Articles

Love Letter, vous avez une carte à jouer !


Le jeu… oui, tout le jeu !

En ces temps immémoriaux, dans le palais aux milles oubliettes, la belle et douce princesse s’est enfermée dans son donjon. Le chef de la garde a fait courir le bruit dans tout le royaume et a également précisé que celui qui viendrait perturber le calme et la sérénité de la Damoiselle serait pendu haut et court, sans forme de procès ! Mais votre cœur n’a jamais cessé de battre pour celle que vous voyez déjà être l’élue de votre cœur. D’une détermination sans faille mais d’une main tremblotante, vous décidez de coucher sur papier les mots susceptibles de faire chavirer son cœur. La missive rédigée, vous la cachetez à la cire brûlante avec le blason de votre famille. Mais le palais vous étant inaccessible, vous n’aurez d’autre choix que de confier cette lettre à une personne de confiance. Une personne qui pourra discrètement et efficacement vous assister. En tant que notable de la ville, vous ripaillez et festoyez de temps à autre avec le Prince et le Baron de la famille royale. Mais vous savez pertinemment que ces espiègles personnages ne sont que fourberies et il sera difficile de leur faire confiance. Les gardes du palais pourraient être une valeur sûre mais ils pourraient aussi vous dénoncer contre de la menue monnaie. Le Prêtre dispose de ses entrées mais il est vieux et le pauvre homme n’a malheureusement plus toute sa tête. La Comtesse a toujours été une personne attentionnée à votre égard mais si elle s’est secrètement éprise de vous, nul doute que votre lettre n’arriverait jamais à destination. Le choix risque d’être difficile mais votre détermination vous permettra de prendre la bonne décision.

Les différentes cartes

Dans Love Letter, vous l’aurez compris, il vous faudra faire preuve de réflexion afin que la lettre que vous venez de rédiger soit correctement acheminée à la Princesse. Un deck de seize cartes représentant des personnages divers et… c’est tout ! Sous cette simplicité plutôt déconcertante se cache un jeu pour deux à quatre joueurs, dès huit ans, pour des parties entre dix et quinze minutes. Le succès de ce titre lui a fait connaître plusieurs éditions dans des thèmes et des formats différents. Tout comme il s’est vu mis en boutique dans de nombreuses langues, Love Letter s’est offert des variantes avec des cartes supplémentaires et des personnages aux effets nouveaux. Pour notre article, nous allons nous concentrer sur la version la plus répandue et la plus largement distribuée par Asmodee, dans sa petite pochette en velours rouge.

Quand la stratégie tient en seize cartes

Le but du jeu est de terminer la partie avec la carte ayant le rang le plus élevé afin d’être celui qui pourra faire parvenir sa lettre d’amour à la Princesse.

Etes-vous un garde ?

En début de partie, chaque joueur reçoit une des seize cartes du jeu et le solde constitue la pioche, laquelle est placée au centre de la table. A son tour, le joueur actif pioche une carte pour se constituer une main composée de deux cartes. Le joueur en choisit une qu’il place devant lui face visible et applique immédiatement l’effet de cette dernière. Une fois l’effet appliqué, son tour se termine et c’est au joueur suivant de débuter son tour de jeu. Si un joueur est éliminé de la partie, il révèle sa carte et les autres poursuivent le jeu.

Le jeu se termine lorsqu’il n’y a plus qu’un joueur en jeu ou lorsque la pioche est vide. Love Letter se joue en plusieurs manches et chacune d’elles représente une journée. À la fin de chaque journée, la Princesse lit la lettre qui lui est parvenue et le joueur gagne un point.

Intéressons-nous finalement aux effets des huit différentes cartes du jeu; effets qui seront appliqués immédiatement lorsque le personnage sera joué :

La Princesse, si vous défaussez cette carte, vous êtes éliminé de la manche. La Comtesse, si vous avez cette carte en main en même temps que le Roi ou le Prince, alors vous devez défausser la carte de la Comtesse. Le Roi, échangez votre main avec un autre joueur de votre choix. Le Prince, choisissez un joueur (y compris vous), celui-ci défausse la carte qu’il a en main pour en piocher une nouvelle. La servante, jusqu’au prochain tour, vous êtes protégé des effets des cartes des autres joueurs. Le Baron, comparez votre carte avec celle d’un autre joueur, celui qui a la carte avec la plus faible valeur est éliminé de la manche. Le Prêtre, regardez la main d’un autre joueur. Le Garde, choisissez un joueur et essayez de deviner la carte qu’il a en main (excepté le Garde), si vous tombez juste, le joueur est éliminé de la manche.

Un jeu de princesse ?

Ce que l’on peut d’emblée relever, c’est que Love Letter est un jeu simple, aux règles simples. Mais derrière cette simplicité se cache réellement un jeu très malin et vraiment passe-partout.

Les personnages et leurs effets

Une fois le matériel sorti de sa petite pochette en velours rouge, qui vous met tout de suite dans une ambiance « feutrée », la règle est assimilée et expliquée en quelques minutes. On pourrait tout à fait affirmer que ce jeu est un véritable ticket d’entrée pour l’initiation au jeu de société. En effet, quoi de plus simple d’indiquer à des joueurs peu expérimentés, qu’ils doivent piocher une carte puis jouer une des deux cartes qu’ils ont en main ? Que ce soit avec de jeunes enfants ou avec des joueurs plus âgés, Love Letter convient véritablement au plus grand nombre.

Bien entendu, on imagine mal Love Letter être destiné uniquement à des joueurs peu assidus. Si le titre se joue simplement, il va plus loin qu’une simple pose de cartes et prend en compte des mécanismes de gestion de main, de déduction et surtout de bluff. Les manches s’enchaînent au même titre que les parties mais ce petit jeu permet néanmoins une grande modularité. Vous pourriez décider, faute de temps, de n’y jouer qu’une seule manche ou à contrario d’y consacrer plusieurs heures. Attention quand même car le jeu est à notre avis très addictif et doit être forcément consommé sans modération.

En revanche, même s’il se joue facilement dès deux joueurs, il déploie tout son intérêt lors de parties à quatre joueurs. On pourrait éventuellement dire que parfois, on subit quelque peu le tirage des cartes mais quoi qu’il en soit, les tours de jeu s’enchaînent rapidement. On bluffe, on suspecte les autres joueurs et essaie tant bien que mal d’élaborer une petite stratégie de victoire… et surtout, on s’amuse beaucoup avec un titre original et très convivial !

Maintenant, à vous de vous forger votre propre avis.

La règle de Love Letter en français
La fiche du jeu sur boardgamegeek


View Comments
Aucun commentaire pour le moment.

*