Accueil > Actualités > Beyond the Monolith, une première vague d’informations

Beyond the Monolith, une première vague d’informations

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 322 vues 6 minutes de lecture

Voilà que depuis quelques mois, l’éditeur Monolith nous donne l’eau à la bouche avec un nouveau projet répondant au nom de Beyond the Monolith. Il est donc temps pour nous de nous y intéresser…

Et voilà qu’arrive une première vague d’explications puisque nous apprenons que ce projet sera un jeu prévu pour deux joueurs, en mode versus, jouable dans tous les univers de la gamme Monolith. En résumé, Monolith proposera du matériel de jeu « générique » pouvant s’adapter à tous les univers ludiques. Mais fallait-il que cela s’arrête là ? Non, bien sûr. Trois annonces d’univers extérieurs viennent d’ores et déjà se greffer au projet de base. A savoir Zombicide, Chtulu Wars et Claustrophobia.

Comme nous avons eu l’occasion de jouer à un premier scénario, certes prototypal, nous pouvons à présent vous en proposer un retour. On vous donne également quelques infos supplémentaires au bas de ce sujet.

BTM Conan

Le scénario que nous avons pu tester était un affrontement entre une faction qui devait tuer des prêtres et l’autre qui devait les protéger. Rappelons quand même qu’il s’agissait d’un prototype destiné avant tout à tester le gameplay.

Mais avant d’aller plus loin, faisons un tour du matériel mis à disposition pour comprendre comment jouer. Un dashboard, des tuiles représentant les troupes, des gemmes (rouge et bleue), la carte du scénario et des meeples figurines.

Sur le dashboard, plusieurs choses à prendre en compte. Un espace réservé pour chaque type de gemmes, plusieurs cases pour défendre, relancer un dé etc…), une zone de fatigabilité et sur le côté, se trouve la santé de vos 3 héros. Enfin, en bas du dashboard, l’emplacement pour vos tuiles de troupes. Au milieu, se trouvera une tuile spéciale appelée « tuile scenario ». Suivant votre camp, elle vous donnera une action spécifique.

Lors du début de votre tour de jeu, vous avez le droit à une activation gratuite de troupes. Dans ce cas, pas besoin de dépenser de gemmes bleues. Vous devez juste payer exactement le même nombre de gemmes rouges, que le numéro de l’emplacement de la tuile. Ainsi, vous paierez de 1 à 7 gemmes. Ainsi, ces dernières iront directement dans votre réserve de fatigabilité. Une fois vos troupes activées, vous aurez 1 action à accomplir. Vous pourrez donc vous déplacer, attaquer…

Lorsque vous attaquez, le défenseur pourra dépenser ses gemmes pour se défendre. Attaquant et défenseur pourront alors relancer les dés tout en dépensant également des gemmes.

Votre tour de jeu s’arrêtera si vous décidez de ne pas dépenser de gemmes bleues pour activer des troupes supplémentaires. Si vous le faites, vous continuez à jouer de la même manière que lors de l’activation gratuite.

Une fois votre tour de jeu terminé, vous devrez placer les gemmes rouges (celles que vous aurez utilisées pour défendre, relancer vos dés…) dans votre espace de fatigabilité. Une fois cela fait vous en récupérez 5 sur la totalité présente.

Et maintenant c’est au tour de votre adversaire de jouer.

Simplicité de prise en main

Rien de plus simple pour un jeu de figurines et d’escarmouche. Même si vous n’avez pas joué à un jeu de la gamme Monolith, la prise en main de ce système reste très rapide et au bout d’un tour de jeu, vous savez ce que vous avez à faire en termes de gameplay. En tout cas, nous avons pris un grand plaisir à pouvoir y jouer et le tester.

Comme nous vous le disions depuis le début de cet article, ceci ne reste qu’un prototype. Pour le coup, nous ne pouvons pas nous prononcer sur la qualité du matériel et cela même au niveau de l’esthétisme. Cependant nous ne nous faisons pas de soucis sur ce point, tant le travail de Monolith n’est plus à démontrer.

Beyond the Monolith aura droit à son Kickstarter

Mais alors qu’y aura-t-il dans -t-il dans la campagne Kickstarter et comment se déroulera-t-elle ?

Pourra être backé, la « Engine Box », c’est-à-dire la « console » qui permettra de jouer dans tous les univers. Mais aussi un kit second life, et enfin pour ceux qui ne possède aucun des jeux, une « Univers box ».

Le kit second life vous permettra d’utiliser vos figurines et de les rendre compatibles avec la core box. Rappelons quand même que la genèse de ce projet est de réutiliser les figurines non utilisées de vos jeux. Enfin, avec la univers box, vous allez acquérir les figurines nécessaires pour faire tourner votre console BTM dans les univers proposés. Ainsi, vous pourrez acquérir les univers box de Chtulu Wars ou même Zombicide si vous ne possédez pas les jeux.

Finalement, les univers box. Celle-ci contiendra tous les éléments nécessaires pour pouvoir jouer avec le système BTM sans avoir à acheter les jeux complets.

Financièrement, le montant des différents pledges devrait sensiblement baisser vis-à-vis de ce que Monolith a l’habitude de faire. Même si le palier de financement reste tout de même fixé à 700’000 euros. La principale raison de ce palier est que la priorité est la vente d’Engine box. Avec un grand nombre de ventes, cela fera déjà une crédibilité ainsi qu’une marge financière pour acquérir de nouvelles licences pour avoir du poids dans des négociations des futures acquisitions sous giron BTM. Car oui, Beyond The Monolith a vocation d’être ouvert à tout type d’univers de jeux de figurines.

L’avenir nous dira si cette nouvelle façon d’exploiter nos jeux correspondra à un réel besoin. Et en quoi cela pourra – ou non – apporter une petite révolution au secteur ludique. De notre côté, nous suivrons avec attention les prochains déroulements de BTM et nous vous donnons d’ores et déjà rendez-vous lors du lancement de la campagne Kickstarter.

Rédacteur de l’article : Vincent H.

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire