Accueil > Actualités > God of War, le jeu qui nous Console

God of War, le jeu qui nous Console

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 388 vues 5 minutes de lecture

On voit apparaître depuis quelques années des adaptations de jeux vidéos vers du jeu de plateau. Et voilà justement que God of War, de Cool Mini Or Not (CMON), en est une ! Fort du succès qu’il a rencontré en 2018 sur console, CMON a décidé d’en proposer le portage en jeu de plateau et principalement en jeu de cartes. Comme le titre arrive sous nos latitudes en français, on vous en parle.

Pour 1 à 6 joueurs, God of War est un jeu coopératif pour des parties pouvant durer jusqu’à 90 minutes. Conçu par Alexandru Olteanu et illustré par Fel Barros, il sera édité pour sa version française par EDGE. Bien que porter un jeu vidéo en jeu de plateau ne soit pas forcément chose aisée, nous pouvons faire confiance à ces deux personnes pour y arriver car elles sont derrière bon nombre de réussites pour CMON. Ainsi, on a pu les retrouver sur Massive Darkness, Rising Sun ou encore Bloodborne et tant d’autres hit.

Pour le moment aucune date de sortie n’est fixée, mais le jeu reste prévu pour le quatrième semestre 2019; soit avant Noël.

Kratos mais pas Crado

Vous pourrez, dans cet opus, incarner bien sûr Kratos ou Atreus, mais également Mimir, Brok, Sindri ou encore Freya. Dans god of War vous devrez effectuer des quêtes pour vous rendre jusqu’au boss de fin que vous choisirez parmi les trois que vous aurez placés lors de votre mise en place.

Pour ce faire, chaque tour se décompose de plusieurs phases. Une phase de préparation et une phase d’activation. Mais alors pourquoi plusieurs phases ? Et bien parce que lorsqu’un joueur a fini son tour de jeu, il faudra procéder à la phase d’activation des cartes du plateau avant que le joueur suivant ne joue.

Lors de la phase de préparation vous piocherez dans votre deck de personnage un certain nombre de cartes (7 de bases mais vous pourrez subir des malus ou des bonus qui augmenteront ou diminueront votre capacité de pioche) qui vous permettront lors de la phase d’activation d’effectuer des actions en plus de vous déplacer. Ces cartes se décomposent en plusieurs, « familles ». Ainsi vous pourrez jouer des cartes d’attaque en mêlée, d’attaque à distance, des cartes communes et des cartes à double couleur. Celle-ci vous permettront d’appliquer les effets que vous souhaitez dans l’une ou l’autre des familles présentes sur la carte.

Une fois que vous aurez résolu les cartes présentes sur le plateau, vous devrez les retourner pour faire apparaître une scène qui vous donnera accès a des bonus (s’il y en a) ou en tout cas à la suite et peut-être à la fin de votre aventure.

Chaque quête est liée aux autres et donc faire l’impasse sur l’une d’elles pourrait avoir de mauvaises conséquences pour la suite de votre aventure.

Fidèle au jeu vidéo

Il va sans dire que le matériel de God of War se résume principalement à des cartes. Vous trouverez également les standees ainsi que les fiches de personnages, et des tokens pour symboliser les points de vie, les stunts, les réductions et les augmentations de cartes en main. L’univers se déroulant dans l’histoire de l’opus sorti sur PlayStation 4, il est évident que les illustrations sont fidèles au jeu. Il va sans dire que jouer Kratos ou Atreus sera pour les « fans » de la licence, un véritable plus qui est non négligeable.

Reste à voir maintenant la qualité de tous ces composants mais pour en juger il faudra attendre qu’une boîte arrive entre nos mains et nous ne manquerons pas d’y revenir dans un article plus détaillé.

Si comme nous vous avez aimé God of War sur console, alors vous devez être aussi impatient de mettre la main sur cet opus. En tout cas pour nous, il fait partie des jeux que l’on attend pour cette fin d’année.

Rédacteur de l’article : Vincent

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire