Accueil > Articles > Jouer en famille > Une plongée avec le Cap’taine Carcasse

Une plongée avec le Cap’taine Carcasse

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 282 vues 4 minutes de lecture
Une plongée avec le Cap’taine Carcasse

C’est décidé, aujourd’hui on enfile notre scaphandrier, on chausse nos bottes de plongée et surtout, on n’oublie pas de relier le tuyau d’air ! Destination les fonds marins, au large d’un récif perdu où de fabuleux trésors nous attendent. Chez Bombyx, ils nous ont concocté une petite ballade sous-marine en compagnie du Cap’taine Carcasse.

Dans la grande collection des petites boîtes métalliques, voici un « stop ou encore » qui risque bien de nous causer l’ivresse des profondeurs ! Localisé par le studio Bombyx, ce titre de Derek Paxton, Leo Li et Chris Bray nous plonge au plus profond des mers dans une mécanique de collections et de combinaisons. Mettre à jour des trésors ne sera pas si simple car les joueurs devront s’arrêter au bon moment avant de regagner la surface, au risque de tout perdre.

Prochain pallier à 20’000 mètres

Dans une pioche de 60 cartes, les joueurs devront retourner un à un et face visible, les différents butins répartis en 10 familles de 6 cartes chacune, avec une valeur allant de 2 à 7 (4 à 9 pour les sirènes… De toute façon, celles-là elles doivent toujours ne pas faire comme tout le monde !). Toutes les cartes alors révélées devront obligatoirement appliquer leur effet. Après chaque carte, vous pourrez décider de continuer l’exploration sous-marine ou de remonter à la surface pour siroter un petit cocktail et profiter de la plage et de son sable blanc. Si vous préférez l’option « vamos à la playa », vous placez les cartes révélées devant vous (elles constituent votre précieux trésor) et votre tour prend fin. En revanche, esprit compétitif que vous êtes, si vous décidez de poursuivre votre quête, une nouvelle carte est retournée. Mais si cette carte appartient déjà à l’une des familles présente dans l’exploration, un incident survient et vous perdez tout ! Oui, tout ! Bottes, scaphandrier, porte-monnaie, petite culotte… tout ! On exagère bien sûr ! Les cartes rejoignent alors le cimetière marin. A vous donc de vous arrêter au bon moment et de faire preuve de sagesse quand il le faudra ou même de stratégie afin de faire la différence.

La partie

Cependant, avec les effets de certaines cartes, il vous sera possible de préserver une partie de votre exploration ou même d’effectuer des récupérations dans le cimetière marin. D’autres effets vont également mettre en place l’interaction avec vos adversaires et vous allez vite constater que même quand votre tour est terminé, vous ne serez pas à l’abri d’être dépouillé des magots posés devant vous. La partie se termine avec la pioche de la dernière carte et on comptabilise alors les points de victoire en fonction des cartes les plus fortes dans chaque famille en possession des joueurs.

Pour les plongeurs avertis, il est possible de moduler la difficulté des parties en ajoutant par exemple les personnages des cartes « scaphandrier » ou les cartes « variantes », lesquelles modifient la façon de jouer ou de gagner la partie.

Cap’taine Carcasse c’est du Cousteau !

Illustration signée Felideus

Après une prise en main extrêmement rapide, les tours de jeu s’enchaînent aisément et même lorsque notre tour est terminé, les interactions avec les joueurs sont fréquentes. Le fait de pouvoir modifier la complexité du jeu apporte un vrai plus à Cap’taine Carcasse ce qui permet de s’amuser avec les plus jeunes comme avec des joueurs exigeants. Les parties ne durent jamais plus de 15 minutes et l’on a très souvent envie d’enchaîner avec une nouvelle plongée. Le matériel est soigné, comme toujours chez Bombyx, et présenté dans une très jolie boîte embossée en métal. Et excusez du peu, l’éditeur vous offre même une vue « côté hublot ». Les illustrations de Felideus sont soignées et amusantes et permettent à chacun de s’immerger dans la thématique (au propre comme au figuré). Conseillé dès 8 ans, pour 2 à 4 joueurs, ce petit jeu malin n’a qu’un inconvénient, celui de nous faire éventuellement boire la tasse !

Maintenant, à vous de vous forger votre propre avis.

La règle du jeu en français
Une explication du jeu en vidéo par les copains de Ludovox (Ludo Chrono)
La fiche du jeu chez TricTrac

Rédacteur de l’article : Léo

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire