Accueil > Actualités > The Elder Scrolls : Call to Arms, l’immensité de Bordeciel sur la table du salon

The Elder Scrolls : Call to Arms, l’immensité de Bordeciel sur la table du salon

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 253 vues 2 minutes de lecture

Vous en aviez rêvé ; Modiphius Entertainment comme à son habitude réalise vos souhaits. Après les terres arides de Fallout : Wasteland Warfare, c’est aux vastes plaines nordiques de Bordeciel d’avoir droit à son adaptation.

L’éditeur nous promet une version remaniée de Fallout et pour convenir au monde de The Elder Scrolls, Mark Latham (The Walking Dead) se charge de l’adaptation. Pour les joueurs il s’agirait d’entrer dans une guilde, d’accepter des quêtes, fouiller des grottes, fouiller des grottes, fouiller des… donjons, prendre part à des batailles épiques et même participer à la construction d’un village. Les figurines prévues dans la boîte annoncent un jeu qui pourra se jouer seul ou à deux, en coopération ou en confrontation.

Il est aisé d’offrir un grand pouvoir aux hommes bons !

Les joueurs dirigeront les forces des Stormcloaks ou de la Légion impériale, les troupes pourront intégrer 1 à 6 héros et 3 à 15 soldats. On nous promet une gestion de l’endurance et des ressources magiques, une intelligence artificielle aux petits oignons capable de gérer à la fois l’hostilité des ennemis et les événements narratifs susceptibles de modifier le déroulement des batailles. On peut aisément leur faire confiance tant Fallout était un chouette jeu aux qualités narratives indéniables.

A ce stade et à l’heure où nous rédigeons ces lignes, il est dommage que l’éditeur distille si peu d’informations sur le jeu. Alors même qu’on nous annonce que des sets sont d’ores et déjà prévus : un set dragon, une foule d’accessoires tels que des décors, des jetons en métal, des sacs de dés de luxe, et d’autres personnages issus des histoires de Elder Scrolls : d’Oblivion à The Elder Scrolls Online.

Néanmoins, on n’hésitera pas à vous donner davantage d’informations dès qu’elles seront disponibles. Mais vous avez déjà une première petite mise en bouche…

Rédacteur de l’article : David

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire