Accueil > Articles > Catégorie d'age > Dès 12 ans > Tang Garden, hôoo ouais… moi Zen bien !

Tang Garden, hôoo ouais… moi Zen bien !

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 236 vues 9 minutes de lecture
Tang Garden

Qui n’a pas rêvé, durant ces dernières semaines incertaines, de se balader dans un parc dans lequel régnait le calme et la tranquillité ? Alors… si le monde se remet peu à peu de sa torpeur, nous avons fait le choix d’aller nous ressourcer dans les jardins zen de Tang Garden, et d’y admirer les paysages oniriques et enchanteurs.

Tang Garden est un jeu de placement de tuiles, prévu pour deux à quatre joueurs, dont le but est de concevoir le plus beau des jardins impériaux en y créant des paysages, en y plaçant des décorations miniatures et différents panoramas.

Originellement édité par Thundergryph Games (connu pour ses créations comme Spirits of the Forest, ou Dead Man’s Doubloons) et financé sur Kickstarter en 2019, il est aujourd’hui distribué et localisé par les palmipèdes de Lucky Duck Games, pour le plus grand plaisir des joueurs francophones !

L’occasion était donc toute trouvée de lever le voile sur cette relaxante création ludique signée du duo Francesco Testini et Pierluca Zizzi… Et sans plus tarder on vous explique la règle du jeu.

Alexandre Jardin approuve !

Chaque joueur de Tang Garden commence avec la partie avec son plateau personnel, un personnage de départ ainsi que sa figurine correspondante. Le but du jeu consiste à accumuler le plus de points de victoire en fin de partie.

Le plateau personnel permet de garder le suivi des éléments utilisés pour agrémenter le jardin (Eau, Végétation et Terre) et par la suite, engranger les récompenses au fil des paliers atteints. Le plateau de jeu principal se présente sous la forme d’une grille sur laquelle seront posées les tuiles piochées. Les quatre coins du plateau servent à poser les tuiles de jeu selon leur élément respectif et diverses fentes sur les quatre bords accueilleront les panoramas de votre jardin. Une pile contiendra les forêts, la seconde les lacs, la troisième sera pour piocher les roches et enfin la quatrième contiendra des éléments aléatoires, voire des jokers.

A son tour, chaque joueur doit effectuer une des deux actions de son choix. La première est la construction du jardin. Il a en effet la possibilité de piocher une tuile et de la placer sur le plateau, en respectant l’emplacement des éléments. Comme tout bon jeu de placement de tuiles qui se respecte, vous devrez faire coïncider les éléments naturels entre eux : un lac sera adjacent à un autre lac, une forêt à une autre et ainsi de suite. Lorsque vous faites correspondre deux tuiles, vous avancez d’une case le cube correspondant à l’élément sur votre plateau personnel. Si vous fermez une aire d’un même élément (un lac par exemple), vous gagnez un mouvement supplémentaire sur votre plateau. De la même manière, les routes continues vous permettront de gagner de la monnaie et enfin les murs pourront être placés contre n’importe quel élément. S’ils ne correspondent à rien, ils auront le mérite de vous aider à fermer un élément et donc, avancer sur votre plateau personnel. Sur certaines cases du plateau principal, des tokens seront placés. Lorsque vous placez une tuile sur cette case, prenez et gardez le jeton ; il vous permet de placer immédiatement un panorama de votre choix (petit ou grand selon la nature du jeton).

Votre autre action possible est d’acheter une décoration. Celle-ci consiste à piocher des cartes et d’en choisir une. Si elles vous font gagner des décorations immédiates à placer sur les tuiles, la combinaison de certaines vous permettront d’engranger des points de victoire à la fin de la partie.

Il existe enfin quelques actions supplémentaires et facultatives : vous pouvez influencer un personnage. Lorsque vous atteignez le palier correspondant, vous pouvez décider de placer sur le plateau la figurine de votre personnage ou celle d’une des deux cartes face visible du deck. Celui-ci engrangera des points de victoire selon le nombre de décorations et de types de panoramas qu’il admire. Attention donc à l’orientation de la figurine sur le plateau ! Vous pouvez aussi jouer un de vos jetons Lanternes qui servent de joker (comme par exemple jouer deux tuiles lors d’un tour ou changer l’emplacement d’une figurine) et enfin, dépenser vos jetons Panorama accumulés lors de la pose de tuiles pour récupérer la capacité d’un jeton Lanterne !

La partie prend fin lorsqu’il reste moins de deux jetons Panorama disponibles sur le plateau de jeu ou si une pile de tuiles est vide. Chaque joueur fait le décompte de ses points de victoire ; le jardinier le plus prolifique sera sacré gagnant de la partie !

Tang va la cruche à l’eau, qu’à la fin…

S’il y eut bien un jeu qui fut attendu en 2020, c’était bien Tang Garden ! Le premier « gros » projet du créateur hispanique Thundergryph Games a pris son temps pour voir le jour. Et l’objet, localisé en français par Lucky Duck Games est tout simplement… sublime. La boîte, de grande taille, renferme du matériel de belle qualité et dont le rangement est admirablement optimisé grâce à un thermoformage bien pensé. Tout est à sa place et rien ne dépasse !

Les composants sont tous très bien réalisés avec des cartes de bonne qualité, des pièces en carton bien coupées et épaisses. Et les petits pavillons sont vraiment adorables. On émet un petit bémol quant à la finition faiblarde des figurines des personnages ; celles-ci ne possèdent pas les détails que l’on s’attendait à avoir, si on les compare au haut niveau de qualité rencontré avec le reste de la boîte. Mais pas de panique, les Joyeux Canards qui s’occupent de la localisation francophone de ce jeu se sont aussi chargés de retravailler les figurines afin d’offrir aux joueurs une meilleure qualité visuelle ! Ouf, l’honneur est sauf et le résultat se veut donc tout à fait optimal !

Le travail artistique est aussi au rendez-vous ; les illustrations sont poétiques, oniriques et collent parfaitement au thème zen qu’apporte Tang Garden. Ajoutez à ceci la bande-son spécialement créée pour le jeu (et que vous trouverez en libre accès sur toutes les plateformes habituelles) et l’immersion dans un univers délicat et serein sera totale !

Mais ne vous fiez pas aux apparences. Si Tang Garden se veut paisible, il se révèlera d’une stratégie redoutable. La prise en main se veut rapide et aisée grâce à un livret de règles clair et empli de nombreux exemples, grâce auquel vous pourrez rapidement vous plonger dans vos parties sans difficulté. Vous serez en mesure d’apprécier le haut potentiel stratégique de Tang Garden dès les premiers tours : allez-vous agrandir la surface du jardin et plutôt attendre que vos adversaires le fassent pour y disséminer les plus belles décorations ?

Le gameplay se veut engageant et immersif, les tours de jeu rapides et sa simplicité d’actions apporte beaucoup d’ampleur à la thématique ! Les joueurs auront à cœur de pousser les possibilités de jeu pour en explorer les options stratégiques.

Comme dans la majorité des jeux de tuiles, l’interaction et la rejouabilité seront surtout axées sur la potentielle influence entre les joueurs de créer une surface de jeu qui soit favorable à soi tout en empêchant les autres de « comboter » les actions. Qui sera le premier à fermer tel lac ou influencer tel personnage ? Seule votre personnalité ludique vous le dira !

Que vous jouiez à quatre ou à deux, le plaisir de jeu sera le même. En effet, quelque soit la configuration, Tang Garden aura le mérite d’être toujours équilibré et vous permettra de profiter pleinement de son intensité de jeu. Le public ciblé reste familial averti, avec l’avantage de proposer des parties d’une heure environ. Et bonne nouvelle pour les solitaires, un mode solo existe !

Des mini-extensions, sous la forme de boosters contenant une décoration particulière ou un nouveau personnage par exemple, seront disponibles à l’achat et elles aussi localisées en français. En outre, quid des extensions issues de la campagne Kickstarter ? Il n’est pour le moment pas prévu de les commercialiser. En effet, deux extensions exclusives à la campagne de financement participative ont vu le jour. La première, intitulé Golden Age, contient le contenu débloqué lors des Stretch Goals tandis que la seconde – Ghost Stories – permettant de jouer selon des scénarii choisis, était une extension numérotée et offerte aux backers en guise d’exclusivité unique.

Vos paysages vont cartonnés !

Sans conteste, Tang Garden est une petite merveille, tant au niveau artistique que stratégique. Il va s’en dire que les ludistes sensibles à l’esthétisme raffiné et au gameplay fluide apprécieront ce bel objet ludique. On aimera admirer notre œuvre à l’issue de la partie, car les éléments 3D (comme les pavillons, les arbres et les ponts ainsi que les panoramas dont les illustrations créent des paysages continus) donnent une dimension majestueuse à ce jeu.

Pari réussi pour un jeu qui porte un thème souvent exploité mais qui, ici, apporte beaucoup d’originalité et de fraicheur. Vous vous plongerez avec délectation dans un jeu qui respire bon le printemps fleuri et les jardins zen, garanti sans allergène !

Maintenant, à vous de vous forger votre propre avis.

La règle du jeu en français
La pré-commande par Lucky Duck Games
Tang Garden sur Board Game Geek
Le site de l’éditeur Lucky Duck Games
Le site de Thundergryph Games

Rédactrice de l’article : Warda

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire