Accueil > Articles > Coups de cœur > Les coups de cœur de la rédaction : Janvier 2019

Les coups de cœur de la rédaction : Janvier 2019

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 392 vues 12 minutes de lecture

L’année dernière, tous les mois, nous vous livrions nos Coups de cœur. Ceux de notre équipe de rédaction. En 2019, on prend les mêmes et on recommence !

Ou plutôt, on continue à vous livrer tous les mois, notre petite sélection, qui aura su nous apporter du plaisir ludique. En effet, vous êtes nombreux à consulter nos coups de cœur et cet intérêt nous plaît beaucoup. On en profite d’ailleurs pour vous remercier chaleureusement.

Pour ce mois de janvier, c’est donc une sélection toute en douceur et en légèreté qui a été opérée par les huit personnes de notre pool rédactionnel. Bon, il faut dire que les gaillards se sont gavés comme des oies durant les fêtes ! Alors ils avaient un pseudo-état comateux, qui a fait que cumuler plusieurs heures de jeu à pousser du cube en bois, leur a semblé un peu difficile. Non, rassurez-vous, l’équipe est bien là, fidèle au poste et c’est avec plaisir qu’on vous présente cette sélection de janvier 2019… C’est parti !

Aeon’s End

Coup de cœur de Patrick
Nouvelle année, nouveau coup de cœur avec une claque de taille ! Aeon’s End est un jeu de deck-building coopératif et tactique conçu par Kevin Riley et illustré par Gong Studios (Fields of Green. Grand Fair, Galaxies…) et Scott Hartman (Kodama, Wasteland Express Delivery Service…). Prévu pour 1 à 4 joueurs dès 14 ans pour une durée de partie moyenne de 60 minutes, il a bénéficié d’une campagne de financement participative sur Kickstarter pour être édité par Indie Boards & Cards puis francisé et distribué sous nos latitudes par Matagot. Dans Aeon’s End, les joueurs vont incarner des Mages chargés de défendre la ville de Gravehold, un lieu mythique, ancien, et hanté, dernier refuge de l’humanité depuis une sorte de grande apocalypse, désormais menacé par les terribles Nemesis apparaissant grâce à des portails magiques appelés « brèche ». Dans une partie, les joueurs et le Nemesis joueront chacun à leur tour de manière aléatoire, l’ordre étant tiré au hasard à chaque tour. Un tour de jeu se décompose en 3 phases au cours desquelles il sera possible de réaliser une certaine quantité d’actions (obligatoires ou facultatives) tels que lancer des sortilèges, acquérir de nouvelles cartes, des gemmes pour acquérir de l’Ether (énergie nécessaire au lancement de sort), acquérir une relique, utiliser la capacité de son personnage etc… Le but étant de trucider le Nemesis avant que Gravehold ne soit détruite ou que les joueurs soient épuisés… Un jeu magistral d’une fluidité et d’une teneur stratégique exceptionnelle !

La Petite Mort

Coup de cœur d’Eric
Une faucheuse sachant faucher doit savoir faucher sans sa fauche. Mais jamais sans son diplôme en poche ! Un jeu de cartes autour de la web-série et bande dessinée du même nom dont l’univers est créé par Davy Mourier. Nous sommes des apprentis faucheuses et nous devons réaliser des objectifs pour obtenir notre diplôme et remporter la partie en devenant LA nouvelle grande faucheuse. Nous allons, à travers des cartes, pouvoir faire vivre à des personnages chaque étape de leurs vies : l’enfance, l’âge adulte, la vieillesse et pour finir, bien entendu, la mort. Une mort si paisible qui reste l’aboutissement d’une vie bien remplie. Mais c’est sans compter sur la faucheuse qui pourra écourter leurs vies bien plus tôt que prévu ! Dans La petite Mort vous allez faucher des vies, accumuler leurs cadavres et remplir vos objectifs afin de devenir la prochaine grande faucheuse, mais attention, il n’y a qu’une seule place donc à vos marques, prêts, fauchez ! Un jeu d’ambiance fun malgré le thème morbide, avec des illustrations très décalées dans le même délire que la web-série. Une superbe découverte qui selon moi, surprendra plus d’un, je dirai même plus, c’est un jeu mortel !

Red7

Coup de cœur de Léo
Un jeu petit sous son apparence, mais une bonne salade de neurones qui fuse dans toutes les directions. Red7 est un jeu très facile à appréhender avec un principe tout simple. A votre tour, vous devez soit jouer une carte de votre main en la posant devant vous, soit changer la règle. Ou les deux ! Seule condition, à la fin de votre tour, vous devez être le meilleur des joueurs en fonction de la règle en cours et des cartes posées devant vous. Sinon vous êtes éliminés. Et c’est tout ce qu’il y a à faire ! Avec des cartes présentes en sept couleurs, numérotées de un à sept et avec sept règles différentes, vous imaginez bien qu’il y a de quoi « tordre » le jeu dans tous les sens. Très déroutant au début, vu que la règle du jeu change constamment, Red7 marque par son originalité, son interaction et son excellente rejouabilité. C’est un vrai plaisir de le pratiquer et les joueurs auraient presque tendance à en devenir totalement « gaga ». Mais le côté addictif de l’opus l’emportera avec une folle envie de refaire une ou plusieurs parties. En revanche il vous faudra être vif et faire preuve de beaucoup de réflexion. Mais les parties ne tirent pas en longueur et on s’amuse réellement. Un vrai coup de cœur et une expérience ludique à essayer absolument !

Solenia

Coup de cœur de Laurent
Mon coup de cœur pour janvier 2019 est Solenia, édité chez Pearl Games. Ce jeu apporte une réelle nouvelle bouffée d’originalité dans notre petit monde ludique. Sur un thème onirique et merveilleux, délicieusement illustré, chaque joueur dispose d’une main de cartes pour récolter ou déplacer le frêle aéronef. On se prend donc à récolter les différentes ressources pour les stocker et à essayer d’accomplir des contrats pour le ravitaillement des peuples du jour ou de la nuit du monde Solenia. Et le déplacement progressif du dirigeable va faire évoluer le plateau de manière subtile du côté jour puis vers la nuit et inversement. Truffé de bonnes idées, d’optimisation, de choix cruciaux et de petits coups tordus aussi, cette horloge ludique et son univers poétique vont vous entraîner le temps de quelques cartes jouées, dans une expérience rafraîchissante pour du familial+ , à la fois très bien pensé et magnifiquement produit.

Forestia 

Coup de cœur d’Anne
Mon coup de cœur de janvier s’est porté sur un petit jeu évolutif plein de couleurs et de petits animaux de la forêt. Forestia est un jeu accessible aux plus petits à partir de 3 ans. Il évolue avec le rajout de cartes spéciales au fur et à mesure de l’évolution de l’enfant. Forestia est un jeu de défausse de cartes. Le premier joueur à se défausser de toutes ses cartes gagne un jeton. Le but du jeu est de gagner, le premier, le nombre de jetons prévu en début de partie. Chaque joueur reçoit un certain nombre de cartes. On retourne la première carte de la pioche et le jeu commence. Chacun doit se défausser d’une carte de sa main selon le principe suivant : même couleur ou même animal que la carte précédente. En fonction de l’âge on peut intégrer des cartes supplémentaires de bonus, malus ou des jokers. Le jeu s’inspire un peu du principe du célèbre UNO. Un jeu un peu classique mais qui plaît beaucoup aux jeunes ludistes. Les parties durant de 5 à 15 minutes, elles s’enchaînent très vite. Ce jeu est très bien adapté et plaît à nos petites têtes blondes. Les illustrations sont très mignonnes, dans de belles couleurs et avec des cartes brillantes pour les jokers. Ce jeu est un excellent tremplin pour initier les novices aux jeux de sociétés. Et si vos enfants ont l’habitude de jouer, vous pourrez intégrer très vite la totalité des cartes. Un petit plaisir ludique en famille… Allez j’y retourne !

Kréus

Coup de cœur d’Arthur
Paru en 2016, Kréus est le premier jeu édité de Julien Prothière. L’ayant redécouvert à la faveur des fêtes de fin d’année, laissez-moi vous en toucher deux mots. Dans Kréus, on incarne des Titans et Titanides souhaitant impressionner leur père Ouranos en créant pour lui une planète viable. Coopératif et silencieux, Kréus demande de la concentration car les joueurs doivent deviner et anticiper les cartes posées par leurs voisins sous réserve de ne pouvoir jouer les leurs, souvent indispensables. Un système de jetons permet toutefois d’échanger ou de se montrer des cartes entre joueurs. Belle direction artistique, bonne rejouabilité avec ses trois niveaux de difficulté et des sensations de jeu uniques !

Terraforming Mars et toutes ses extensions

Coup de cœur de Sylvain
En ce début d’année, j’ai ressorti un jeu un peu mis au placard l’an dernier et pour la partie on a rajouté l’ensemble des extensions. Ce jeu est le très réputé Terraforming Mars, des frères Fryxelius, édité en France par Intrafin. Ce jeu qu’on ne présente presque plus nous met à la tête d’une entreprise participant à la terraformation de mars. Depuis les dernières extensions (Prélude, Venus Next ou encore Colonies), on participe également à l’exploitation de la planète Venus et de diverses lunes de notre système solaire (Europa, Ceres, Callisto,…). J’adore ce jeu. Vraiment, ce mélange de gestion de ressources et d’utilisation de cartes afin de pouvoir effectuer des actions est tout simplement excellent. Il y a une multitude de façons de se développer et un équilibre très bon entre ces dernières. Les extensions apportent vraiment un petit plus à ce jeu qui dispose déjà d’une très belle rejouabilité sans non plus le complexifier. Ce qui est très agréable ! « TM » pour les intimes, reste une valeur sûre dans ma ludothèque et cette partie ne m’a que donné l’envie d’y jouer encore et encore. Pour sûr il ne prendra pas la poussière !

Ôh Mon Château !

Coup de cœur de Léa
Ôh mon château, ou comment combiner une introduction aux jeux de gestion et… du dessin de château fort ! Appréciable dès 6 ans (et bien après), ce petit jeu repose sur une mécanique toute simple. Vous lancez deux dés de ressource, qui vous permettront de poser un ouvrier sur un emplacement de la ressource concernée de votre plateau de jeu. Dès que vous complétez une ligne ou une colonne de ressources, vous pouvez dessiner la partie de votre château correspondante. Pour cela, rien de plus simple : il suffit de suivre les lignes en pointillés pré-tracées sur votre bloc de dessin ! Le premier joueur à avoir terminé les zones principales de son château met fin à la partie. Et celui qui a le plus de points la remporte ! À vous de faire les plus belles tours possibles ou de rajouter de magnifiques emblèmes sur les murs pour gagner des points ! Vous avez également la possibilité d’utiliser l’autre face du carnet de dessin, qui laisse beaucoup plus de liberté d’expression aux plus artistes d’entre vous ! Ôh mon château est donc parfait en famille. Les plus jeunes découvrent le système de pose d’ouvriers en s’amusant et les adultes sont également susceptibles de se prendre très vite au jeu ! Après tout, qui n’a jamais aimé dessiner des châteaux forts ?

Le Renard des Bois

Coup de coeur de Fanny
Mon premier coup de cœur se porte sur Le Renard des Bois, petit jeu de plis pour deux joueurs édité chez Renegade et sorti à l’été 2018. Plongés au cœur de l’univers du conte, les pouvoirs du renard, du bûcheron, du cygne, du monarque ou de la sorcière vous permettront de cheminer doucement vers la victoire et de changer, à tout moment, le cours du jeu. Mais gare à votre cupidité ! A trop en vouloir, vous pourriez devenir votre pire ennemi… Vous l’aurez compris, la subtilité du jeu vient du système de décompte de points qui vous obligera à calculer chacun de vos plis. Si vous savez rester humble, les points de victoire pleuvront sur vous. Si vous prenez des risques pour avoir l’avantage sur votre adversaire, vous serez là aussi récompensé. En revanche, si vous vous croyez trop malin et soufflez tous les plis, vous le paierez de vos points. En plus d’être magnifiquement illustré, Le Renard des Bois est donc plus stratégique qu’il n’y paraît, et ça, on adore !

On vous donne d’ores et déjà rendez-vous en février pour une nouvelle sélection. Avec de nouvelles têtes dans notre équipe rédactionnelle… Et oui !

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire