Accueil > Miniclick > Through the Ages, MiniClick

Through the Ages, MiniClick

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 357 vues 4 minutes de lecture
Through the Ages

À vous les développements légendaires à travers les âges ! Dans Through the Ages, nous sommes sur un gros titre de civilisation, mais entièrement piloté par des cartes. Ainsi, chaque joueur est à la tête de sa civilisation et le but consiste à collecter le maximum de points de culture. Vous mènerez donc le développement de votre civilisation, de l’antiquité jusqu’à l’époque moderne. Le tour du joueur actif se décompose en plusieurs étapes. Cela commence par le fait de résoudre les guerres puis décider de planifier un éventuel événement pour gagner des points de culture. Viendra ensuite la phase d’action. C’est-à-dire le cœur du jeu. Vous disposerez d’un nombre variable d’actions civiles et d’actions militaires. Ainsi, vous pourrez acheter de nouvelles cartes, accroître votre population, construire et améliorer des bâtiments et merveilles, mettre en jeu un leader, développer une technologie, changer votre gouvernement, ou finalement jouer une carte action et en appliquer les effets. Les différentes cartes sont acquises via la rangée des cartes et seront souvent ajoutées à votre main avant de les mettre en jeu. Côté actions militaires, vous pourrez construire et améliorer des unités ou jouer une tactique pour gagner des avantages. Toutes les cartes sont regroupées en plusieurs decks de « puissance » croissante; âge I, âge II et âge III. A la fin du tour, vous gagnerez de la culture et de la technologie en fonction de votre jeu. Vos bâtiments produiront des ressources et vous pourrez préparer votre prochain tour. A la fin de l’âge III, la partie prend fin et on procède au décompte final. Soyons clairs, ce titre est devenu une véritable référence, un must, chez les joueurs amateurs de gros jeux et accessoirement de jeux de civilisation. 329 cartes, une foulée de composants et une belle production localisée en français par l’éditeur Iello. La règle s’apprend en deux temps grâce à deux livrets pour la base et les notions avancées. Très malin et cela facilite la prise en main ! Même s’il y a tout de même de nombreux points de règle à assimiler. C’est un jeu expert on vous le rappelle. Et pour rythmer le tout, de la gestion de ressources, gestion de main, combos, anticipation, développement, etc; c’est bel est bien un titre très complet ! Bien sûr, comme le jeu est extrêmement riche, les possibilités et les variantes sont grandes. Cependant, on a été agréablement surpris par la fluidité et par le côté très intuitif du gameplay. C’est tout simplement savoureux. Mais dans Through the Ages vous devez surtout mettre en place un moteur de jeu. Comprenez par là que vous devrez impérativement faire comboter les effets de vos cartes afin qu’une certaine routine puisse se dessiner. Le tout en gérant de nombreux paramètres. Pour nous, l’expérience de jeu est tout simplement remarquable. L’opus offre des possibilités élargies, tant au niveau du gameplay que de la thématique. Votre civilisation se développera à chaque fois avec un regard nouveau et votre réflexion sera mise à contribution. D’ailleurs, on imagine mal une ludothèque sans un exemplaire de cet excellent titre qui frôle le top des jeux, toutes catégories confondues.

Lire notre article rédactionnel complet

On retient essentiellement :

  • 2 à 4 joueurs | 120 à 180 min par partie
  • Un gros jeu « expert »
  • Un jeu de civilisation dans toute sa splendeur
  • Une thématique richement exploitée pour du développement à travers les âges
  • 329 cartes ! Et une très belle production d’ensemble
  • Beaucoup de règles à assimiler mais un apprentissage graduel en deux temps
  • Des mécanismes riches et travaillés de gestion de ressources, gestion de main, combos, anticipation et développement
  • Une bonne rejouabilité
  • Un titre qui se prête aussi au jeu en duo
  • Un indispensable de toute bonne ludothèque
  • Un extension est disponible tout comme une version dématérialisée du jeu

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire