Accueil > Articles > Coups de cœur > Les coups de coeur de la rédaction : Juillet 2018

Les coups de coeur de la rédaction : Juillet 2018

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 252 vues 7 minutes de lecture

En ce mois de juillet 2018, nous inaugurons un nouveau format d’article que vous retrouverez désormais périodiquement sur Jeudéclick. Toujours à l’affût des bons jeux du moment, on s’est dit qu’il était temps de vous faire partager encore plus intensément nos trouvailles…

Ainsi, chaque membre de notre pôle rédactionnel partagera avec vous son « Coup de Cœur » du moment. Et cela, une fois par mois ! Sans plus attendre, c’est parti avec cette première sélection pour juillet 2018 !

Les Aventuriers du Rail New York

Coup de Coeur de Anne
Mon coup de cœur se porte, ce mois-ci, sur les Aventuriers du Rail New-York. Cette version du jeu plus légère et rapide nous invite à nous déplacer parmi les différentes attractivités touristiques de New-York,… mais en taxi. Le but étant de compléter un maximum de cartes de Destination reliant deux lieux pour gagner le plus de points de victoire. Les règles s’assimilent en quelques minutes seulement. Il faut compter environ 10 à 15 minutes pour une partie, et pas besoin de posséder le jeu de base pour y jouer !

Welcome to Centerville

Coup de Coeur de Sylvain
Pour ma part je place Welcome to Centerville (Chad Jensen, GMT) en coup de cœur du mois de juillet ! Fan des jeux du type de Sim City sur ordinateur, j’y ai vraiment retrouvé mon compte. Ce jeu très compétitif se basant sur le système de Yathzee est vraiment prenant, tendu et frustrant. Beaucoup de possibilités de développement et un système de comptage de point assez novateur, avec énormément d’interactions. Dans ce jeu, on incarne un entrepreneur participant au développement d’une ville et essayant de récolter richesse et gloire. Un gros coup de cœur pour lequel on vous en parlera bientôt dans un article rédactionnel complet. Seul bémol, il n’y a pas de mode solo. J’ai hâte d’y rejouer !

Race to Berlin

Coup de Coeur de Laurent
 Race to Berlin est un warteau (un mélange entre jeux de plateau et wargame) pour deux joueurs et pour deux bonnes heures, qui nous propose de revivre l’année 1945 et la fin de l’Allemagne nazie jusqu’à la prise de Berlin. Le Soviétique et l’Allié contrôlent à la fois leurs armées mais aussi, grande subtilité, celles allemandes de leur adversaire. Et comme les blocs d’actions s’utilisent pour les deux, on entre là avec toute son originalité dans un cruel dilemme stratégique de choix de priorité pour tous les fronts. Le système de combat est simple, rapide et réaliste et le dé joue son rôle de manière proportionnée. Les conditions de victoire ne sont pas simplement la course à Berlin pour prendre le premier la ville germanique, d’autres manières assez différentes existent pour gagner. Berlin Go !… Race to Berlin est exactement cela un petit bonbon ludique guerrier bien sympathique, au matos cool, et bourré de concepts très novateurs (ligne de front, contrôle des allemands de l’adversaire, blocs représentant le nombre d’actions et la puissance en même temps, cubes limités d’activation, contre-attaques nazies, objectifs stratégiques différents etc…). En résumé, un jeu de guerre, de gestion et de planification nerveux et dynamique qui nous procure les meilleures sensations du wargame (sans les aspects négatifs) où les choix stratégiques sont primordiaux pour la victoire. Vivement une VF !

CuBirds

Coup de Coeur de Léo
Pour juillet, le choix est fait. Cette fois c’est cuit ! Uniquement composé d’un deck de 110 cartes, le principe de CuBirds est d’aider des oiseaux à retrouver le chemin de leur nid. Une prise en main facile et rapide, un système de jeu profond qui repose sur des mécanismes très malins de placement, de collection, associé à un facteur course. On peut même forcer les autres joueurs à défausser leur main pour les taquiner ! Hmmm… trop bien ! Visuellement original, frais et coloré, CuBirds c’est le genre de jeu idéal à prendre avec soi pour les vacances. Un joli coup de cœur, trop chouette, qui entre comme une évidence dans notre nid ludique.

Plouf Party

Coup de Coeur d’Eric
Rien de mieux que Plouf party ! Un petit jeu format de poche ou chacun devra pousser les autres dans l’eau et être le dernier à rester au sec. 18 meeples de couleurs pour pouvoir jouer jusqu’à 6 joueurs et sachez que la piscine est également incluse… Elle mesure 10cm sur 15cm, ce qui est bien assez grand pour vos meeples ! C’est promis ! La règle du jeu s’explique en un rien de temps tellement le concept est simple. Tous les joueurs recevront un jeton face cachée qui associe le joueur à une couleur de meeple. Chaque joueur regarde discrètement le jeton reçu et le garde face cachée.  Tous les meeples sont placés autour de la piscine fournie avec le jeu. A son tour de jeu, un joueur devra prendre un meeple autour de la piscine, peu importe la couleur, regarder le numéro inscrit en dessous et le déplacer d’autant de cases. A la fin de son déplacement si un autre Meeple se trouve sur la même case, ce dernier sera automatiquement poussé dans la piscine et…Plouf ! Fin de l’explication. Simple non ? Il faudra un brin (mais un brin seulement) de stratégie, mais surtout de la mémoire afin de se souvenir du nombre de déplacements de chaque meeple révélé jusque-là. Vous l’aurez vite compris, Plouf Party est un jeu rapide, accessible et drôle pour un public très familial. En tout cas, moi s’il y a une chose que je n’oublie jamais en partant à la piscine, à part mon maillot de bain et ma crème solaire, c’est bien mon Plouf Party !

Baïam / Kuala

Coup de Coeur d’Arthur
(NDLR : Baïam a changé de nom pour devenir Kuala.) En tant qu’amateur de jeux narratifs, de coopératifs et de point’n’clicks, je ne pouvais pas passer à côté de cette perle ludique. Après avoir édité une vingtaine de « BD dont vous êtes le héros » depuis 2012, Makaka pousse le concept avec Baïam, la première BD coopérative dont vous êtes LES héros, le tout dans un univers riche et très sympathique illustré par Gorobei. En début de partie, chaque joueur choisit un personnage doué d’un trait de caractère spécifique : grande force, pouvoir de parler aux animaux… et se saisit du livre-jeux qui correspond à son personnage parmi les quatre proposés. Si on progresse tous dans la même aventure en la lisant à haute voix, certains détails ne sont pas visibles par tous et ils nous amènent vers des énigmes propres à notre personnage, selon sa compétence spéciale. Après 1h30 de jeu, nous n’avons pas du tout l’impression d’en avoir fait le tour puisqu’on peut tout à fait reprendre l’aventure avec de nouveaux avatars et tenter ainsi de mettre à jour les mystères qui nous ont tenus en échec ou qu’on n’a même pas effleurés ! Bel univers, narration sympa, énigmes cohérentes à la difficulté variée, une bonne dose de surprises et de rigolades, je suis conquis !

Ne manque que le coup de coeur de Pascal, notre nouveau rédacteur, qui ne pouvait malheureusement pas participer à cette première sélection. Mais on le retrouvera dans les prochaines éditions… D’ici-là, passez un bon mois de juillet et surtout, amusez-vous bien !

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire