Accueil > Articles > Jouer en famille > Heldentaufe, héros or not héros !

Heldentaufe, héros or not héros !

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 342 vues 9 minutes de lecture
Heldentaufe, héros or not héros !

Le petit village où vous êtes né est encore paisible à cette heure de la journée. Un village si tranquille où vous avez fait vos premiers pas et où les plus anciens vous ont vu grandir. Vous vous êtes réveillé tôt ce matin et vous êtes déjà allé cueillir quelques pommes et pêcher trois beaux poissons frais. Il ne vous reste plus qu’à vous rendre dans la forêt pour y trouver des champignons et vous pourrez vous présenter chez l’apothicaire. Aujourd’hui, le chef du village vous a enfin donné son accord afin que le secret des potions vous soit révélé. Cette étape importante marque le début de votre âge adulte et surtout, le début d’une vie d’aventure à laquelle sont destinés tous les hommes du village. Dans ces contrées lointaines, la vie n’est pas si paisible et bucolique. A plusieurs endroits, en dehors de votre havre de tranquillité, de sombres cavernes mènent au monde souterrain. Un endroit lugubre où seuls les plus valeureux pourront survivre face aux terribles monstres qui arpentent ces lieux. Mais aujourd’hui vous ferez preuve d’une bravoure incroyable et vous combattrez ces terribles créatures. Quelques potions à votre ceinture, une vieille épée en main et des bottes trop grandes pour votre petit gabarit, vous voilà fin prêt. Bien entendu, vous avez suivi les conseils de votre grand frère et vous ne pipez mot, faute de quoi vos camarades risqueraient bien de vous entendre claquer des dents… pourtant, il ne fait pas froid dehors ! Maintenant, que l’aventure commence !

La naissance des héros…

Cinq héros valeureux, trois terribles créatures, des potions, des armes, des cartes pour accomplir vos missions et surtout de précieuses dents de monstres. Vous voilà pratiquement prêt à vous lancer tête baissée dans une partie d’Heldentaufe. Le titre est peut-être un peu barbare pour nous les francophones mais Simon, l’auteur du jeu, vit dans une grotte reculée dans le canton de Berne en Suisse, alors on veut bien le lui pardonner. Non, on plaisante évidemment ! Mais le titre est effectivement né en Suisse-allemande, où Simon Junker a imaginé un jeu d’aventure sur plateau, pour toute la famille; une heure de jeu pour deux à cinq joueurs, très facilement accessible dès huit ans.

Ne cherchez pas d’éditeur où il n’y en a pas. Heldentaufe est une auto-production qui a été financée via Kickstarter début de l’année 2016. Le projet est ainsi sorti de terre, ou pourrions-nous dire de « caverne » dans le cas précis, grâce au soutien de 869 contributeurs. Heldentaufe est à ce jour une petite production d’un millier de boîtes (sous déduction de celles déjà envoyées aux backers). Le jeu n’est disponible à la vente que depuis le site internet de l’auteur et le titre ne comptera pas de nouveau tirage. En revanche, une boîte d’Heldentaufe est fournie avec ses trois livrets de règle, en français, allemand et anglais et il n’y a aucun texte sur le matériel de jeu. Histoire de vous donner éventuellement envie, on vous détaille la règle…

Des héros à la dent dure

Dans Heldentaufe, chaque joueur incarne un héros qui a pour objectif de récupérer de précieuses dents de monstres (nombre variable en fonction du nombre de joueurs autour de la table). A votre tour de jeu, vous disposez de quatre points d’action pour vous déplacer d’une case, refuser une mission ou attaquer

En début de partie, le terrain de jeu du monde en surface n’est composé que de la tuile « feu de camp ». Tour à tour, les joueurs peuvent décider de se déplacer d’une case et de révéler de nouvelles tuiles. Ces tuiles sont piochées au hasard, posées face visible et se doivent d’être adjacentes à une autre tuile. Certaines tuiles comportent des terrains particuliers qui permettent de récupérer des pommes, des champignons ou des poissons dans le but de les combiner pour en faire des potions. Des tuiles bâtiment permettent aussi d’effectuer des actions liées à l’optimisation et l’amélioration des équipements.

Avant de débuter le jeu, chaque joueur reçoit trois cartes mission. Un autre action consiste à refuser une mission. Cela implique de défausser la carte en main pour en piocher une nouvelle. Parfois, certaines missions sont peu intéressantes à ce stade du jeu ou votre main se doit d’être optimisée pour gagner des dents de monstre. Quand une mission est remplie, le joueur la défausse, s’empare du bonus et à la fin de son tour, il refait sa main à trois cartes.

La troisième action consiste à attaquer un monstre ou un autre joueur. Les attaques ne sont possibles que dans le monde souterrain. Pour entrer dans le monde souterrain, il est nécessaire d’emprunter une entrée qui a été précédemment révélée en surface. Les combats se résolvent avec un lancé de dés; un pour l’attaquant et un pour le défenseur. En remportant l’attaque contre un monstre, vous vous emparez de précieuses dents. Et en remportant une attaque contre un autre héros, vous échangez vos dents gagnées contre les siennes, mais uniquement s’il en possède plus que vous. À chaque fois qu’un héros entre dans le monde souterrain, le pion « chef des monstres » entre en jeu et marque alors le tour des monstres. Cela implique que les monstres sont à présent considérés comme un joueur autour de la table et qu’ils disposent eux aussi de quatre points d’action. Ils ne peuvent jamais sortir du monde souterrain, mais le joueur qui les contrôle peut décider de vous attaquer. Dans le monde souterrain, vous pouvez également vous faire piéger par les tuiles de danger mais vous pouvez aussi récupérer le coffre au trésor. Si vous parvenez à l’atteindre, il est permis de lancer trois fois le dé des trésors qui peut vous faire gagner des dents de monstre ou des équipements pour votre héros.

La partie se termine quand un héros s’est emparé de toutes les dents de monstres dont il a besoin et qu’il les a rapportées au « feu de camp ».

De terribles créatures, des monstres et de précieux trésors !

Heldentaufe est clairement un titre familial, facilement accessible aux plus jeunes. Si votre créneau est une surabondance de zombies en résine ou de cubes en bois qui font mal à la tête, on vous conseille vivement de passer votre chemin, le titre ne sera pas fait pour vous.

Côté matériel, la production a été confiée aux allemands de Ludo Fact et le résultat est excellent. L’auteur du jeu s’est passablement démené durant le financement participatif pour que la boîte comporte un thermoformage. Parfois, il vaut mieux le retirer car mal conçu, il dérange plus qu’il n’arrange. Mais là, l’équipe du jeu a eu raison de vouloir l’inclure car ce thermoformage est particulièrement bien réalisé. Solide, il permet de ranger tous les composants et pour l’avoir soumis au test du « checker », on peut vous confirmer que rien ne bouge. Le seul petit reproche que l’on pourrait formuler au niveau du matériel serait le carton de la boîte que l’on aurait imaginé un peu plus épais. Autant dire que la copie est presque parfaite. Surtout qu’au niveau visuel, le fabuleux travail d’illustrations de Mathieu Leysenne apporte une indéniable plus-value à Heldentaufe. Tant les personnages que les décors dans leurs globalités, nous plongent véritablement au cœur de l’atmosphère voulue par les auteurs du jeu. Visuellement, le jeu attire l’œil et on ne rechigne vraiment pas à admirer tous les composants.

La prise en main d’Heldentaufe mérite que l’on s’y attarde un peu. Rien de bien compliqué et l’auteur a eu la bonne idée de concevoir une version on-line du jeu qui comporte également un didacticiel et cela facilite clairement les choses. Après avoir compris la mécanique et assimilé l’importance des équipements de chaque héros, les tours s’enchaînent très facilement et de manière fluide. Les options de jeu comportent plusieurs aspects relativement variés comme la découverte de terrains, les combats possibles dans le monde souterrain, les missions à réaliser, les différents composants à assembler pour les potions et aussi l’équipement des héros qui peut évoluer. Tout cela fonctionne certes avec des mécanismes simples et abordables mais l’ensemble des actions s’enchaine logiquement, sans accrocs. On conçoit des potions, on optimise notre équipement, on combat les monstres et au passage, on valide des missions; logique ! A tout moment durant la partie, les joueurs pourront décider s’ils souhaitent se concentrer essentiellement sur les missions en optimisant leurs cartes en main, ou alors choisir de combattre les monstres en étant lourdement équipés ou à contrario, de prendre tous les autres joueurs de vitesse et de combattre le plus vite possible dans le monde souterrain. Dans Heldentaufe, les héros ne quittent jamais la partie, même s’ils ne disposent plus de point de vie, et il est simple et rapide de se refaire une santé. Les joueurs pourront donc toujours ajuster ou optimiser leur stratégie dans le but de récupérer au plus vite les dents de monstres.

Histoire de profiter pleinement du jeu, il est vivement conseillé d’alterner soit les missions, soit les combats ou pourquoi pas également essayer de s’emparer au plus vite du coffre au trésor. On pourrait imaginer d’utiliser des mécanismes routiniers et exclusifs pour gagner, comme s’équiper rapidement à la surface puis attaquer un monstre spécifique dans le monde souterrain. Bien sûr, les joueurs les plus aguerris trouveront rapidement les ficelles pour les mener à la victoire, mais autant profiter de l’ensemble de l’univers du jeu.

En définitif, un opus léger, convivial et qui se savourera pleinement dans des parties familiales.

Maintenant, à vous de vous forger votre propre avis.

La règle du jeu en français
Le site du jeu heldentaufe.ch
La fiche d’Heldentaufe sur Boardgamegeek

Rédacteur de l’article : Léo

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire