Accueil > Articles > Coups de cœur > Les coups de cœur de la rédaction : Janvier 2020

Les coups de cœur de la rédaction : Janvier 2020

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 191 vues 13 minutes de lecture

Les coups de cœur de la rédaction existent depuis 2018. Ils se sont bonifiés en 2019 et c’est donc en toute logique que vous les retrouvez en ce début d’année 2020 ! Suivez le guide…

Qui dit nouvelle année, dit forcément nouveau départ ! Cela pourrait paraître logique. Visiblement, notre équipe de rédaction ne l’entend pas de cette oreille. On ne va vous dire qu’on a « ressorti les vieilleries », non ce serait exagéré. Mais, une fois n’est pas coutume, chacun ne s’est pas forcément tourné vers la nouveauté du moment. Bien sûr, il faut une ou deux brebis galeuse… Cela dit, il faut bien se rendre à l’évidence, ce n’est pas parce qu’un jeu est nouveau qu’il s’agit forcément du meilleur jeu. Depuis le temps qu’on vous le dit ! Souvent, sur nos étagères, de magnifiques titres prennent la poussière, et cette sélection de janvier 2020 en est un bon exemple.

On vous laisse découvrir ou redécouvrir de quoi il est question pour ce premier medley « vingt vingt ». Et pourquoi pas, vous aussi vous pourriez également avoir envie de retourner fouiller votre ludothèque !

On Tour

Coup de cœur de Léo
Prévu pour un à quatre joueurs, On Tour nous transporte au pays de l’Oncle Sam. Le but de ce roll and write consiste à traverser le maximum d’Etats US pour engranger des points de victoire. A chaque tour, vous lancez deux dés et il vous appartient d’inscrire les deux nombres ainsi formés, sur des états de votre plateau individuel. Mais pas n’importe où ! A chaque tour, trois cartes sont révélées et ces dernières affichent des zones géographiques du pays ou des états spécifiques. Ainsi, les nombres ne peuvent être inscrits que dans ces états ou dans ces zones géographiques. A la fin du jeu, quand le plateau de chaque joueur est intégralement rempli, un itinéraire croissant doit être tracé. Celui qui visite le maximum d’états avec ce tracé remporte la partie. Un petit jeu de type puzzle, casse-tête, dans lequel les mécanismes consistent en une optimisation de son plateau individuel avec une part de chance qu’il faudra gérer au mieux. En solo comme en multi-joueurs, On Tour offre un challenge qui n’est pas désagréable. Bien sûr, on reste sur un jeu qui propose à chaque fois d’améliorer son propre score en guise de défi personnel. Et cela se ressent principalement en mode solo. En multi-joueurs le plaisir de remporter la partie est bien là, même si on espère toujours le faire avec le maximum de points de victoire. Une sympathique expérience de jeu, simple mais très ludique. Un opus léger qui passe vraiment bien !

Seven7s

Coup de cœur de Patrick
Le nombre 7 du latin « septem » est souvent considéré comme un chiffre magique. Il est omniprésent, parfois de façon obsessionnelle, dans toutes les traditions spirituelles et bon nombre de récits historiques, œuvres scientifico-ésotériques et… ludiques. Mon coup de cœur de ce début d’année 2020 est un petit jeu qui ne paie pas de mine, mais qui s’avère très rapidement être bien plus addictif qu’on ne pourrait le croire. Seven 7s est un jeu carte de gestion de main, édité chez Eagle-Gryphon Games en 2015 (ça date…), pour la série EGG (jeux de petite taille) dont il s’agit d’ailleurs du 7ème jeu. Dans Seven 7s, 2 à 4 joueurs vont s’opposer dans une course aux points de victoire aussi retors que technique. Globalement, le jeu est composé de 7 types de cartes possédant chacune un pouvoir spécifique. Chaque type de carte est composé de 7 cartes numérotées de 1 à 7 (oui, je sais ; ça surprend toujours). La partie consistera pour les joueurs à jouer les bonnes cartes au bon moment pour appliquer au mieux les pouvoirs et ainsi collecter le plus de points de victoire. Au départ, j’ai cru avoir affaire à un énième jeu du genre ; je n’en attendais d’ailleurs pas grand-chose. Mais je fus ébahi. Totalement. Je me suis rapidement surpris à apprécier les mécanismes et l’aspect éminemment tactique œuvrant dans un univers relativement chaotique qu’il faut d’ailleurs essayer de maîtriser. Déconcertant lors de la première partie, Seven 7s est de ce genre de jeu qui nécessite de répéter l’exercice pour permettre d’en apprécier toutes les saveurs et une profondeur au combien surprenante qui vaut le coup d’être mise à jour…

Cthulhu : Death May Die

Coup de cœur d’Éric
Quand on parle de Lovecraft on pense immédiatement à Cthulhu. Mais quand Eric Lang et CMON s’invitent à la fête, il y a de quoi faire une réunion de la plus haute importance avec nos confrères cultistes. Un jeu issu d’un Kickstarter et distribué fin de l’année 2019, on ne pouvait rêver meilleur cadeau de Noël. Un titre coopératif avec des figurines de toutes beautés, des scénarios modulables en fonction du Grand Ancien que nous voulons affronter, une mécanique simple et accessible à tout type de joueurs, bref, ce jeu est un vrai succès, « ftaghnn » ! Concrètement, nous allons jouer des investigateurs qui devront saccager le rituel d’invocation du monstre pour le rendre mortel et enfin l’abattre sans vergogne avant que nous finissions 6 pieds sous terre. Bien entendu, la tâche ne sera pas facile, car les cultistes et les multiples monstres qui seront susceptibles d’apparaître sur le plateau vont nous mener la vie dure. La version KS donnera la possibilité aux joueurs de faire plus de scénarios « bonus » ainsi qu’un choix plus large sur les investigateurs. Mais qu’à cela ne tienne, il y a déjà bien assez à faire et à refaire avec la boîte de base. Si vous aimez les figurines, du challenge, de la coopération, de la rejouabilité, du Eric Lang et du Cthulhu ! Vous avez tapé à la bonne porte. Foncez car l’essayer, ce sera l’adopter !

SixStix

Coup de cœur de Anne
Voilà un jeu paru en 2015 chez Helvetiq, cela date un peu, mais qui ne manque pas de nous faire réfléchir. Vous disposez de six allumettes et à chaque tour, vous utilisez les quatre cartes que vous avez en main pour réaliser les formes qui y sont indiquées. Mais attention, vous n’avez le droit de déplacer que deux allumettes à chaque tour. Les cartes des formes réalisées avec succès sont mises de côté ; les autres sont défaussées. Puis, un nouveau tour commence et on refait sa main à quatre cartes. La règle du jeu s’assimile en quelques minutes et rapidement, on se retrouve au cœur du sujet. Ou devrait-on dire au cœur du problème ! Car SixStix est un vrai casse-tête pour lequel on cherche continuellement à optimiser ses mouvements. Plutôt addictif, convivial et amusant, l’opus se veut fédérateur lorsqu’on y joue à plusieurs. Mais les amateurs de jeux en solo pourront aussi y trouver du plaisir puisque SixStix vous propose de vous améliorer à chaque partie. Naturellement, dans les deux configurations, on reste dépendant du tirage des cartes, mais il faut savoir s’adapter. Et en multi-joueurs, j’ai apprécié aussi une petite part de « in your face » lorsqu’on laisse le jeu dans une certaine configuration pour le suivant. SixStix restera un super mélange de casse-tête, de jeu de placement, de combos et de convivialité entre tous les joueurs !

Cuistot Fury

Coup de cœur de Warda
Cocorico ! Mon premier coup de cœur de l’année 2020 est un jeu made in France qui a su animer avec brio mes réveillons de fin d’année. Eh non, je ne vous parlerai pas des party-games à la mode… Alors devinez de qui il s’agit : financé sur Ulule en 2019, mon auteur est Mathieu Baiget de Ludiconcept ; je rassemble jusqu’à neuf joueurs autour de la table et je propose des parties endiablées en temps réel sur le thème de la gastronomie… Je suis, je suis ? Je suis Cuistot Fury ! Cuistot Fury est un jeu d’ambiance se jouant en équipes de trois joueurs maximum, dans lequel vous incarnez des membres de brigade de cuisine. Se jouant en temps réel, vous serez chargés de concocter des recettes, servir les plats à vos clients et évidemment rétablir votre cuisine pour le service suivant. La première équipe à avoir servi tous ses clients remporte la partie ! Après une première partie de chauffe pour permettre de prendre le jeu en main (même si les règles sont très faciles à appréhender), mes invités et moi-même avons enchainé les parties, que ce soit pendant l’apéro ou lorsque la soirée fut déjà bien avancée. Nous avons pu ainsi expérimenter les différents modes de difficulté durant cette période de fêtes. Les joueurs de tous âges ont pris du plaisir à y participer et à l’instar de cette dernière part de bûche de Noël, ils en ont redemandé ! Vous l’aurez compris, Cuistot Fury est un jeu électrique, rapide et ne manquera pas d’apporter du fun et des rires autour de votre table de jeu. Alors, à vos spatules !

Pandemie Legacy Saison 2

Coup de cœur de Laurent
Mon coup de coeur de ce mois-ci est Pandemie Legacy Saison 2. Alors certes il s’agit d’un jeu sorti en 2017 mais il s’avère tellement mythique qu’il en est intemporel. Déjà le cultissime Pandemie Legacy Saison 1 avait sublimé l’excellent Pandemie avec une dimension Legacy, le tout au travers d’une histoire de contagion mondiale à multiples rebondissements. On se demandait par ailleurs comment la Saison 2 allait pouvoir exister tant la Saison 1 était bluffante. Et bien ils l’ont fait ! Sans spoiler on peut dire que les auteurs ont subtilement repris des mécaniques en les détournant et on se prend vraiment à jouer dans cet univers nouveau, intéressant et stressant… chut j’en ai déjà trop dit. Comme dans la saison 1, il y a un début avec des parties de chauffe (les premiers mois), il y a ensuite quelques mois tres difficiles puis une fois les personnages boostés et les stratégies affinées, des mois tendus mais plus faisables, jusqu’à la fin surprenante et assez difficile. Et ce jeu, que ce soit pour la Saison 1 ou la Saison 2, vaut autant par son métagame que les parties elles-mêmes. En effet, les interparties sont des moments d’intenses réflexions entre les joueurs, fait de choix cruciaux et de définition de stratégies optimales. Mais le plus jouissif reste encore la difficile conjugaison entre une planification méthodique efficace et une capacité d’adaptation salvatrice face aux surprises du scénario. Messieurs Daviau et Leacock, vous êtes des grands malades et on en redemande ! La Saison 3 est d’ailleurs prévue pour 2020…

Blood Bowl

Coup de cœur de Sylvain
Ce mois-ci fut pour moi un mois très peu ludique. Quel malheur, quelle tristesse ! Cependant, c’est exactement ce qu’il me fallait pour avoir comme coup de cœur le légendaire Blood Bowl. Ce jeu de figurines de Football américain fantastique édité pour la première fois en 1987 par l’éditeur anglais Games Workshop et l’œuvre de Jervis Johnson. Bloodbowl est un jeu très stratégique dans lequel deux équipes vont s’affronter sur un terrain dans le but de remporter la victoire en marquant le plus de buts. Il prend place dans l’univers fantastique de Warhammer et fait la part belle à l’agressivité et aux coups bas. Personnellement, j’y joue en league et cela apporte beaucoup de profondeur car on voit nos équipes évoluer et nos joueurs gagner de l’expérience au fil des matchs. Parfois, on a même des joueurs qui meurent ! Bloodbowl, malgré son aspect bourrin est également un jeu de fins stratèges dans lequel on va tenter de réussir des actions stratégiques mais également de les voir échouer car tout se passe à base de jets de dés. Ancienne cuillère de bois de ma league, cette année j’y coache une équipe de Démons de Khornes et autant vous dire que les play off vont être difficilement accessibles, mais tout de même quel bonheur et quel plaisir durant les matchs ! Bloodbowl fait partie de ces quelques jeux qu’il faut essayer une fois dans sa vie de ludiste… mais attention essayer c’est l’adopter !

Et c’est ainsi qu’on termine ce premier mois de l’année 2020. Rendez-vous en février, et n’oubliez pas que dans vos étagères, se cachent sans doute de jolies pépites qui n’attendent que d’être jouées.

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire