contre un adversaire par exemple. N’oublions pas que vous êtes là pour devenir une personne honorable et non pour vous casser les dents sur le premier venu ! Vous aurez plutôt fort à faire avec le contrôle des territoires, les cartes à récupérer, en faisant gagner des points d’honneur à l’adversaire, etc. Même si on ne va pas en découdre avec son adversaire, la concurrence est quand même présente et on fera tout pour freiner son adversaire ou le pousser à nous refiler des points d’honneur gratuitement. Ce sera tout aussi intéressant de suivre la partie de l’adversaire que la nôtre et c’est même primordial de ne pas laisser son concurrent faire son bonhomme de chemin tranquillement.

Pour ce qui est de la partie solo, ce mode est vraiment touffu comme le multiplayer. En réalité nous avons deux modes de jeu solo que nous pouvons jouer. Un qui demandera de faire un maximum de points d’honneur et un autre dans lequel nous aurons deux créatures à dégommer ! C’est plus que tentant pour éveiller notre envie d’en faire une partie. Ces deux modes solo/aventures demanderont également beaucoup de réflexion sur le plan stratégique, planification et gestion de ressources. En sommes, encore une aventure épique d’environ 45-60 minutes à vous farcir la tomate.

Au final, Vindication est tout simplement une perle ludique qui ne sera probablement pas à la portée de tout le monde, car il peut en effrayer plus d’un avec son contenu, ses grosses règles, ses multiples modules et extensions. Mais si vous passez à côté de ce jeu pour ces raisons, c’est une grossière erreur ! Nous avons rarement eu une expérience ludique aussi complète sans avoir besoin d’aller au-delà de 2-3 heures de jeu. Le matériel sublime et les illustrations époustouflantes rendent le jeu d’une grande qualité. Le mécanisme, ou plutôt les mécanismes, nous donnent cette impression de toujours pouvoir faire mieux ou autrement, donc de nous inciter à y revenir pour y rejouer et découvrir un peu plus cet univers palpitant. Malgré un insert qui aurait pu être adapté pour y accueillir son extension ou tout simplement les cartes de manière efficace (oui, cela nous agace tout de même un peu), nous avons un jeu que nous qualifions de Master Piece ! Vous avez entre les mains un opus qui va vous demander du temps pour le maitriser tout en ayant un énorme plaisir à y jouer et y rejouer. C’est le sentiment que nous avons eu. Nous sommes d’ailleurs peut être encore loin d’avoir tout découvert, mais nous vous promettons que nous y travaillons activement et c’est du pur bonheur.

Vous voulez de l’aventure ? Vous êtes en quête de gloire et honneur ? Vous avez une grande table de jeu dans votre salon ? Et ben, ne cherchez pas plus loin, venez réécrire votre histoire dans Vindication…

Maintenant, à vous de vous forger votre propre avis.

La règle du jeu en français
Vindication sur Board Game Geek
Le site de l’éditeur Orange Nebula

Rédacteur de l’article : Eric

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire