Accueil > Articles > Autour du jeu > Une petite sélection de jeux pour votre soirée d’Halloween

Une petite sélection de jeux pour votre soirée d’Halloween

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 412 vues 8 minutes de lecture
Une petite sélection de jeux pour votre soirée d’Halloween

C’est bientôt Halloween ! La soirée où d’habitude vous avez peur. Où les fantômes viennent vous chatouiller les orteils et les revenants vous gratouiller les fesses ! Alors pour l’occasion, pas question de sortir n’importe quel jeu. On vous a préparé une petite sélection thématique histoire de rester dans l’ambiance.

C’est bien connu, le 31 octobre, vous serez dérangés toute la soirée par la sonnette de la porte d’entrée. Alors cette année, inversons la tendance. Verrouillez votre porte, éteignez la lumière, allumez une citrouille et sortez vos meilleures boîtes de jeux. Mais attention, des jeux qui vont vous donner la chair de poule !

On vous a donc préparé une petite sélection de quelques jeux, pour passer le cap mais surtout, pour rester dans l’ambiance de la fête.

Halloween

En français chez Quined Games
Pour deux à quatre joueurs dès douze ans

C’est la nuit d’Halloween et vous aurez certainement envie d’invoquer des fantômes pour hanter les humains de la ville, qu’en dites-vous ? A chaque tour de jeu vous effectuez des actions sur votre plateau personnel. Ainsi, vous pouvez invoquer de nouveaux fantômes, faire peur aux habitants de la ville pour gagner des points de victoire, faire évoluer vos fantômes pour les rendre encore plus grands et plus terrifiants. Mais ce n’est pas tout. Vous devrez aussi déplacer vos fantômes dans les différents lieux de la ville et pourrez également combattre les autres fantômes ! Une action de repos complète le tableau et permet de remettre à zéro vos possibilités d’actions. Quand la fin de partie se déclenche, chacun totalise ses points et le gagnant est déclaré ultime Seigneur des ténèbres !

Un jeu au thème bien exploité et dont le matériel a été travaillé dans la plus belle ambiance Halloween. Par ailleurs, de jolies et grandes figurines sont utilisées pour les différents fantômes, ce qui facilite encore plus l’immersion. Un gameplay plutôt amusant utilisant entre autre le système de placement d’ouvriers. Mais le titre offre également une sympathique interaction entre les joueurs, surtout lorsqu’il s’agit de faire s’affronter les fantômes ! On passe un très bon moment avec ce jeu édité en 2017 et qui se prend en main plutôt facilement.

Les demeures de l’épouvante

En français chez FFG
Pour un à cinq joueurs dès quatorze ans

Bienvenue au coeur de la folie ! Bienvenue à Arkham ! De sombres maisons, toutes aussi lugubres les unes que les autres. Et à l’intérieur, des forces effrayantes se dissimulent. Des cultistes invoquent des Anciens et de viles créatures n’aspirent qu’à semer la terreur sur leur passage. Mais en investigateur émérite que vous êtes, vous répondez présent pour lutter contre ces forces du mal ! Doté de votre application numérique, le jeu vous propose différents scénarios devant être joués de manière coopérative. Plongés dans différents lieux de la ville, les personnages effectuent leurs actions (se déplacer, fouiller, explorer ou même combattre les créatures, etc.), puis vient la phase de mythe. Parviendrez-vous à résoudre le scénario qui vous est proposé ?

Un univers riche et travaillé, rehaussé par de magnifiques visuels. Le matériel de jeu est plaisant avec toute une série de cartes, pions et figurines. Au niveau du terrain de jeu, on retrouve le système de tuiles, mais avec des éléments qui se rajoutent au gré de nos explorations. L’application numérique propose de vrais challenges et agit comme un véritable compagnon de jeu. On a aussi beaucoup apprécié le fait que les personnages évoluent durant la partie. Par exemple, les blessures vont agir sur le gameplay alors que la folie va même changer quelque peu les objectifs du joueur qui en est frappé. Au final, on retrouve bien ce côté investigation et surtout, le jeu nous fait vivre une aventure qui ne manque vraiment pas de surprises. Le tout dans l’univers perturbant et horrifique d’Arkham ! C’est à en avoir des frissons dans le dos…

Mauvais Esprits

En français chez Boom Boom Games
Pour deux à cinq joueurs dès huit ans

Vous rêvez d’être un fantôme ? Votre vœu est exaucé ! Vous vous retrouvez ainsi dans un maison mais des chasseurs de fantômes vous attendent de pied ferme. Cas cela ne tienne, vous décidez qu’un concours s’impose pour savoir qui de vous parviendra à effrayer un maximum de chasseurs. A votre tour, au moyen des cartes « peurs » que vous avez en main, soit vous essayer d’effrayer un chasseur, soit vous jouez des actions. Les cartes que vous avez en main peuvent être jouées soit face cachée soit face visible dans les différents lieux posés au centre de la table. Pour effrayer un chasseur, vous devez satisfaire aux conditions requises représentées par des objets. Si vous estimez que le chasseur peut être effrayé avec les cartes posées à côté du lieu et avec celles que vous avez en main, vous révélez l’ensemble pour marquer des points de victoire. Et vous pouvez aussi obtenir des points grâce aux collections d’objets que vous avez récupérés.

Mauvais Esprits est avant tout un jeu de stratégie et de bluff. Un de ces jeux où il ne manquera pas d’ambiance autour de la table. Chacun tente au maximum de piéger l’autre tout en essayant néanmoins d’amasser des points de victoire. Et croyez bien que ce n’est pas chose aisée. On a apprécié un jeu simple à prendre en main, à jouer (même avec des plus jeunes) et à pratiquer également entre passionnés. Car le jeu propose aussi une variante qui rajoute des cartes spectres et des effets à utiliser pendant la partie. Un matériel de jeu très sympathique avec des illustrations amusantes dans un style BD. Et même des jetons phosphorescents qui brillent dans le noir ! Si c’est pas la classe pour votre soirée d’Halloween !

Mysterium

En français chez Libellud
De deux à sept joueurs dès dix ans

Impossible d’imaginer une soirée d’Halloween sans un Mysterium ! Surtout si vous avez envie de faire parler votre imaginaire. Dans ce titre coopératif, vous vous retrouvez dans un sombre manoir où un meurtre a été commis. Bien sûr, en tant qu’enquêteur-médium, vous devrez dénouer l’affaire. Sauf que pour vous aider, il ne reste que le fantôme de la victime ! Un joueur incarne le fantôme et les médiums auront sept heures (sept tours de jeu) pour trouver le lieu, l’objet du meurtre et le coupable qui leur est assigné par le fantôme. Mais le fantôme ne communique qu’avec des cartes de vision (des indices) transmises aux médiums. Si les joueurs collectent les bonnes cartes posées au centre de la table, ils progressent ainsi vers le niveau suivant. Au final, sur le base de toutes les cartes collectées, le fantôme essaie de faire découvrir aux médiums, le meurtrier, l’arme du crime et le lieu, toujours en leurs transmettant des visions. Et les investigateurs doivent alors voter pour remporter ensemble la partie.

Un univers onirique très travaillé pour un jeu qui fait clairement appel à notre imaginaire, mais aussi et surtout à notre esprit d’analyse. La lecture du jeu du fantôme se veut primordiale et il faudra parvenir à décrypter les messages que le fantôme essaie de faire passer. Le titre est par ailleurs extrêmement propice à la discussion et aux échanges entre les joueurs. Le fait de pouvoir également donner son avis sur les choix effectués par les autres protagonistes est un vrai plus; ainsi, on ne joue pas dans son coin. Pour le fantôme, à lui d’être créatif et de parvenir à se renouveler en permanence car les cartes dont il dispose dans sa main changent constamment. Une tâche pas si simple ! Mais finalement, le jeu se prend en main très facilement et Mysterium apporte un vent de fraîcheur autour de la table grâce à un jeu où petits et grands y trouvent généralement leur compte.

Bien sûr, il y a beaucoup d’autres titres disponibles et les références ne manquent pas. Comme toujours, soyez curieux et laissez-vous aussi surprendre; parfois on peut être surpris en bien. A présent, il est l’heure d’évider une ou deux citrouilles et de revêtir votre costume le plus sombre… pour une soirée jeu. Évidemment !

Rédacteur de l’article : Léo

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire