Accueil > Actualités > Imagineers, un parc d’attraction à votre image

Imagineers, un parc d’attraction à votre image

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 450 vues 5 minutes de lecture

Ce qui est formidable avec le salon du jeu d’Essen c’est qu’il permet de découvrir énormément de jeux, que ce soit des nouveautés, des rééditions ou même des jeux financés sur la plateforme de financement Kickstarter et passés sous les radars. C’est le cas d’Imagineers qui est arrivé dans les ménages durant l’été et qui sera bien évidemment disponible sur le salon allemand.

Le jeu, édité par les canadiens de Maple Games a été financé le 3 décembre dernier (2018) avec quelques 460 contributeurs qui réunirent 30’541 CA$ pour un objectif de 13’150CA$.

Ce titre est le fruit de l’imagination de Ken Franklin et Chris Leder qui se sont faits accompagner par Apoline Etienne et Peter Wocken pour la partie graphique. Il est prévu pour 1 à 4 joueurs et une extension permet de porter à 6 le nombre de joueurs. Les parties d’Imagineers sont prévues pour durer entre 30 et 60 minutes.

Dans ce jeu, vous créerez un parc d’attraction et vous devrez tenter d’augmenter votre réputation en satisfaisant les divers visiteurs qui viennent visiter votre parc. Vous devrez bâtir des attractions ainsi que développer votre grand huit de façon à plaire à un maximum de visiteurs.

Bâtissez votre grand huit

Le but dans Imagineers est de créer le parc ayant la plus haute réputation. Le jeu se déroule entre 8 et 10 tours selon le nombre de joueurs. Vous avez accès à un plateau central contenant un chemin unique (une boucle) sur lequel se déplaceront les divers visiteurs qui sont de trois catégories : Famille, amateurs de sensations forte et amateurs d’attractions aquatiques.

Au début de la partie, les visiteurs ainsi que votre grand huit seront placés sur ce cheminement. Lors d’une nouvelle manche, le joueur ayant la réputation la plus basse sera désigné comme premier joueur. Au milieu du plateau sont positionnées deux piles de cartes : événements et mouvements. Ces cartes servent de compte-tours et sont défaussées à chaque début de tour afin d’afficher les suivantes.

Lors de votre tour de jeu, vous aurez deux actions à faire : construire une attraction puis déplacer les visiteurs. Vous avez toujours deux tuiles d’attraction en mains. Ces tuiles sont recto/verso avec sur une face une attraction et sur l’autre une évolution pour votre grand huit. Vous aurez donc le choix de construire soit l’une ou l’autre face en payant le coût associé. Lorsque vous construisez une attraction, vous la placez sur un emplacement adéquat du plateau central en y ajoutant un marqueur de votre couleur. Lorsque vous choisissez d’évoluer votre grand huit, vous couvrez avec la tuile un emplacement correspondant sur votre plateau personnel représentant cette attraction.

Ce plateau personnel permet également de suivre votre finance ainsi que le bonheur généré par vos attractions.

Une fois le placement effectué, vous repiochez une tuile attraction et en respectant les règles indiquées sur la carte déplacement vous choisissez un groupe de visiteurs et vous le déplacez sur le chemin en faisant arrêter chacun d’eux sur une attraction de son chemin. Lorsqu’un visiteur s’arrête sur une attraction qu’il lui correspond, il va pouvoir générer argent, bonheur et réputation au joueur les ayant déplacés ainsi qu’au propriétaire de celle-ci.

Il y a même un mode solo

Un mode solitaire est inclus dans le jeu, ce qui est une excellente nouvelle !

Dans ce mode vous allez devoir chercher à faire un maximum de points de prestige en 8 tours de jeu durant lesquels un reviewer va se fondre au milieu des visiteurs et aura pour but de tester vos attractions. Le but du jeu dans ce mode solitaire est d’avoir la meilleure appréciation du reviewer, cette appréciation est donnée en suivant un barème de points indiqués dans la règle du jeu.

Un deck de cartes reviewer est fourni pour cette variante (12 cartes) et à chaque tour vous devrez en révéler une. Sur ces cartes se trouvent des indications permettant de déplacer le reviewer, vérifier le type d’attraction vers laquelle il souhaite se diriger ainsi qu’une indication sur le déplacement des visiteurs (équivalent à la carte mouvement de la version mutlijoueurs).

Comme dans le jeu standard, vous devrez déplacer un groupe de visiteurs dans le parc et si vous prenez dans ce groupe le reviewer et qu’il s’arrête sur une attraction souhaitée, vous gagnerez le double de prestige avec cette attraction.

Tous à bord

Imagineers semble être un jeu frais. Le thème est peu présent sur le marché actuel et les mécaniques de jeux sont assez innovantes. Il est d’ailleurs étonnant qu’il soit passé sous les radars lors de sa campagne de financement participative d’autant plus que la règle est en version française et qu’il n’y a que peu de texte sur le matériel (cartes événements).

Les graphismes sont très agréables, le jeu est coloré et dispose d’un rendu très plaisant. Il y a pas mal de pictogrammes très lisibles et compréhensibles.

L’éditeur canadien sera présent au salon d’Essen et le jeu sera disponible à l’achat annoncé à 53€ pour notre plus grand plaisir. L’éditeur a également annoncé qu’Imagineers pourra être précommandé mais ces précommandes ne sont pas ouvertes au moment de l’écriture de ces lignes.

Rédacteur de l’article : Sylvain

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire