Accueil > Actualités > The River, le nouveau Days of Wonders coule de source !

The River, le nouveau Days of Wonders coule de source !

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 195 vues 4 minutes de lecture

Chaque année nous y avons droit. Chaque année, c’est la traditionnelle nouveauté ludique pour Days of Wonders, et c’est toujours un plaisir de découvrir ce que cet éditeur a caché dans sa manche. 2018 oblige, la nouveauté est annoncée et ce sera The River !

On ne présente plus Days of Wonders ; l’éditeur est devenu un incontournable pour tous les amateurs de jeux de société avec un bien joli catalogue. Un catalogue avec des titres comme Five Tribes, Yamataï, Cargo Noir, Mémoire 44, Smallworld, ou la bien connue série des Aventuriers du Rail.

Et pour cette année, The River, nous proposera de nous engager avec notre navire sur les rives d’un fleuve fertile qui sera notre nouveau chez nous. Les joueurs devront étendre leurs frontières, aménager leur territoire, exploiter les ressources, construire les bâtiments de leur colonie. Il sera donc question d’un jeu de placement de tuile et de pose d’ouvriers qui permettra à certains pionniers de s’installer définitivement dans ces colonies. Mais attention, dans ce jeu compétitif où il faudra surpasser nos voisins, il n’y aura pas forcément de la place pour tout le monde !

The River est prévue pour deux à quatre joueurs, dès huit ans, pour des parties prévues entre 30 et 40 minutes. Le jeu se veut donc rapide et fluide… Et à la manœuvre c’est un duo d’auteurs suisses avec Sébastien Pauchon et Ismaël Perrin. Un duo qui fait bien plaisir et surtout, un Sébastien Pauchon que nous connaissons bien dans le paysage ludique avec des dizaines de jeux à son actif.

Pionniers d’un nouveau monde

Intéressons-nous de plus près à la règle du jeu. Le but de The River est d’envoyer nos pionniers remonter un large fleuve et le joueur qui possèdera le plus impressionnant territoire à la fin de la partie l’emportera.

Chacun joue à tour de rôle et la première étape possible est d’échanger des ressources contre de la nourriture. Le joueur actif devra ensuite déposer un de ses pionniers, depuis son bateau, sur le plateau principal et effectuer l’action correspondante à l’emplacement. Les différentes actions seront de revendiquer une tuile de terrain, réserver un bâtiment, construire un bâtiment, permuter les tuiles de terrain, produire des ressources ou finalement, prendre le pion du premier joueur.

Les terrains se construisent sur votre plateau personnel et les emplacements sont limités à douze. En ce qui concerne les ressources vous pourrez produire du bois, de la pierre ou de l’argile et ces dernières devront être stockées sur le plateau personnel du joueur. A noter que la nourriture est une ressource joker. Bien entendu, ces ressources serviront à la construction des bâtiments. Chaque bâtiment octroie des bonus mais aussi des points de victoire qui sont conservés secrètement jusqu’à la fin du jeu.

Quand les bateaux des joueurs sont vides, vient la phase de restauration, laquelle permettra de préparer un nouveau tour. A la fin de la partie, les protagonistes marquent des points grâce à leurs jetons bonus, aux bâtiments, aux lots de ressources restantes, aux colonnes de tuiles terrain de même type, et aux tuiles de prairies (tuiles particulières).

Prêt à quitter le port

C’est donc un bon petit jeu compétitif, rapide et nerveux qui nous sera proposé par Days of Wonders. Bien entendu l’opus sera édité en français et vous pourrez le découvrir tout prochainement puisqu’il est attendu pour le festival d’Essen (octobre 2018).

On vous en parlera sans doute plus en détails dans quelques temps… D’ici là, préparez les provisions et commencez déjà le chargement ; notre navire quittera le port sous peu, moussaillon !

Rédacteur de l’article : Léo

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire