Accueil > Actualités > History of The World, Z-Man Games et Edge dépoussièrent un jeu épic

History of The World, Z-Man Games et Edge dépoussièrent un jeu épic

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 270 vues 5 minutes de lecture

Premier trimestre 2018, l’éditeur Z-Man Games a réédité un ancien jeu, « History of The World ». Ce jeu de Gary Dicken, Steve Kendall et Phil Kendall initialement sorti en 1991, puis réédité en 2001 chez Hasbro, se paie donc une nouvelle jeunesse.

Et c’est sous la houlette du directeur artistique Sam Shimota et du chef de studio Steve Kimball que ce jeu prévu pour 3 à 6 joueurs de 14 ans et plus se trouve être rafraichi.

History of the world est un jeu de conquête qui est prévu pour durer de 2 à 3 heures (selon le nombre de joueurs). Les joueurs jouent 5 âges, allant de l’antiquité jusqu’au XXème siècle et à chaque âge, ils prendront la tête d’une civilisation. Les joueurs verront donc leur civilisation éclore, se développer puis décliner au fur et à mesure des âges joués.

A l’assaut !

Avant toute chose, il faut savoir que le plateau de jeu est divisé en 13 régions colorées représentant chacune de grandes parties du monde. Chaque région comprend un ou plusieurs territoires, et chaque territoire est entouré d’une bordure noire qui peut être partagée avec un ou plusieurs autres territoires adjacents appartenant à des régions identiques ou différentes. C’est bon, jusque-là vous suivez ?

Le système de jeu est facile à prendre en main. Une fois la mise en place faite, un premier joueur est choisi puis le jeu commence. Au début d’un âge, un double draft est exécuté : un du premier joueur au dernier et un du dernier au premier. Ces drafts concernent le choix des cartes civilisations ainsi que le choix de la carte d’un évènement à jouer pour l’âge en question. Une fois ce draft effectué, le joueur avec la civilisation ayant le plus grand chiffre au dos de sa carte va appeler les civilisations une par une pour les activer. Le joueur dont la civilisation est appelée va alors jouer son tour qui est une succession de 7 étapes puis on appellera une autre qui fera de même et ainsi de suite.

Une fois que tous les joueurs ont joué alors on passera à l’âge suivant et ce jusqu’à la fin de la partie.

En fin de partie on fait un décompte final et le joueur ayant le plus de points de victoire gagne.

Rome ne s’est pas construite en un jour

Lorsqu’un joueur active sa civilisation il doit effectuer une succession de 7 étapes, dans l’ordre. Le joueur récupère la figurine catapulte, ensuite si le joueur a une carte d’évènement de royaume alors il la joue en deuxième étape. La troisième étape consiste à établir la civilisation : récupérer le nombre de pion d’armée de l’Empire joué, placer un pion sur le territoire de départ en enlevant tout ce qui se trouve sur celui-ci auparavant et mettre en place certains marqueurs comme indiqué sur la civilisation jouée.

L’étape suivante consiste le cœur du jeu, l’invasion. Durant cette étape, le joueur va utiliser les pions d’armée qu’il a de disponibles et envahir les territoires autour de sa zone de jeu initiale. Si le territoire à conquérir est vide alors il s’installe mais si il y a un pion d’un adversaire alors il y aura une bataille où l’attaquant jette deux dés et le défenseur un. Si l’attaquant perd, il a le choix, soit il se retire, soit il peut faire un siège : grâce à un autre pion armée il peut réattaquer avec un bonus de « +1 » sur le plus grand dé.

La cinquième étape permet la construction de monuments. Les territoires conquis peuvent fournir des ressources et ces ressources peuvent être utilisées pour construire sur des territoires le permettant. Ensuite, la civilisation jouée décline. Et enfin, la dernière étape consiste à comptabiliser les points de l’âge joué. On gagne des points selon le contrôle des régions : si on est présent (une armée au moins), si on domine (un maximum de région par rapport aux autres joueurs). De plus les bâtiments construits rapportent des points. A savoir que les régions n’ont pas toutes le même nombre de points.

Une fois toutes ces étapes effectuées alors on passe au joueur suivant.

Charrrrgggggeeeezzzzz !!!

Si vous avez connu les versions précédentes les changements sont presque exclusivement esthétiques afin de rendre le jeu plus agréable et plus lisible. De plus, un âge a été enlevé afin de les limiter à 5 (contre 6 dans les versions précédentes). Cela permet de modifier la façon de planifier et d’aborder les stratégies de jeu car cela impacte le nombre d’empires joués, et c’est plutôt bénéfique.

Z-Man Games n’aura rien révolutionné – et finalement tant mieux, le jeu n’en avait pas besoin, mais le travail d’édition consacré à History of the World est tout de même très intéressant et bien réalisé. Un jeu de conquête plutôt long, surtout que chaque joueur joue son tour avant de passer au suivant.

Et comme il s’agit de Z-Man Games qui est aux commandes, nous avons bien sûr le droit à notre version française édité par EDGE. Cette version est sortie fin mai 2018 et permet à tous de pouvoir tester le jeu, qui est vraiment alléchant ! Vous pouvez compter sur nous pour le tester. Et vous, cela vous titille ?

La fiche du jeu sur le site de EDGE

Rédacteur de l’article : Sylvain

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire