Accueil > Actualités > Alubari, t’as du H ? Euh, non que du T !

Alubari, t’as du H ? Euh, non que du T !

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 374 vues 5 minutes de lecture

Longtemps teasé, notamment du côté de l’éditeur au chat dans le coffre, c’est finalement auprès de la nouvelle maison d’édition dirigée par Hicham Ayoub Bedran, sous le couvert du plus grand éditeur littéraire français « Hachette Livre », que Studio H présente Alubari, A Nice Cup of Tea ! On vous en verse une petite tasse et on vous en parle…

Alubari c’est le dernier jeu de l’anglais Tony Boydell, également auteur de Snowdonia, entre autres. Il s’est fait accompagner pour cet opus par l’illustratrice Cécile Guinement. Un jeu finalement prévu pour 1 à 5 joueurs ainsi que des parties allant de 45 à 120 minutes et qui vous embarque à Darjeeling en Inde, plus précisément dans l’état du Bengale occidental. Vous là, au dernier rang ! Cela ne sert à rien d’aller sur Google Maps, l’article ne parlera pas géographie mais bien du titre ludique nommé dans le titre !

L’opus se veut un jeu de pose d’ouvriers et de gestion de ressources dans lequel les joueurs vont être en compétition pour créer la plantation de thé la plus rentable. Mais ils œuvreront également ensemble pour créer la ligne de chemin de fer himalayen allant de Siliguri Town et montant jusqu’à Darjeeling. Bon d’accord, vous avez le droit d’ouvrir Google Maps !

On dit Chai ou T’Chaille ?

Le but du jeu est de faire le maximum de points de victoire. Ces derniers dépendront de votre participation à la construction du chemin de fer et des différentes gares mais également à la rentabilité de votre plantation de thé ou encore aux contrats remplis. D’ailleurs, la fin de partie est déclenchée dès que la ligne de chemin de fer est finalisée.

Une partie d’Alubari est divisée en plusieurs manches, elles-mêmes divisées en 5 phases. Les deux premières phases sont des phases préparatoires (contrats, météo). La troisième permet de remplir l’entrepôt et résoudre des évènements. Ensuite, vous allez devoir assigner vos ouvriers aux actions possibles et la dernière phase quant à elle, permet de résoudre ces actions ainsi que vérifier les conditions de fin de partie.

Il y a 7 zones d’actions ayant chacune 1 à 3 emplacements disponibles pour y déposer les ouvriers. D’ailleurs, plusieurs de vos ouvriers peuvent occuper des emplacements de la même zone. Attention aux bouchons !

Durant la phase d’action vous allez pouvoir récupérer des matériaux (minerais de fer, pierre et Chai), déblayer des gravats afin d’acquérir des plantations. Par ailleurs, vous pouvez fondre vos matériaux de façon à créer de l’acier ou de la pierre. Les actions suivantes permettent de créer le chemin de fer ainsi que de créer des gares. Les deux dernières elles permettent de récupérer de nouveaux contrats ou de récolter du thé ou le convertir en Chai. Le Chai est une ressource très importante dans Alubari, il permet entre autre, en le dépensant, de booster une action programmée de façon à la rendre bien plus puissante.

Comme Sheldon, j’aime jouer aux trains

Alubari contient un mode solitaire. Celui-ci se joue à peu près de la même façon que le mode normal avec quelques variantes de points de règles. Cependant, une innovation est faite avec ce jeu. Au lieu de simplement vous amuser à battre votre score, on vous propose de chercher à valider des réalisations durant ces parties (réalisation de score, de construction, de réserve personnelle ou encore de campagne). Par exemple, nous pouvons chercher à réaliser celle nommée « Magnat du thé » qui consiste à posséder à l’issue de la partie toutes les cases de plantation de thé.

Il y a pas moins de 39 challenges proposés de la sorte, ce qui permet une belle rejouabilité en solitaire.

Avec un nuage de lait…

Alubari va faire sa grande rentrée ludique au Salon allemand d’Essen. Quelques exemplaires seront disponibles au stand de Studio H en version anglaise (Hall 3, Stand K-133) mais également au stand de l’éditeur Surprised Stare Games Ltd (Hall 4, Stand F121). Toutefois, attention pour les anglophobes, il y a du texte sur le matériel.

D’ailleurs, l’auteur sera aussi présent au stand et pourra griffonner votre boîte si vous le souhaitez. Pour les personnes n’allant pas au salon allemand ou souhaitant la version française, le jeu sera disponible dans toutes les bonnes boutiques durant la 3ème semaine de novembre 2019.

Voilà un jeu vraiment intéressant, notamment du fait du mélange entre compétitif et coopératif (on participe tous à la construction des rails). Ce titre de gestion de ressources et pose d’ouvriers est également une course et il ne faudra pas se laisser distancer par les adversaires sur les diverses actions faites sous peine d’être en retard pour le décompte final. De plus, la règle est relativement simple à comprendre pour ce type de jeu et les illustrations sont vraiment très agréables.

En tout cas, Alubari : A Nice Cup of Tea a tout pour nous plaire et nous tenir éveillés !

La règle du jeu en français

Rédacteur de l’article : Sylvain

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire