Accueil > Actualités > Revue du Caper: Europe

Revue du Caper: Europe

par jeudeclick
185 vues 6 minutes de lecture
Revue du Caper Europe

J’adore voyager et mon activité préférée lorsque je visite une ville est de voler tout ce qui me tombe sous la main. Bijoux étincelants, peintures inestimables, ces petites bouteilles de shampoing que l’on trouve dans les hôtels – si cela rentre dans mes bagages, je le ramène à la maison. Malheureusement, avec l’augmentation du coût des voyages et les avis de recherche qui circulent sur le continent européen, je ne peux pas me faire plaisir autant que je le voudrais.

Imaginez donc ma surprise lorsque j’ai vu Caper : Europe dans mon magasin local – un jeu qui consiste à voyager dans des endroits exotiques et à les cambrioler sans état d’âme. Comment aurais-je pu résister ?

Caper : Europe est un jeu de rédaction pour deux joueurs, qui dure environ 30 minutes.

Vue d’ensemble du jeu :

Le jeu Caper se déroule en six manches. Au début de chaque tour, les deux joueurs reçoivent une main de cartes. Chacun joue ensuite une carte de sa main à tour de rôle, puis ils échangent leur main et continuent à jouer.

Lors des tours impairs, les joueurs jouent des cartes Voleur pour gagner des pièces, et lors des tours pairs, ils dépensent ces pièces pour équiper leurs Voleurs de cartes Équipement. Ces cartes ont divers effets en plus de leur valeur en pièces (ou coût), et la plupart de ces effets permettent de progresser dans l’une des trois zones de score du jeu :

Poursuiteur : Certains effets augmentent votre influence sur un lieu donné. À la fin de la partie, celui qui a le plus d’influence sur chaque lieu marque la valeur en points de ce lieu.
Marchandises volées : Les lieux contiennent un assortiment aléatoire de biens au début de la partie, qui peuvent être volés grâce aux effets des cartes. Ces biens rapportent de plus en plus de points si l’on peut en voler plusieurs types différents.
Effets de plateau : De nombreuses cartes Voleur et Équipement permettent de marquer des points en fin de partie en rassemblant des objets spécifiques (cartes, biens, etc.) dans le même lieu que la carte.
Après six tours, les joueurs comptent les points gagnés dans ces zones, et le joueur qui a le plus de points gagne.

Revue du Caper Europe2

Expérience de jeu :

Caper fait un excellent travail pour faire monter la tension. Les premiers tours sont exploratoires, mais l’espace de décision se réduit rapidement à une série de compromis angoissants. Vous voulez contrôler des lieux, mais vous ne pouvez pas tous les contrôler. Vous voulez voler des marchandises, mais vous ne pouvez le faire que là où vous avez déjà des voleurs. Vous voulez jouer certaines cartes pour obtenir des effets précis, mais ces cartes ne s’intègrent pas dans vos autres plans. Et pour faire quoi que ce soit, vous avez besoin de pièces… mais obtenir des pièces signifie ignorer tout le reste pendant un tour.

Vous devez également tenir compte de l’autre joueur, qui peut détruire vos plans à chaque occasion. Refuser des points à votre adversaire est aussi bon que de les gagner vous-même, mais Caper vous offre constamment la possibilité de faire les deux. Bien sûr, votre adversaire essaie de faire la même chose avec vous et si vous ne passez pas assez de temps à renforcer votre propre position, il se jettera sur votre faiblesse et vous mettra en pièces.

Il est important de noter que si ces considérations sont toujours difficiles, elles ne sont jamais compliquées. La palette de couleurs vives et l’iconographie simple de Caper facilitent l’analyse de l’état du jeu en un instant. Vous ne passez pratiquement aucun temps à essayer de comprendre ce qui se passe, et presque tout votre temps à prendre des décisions.

Cette petite boîte contient également une quantité surprenante de valeur de rejouabilité. Chaque partie comprend une sélection aléatoire de lieux et de biens (qui influencent la façon dont vous abordez chaque lieu), et le jeu est fourni avec quatre modules de ville, chacun apportant une touche unique au gameplay de base.

Revue du Caper EuropeCependant, si le Caper est un jeu tendu, il n’est pas nécessairement dramatique. Vous voyez toutes les cartes au cours d’une partie et, après quelques parties, vous commencerez à comprendre ce dont votre adversaire est capable à tout moment, et vice versa. Les décisions ne sont jamais évidentes, mais le jeu cessera de vous surprendre après une poignée de sessions.

Caper est également impitoyablement compétitif, ce qui posera problème à certains. La moitié des points de décision du jeu proviennent de la volonté de priver votre adversaire des cartes dont il a besoin pour gagner, et lorsque vous pouvez facilement voir exactement où il veut en venir et ce dont il a besoin pour y arriver, il est tellement plus facile de perturber ses plans. Ce n’est pas un problème si vous aimez les jeux de confrontation, mais il faut s’attendre à un combat au couteau pour en profiter pleinement.

Enfin, malgré la qualité de l’illustration et des composants, le thème est presque totalement absent : rien de ce que vous faites dans le jeu ne ressemble à du vol ou à de la machination. Ces mêmes mécanismes pourraient s’articuler autour de troupes d’éclaireuses rivales essayant de vendre des biscuits, et cela aurait autant de sens thématique (si ce n’est plus).

Revue du Caper Europe

Réflexions finales :

Le repêchage est un mécanisme difficile à mettre en place pour deux joueurs seulement, mais Caper : Europe fait un travail fantastique. Il contient une tonne de profondeur et de variété dans une boîte modeste, et ses excellentes valeurs de production facilitent l’engagement dans le bourbier de mécanismes et de décisions du jeu. Le thème n’est pour l’essentiel qu’un emballage, mais il est magnifique et renferme une délicieuse combinaison de choix difficiles et de combos amusants.

Score final : 4,5 étoiles – Un jeu de cartes exceptionnel dans un genre extrêmement encombré, facile à apprendre et plein de décisions intéressantes, mais pas pour ceux qui ont peur de la cruauté.

Points forts :
– Des valeurs de production belles et fonctionnelles
– Rapport élevé entre les décisions et les règles
– Nombreuses possibilités de rejouer

Raté :
– Le thème est collé
– L’arc de jeu perd son facteur de surprise au fil du temps
– L’acharnement n’est pas pour tout le monde

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire