Accueil > Actualités > Festivals et events > Flip de Parthenay 2018, Jeudéclick y était !

Flip de Parthenay 2018, Jeudéclick y était !

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 317 vues 11 minutes de lecture

Du 11 au 22 juillet dernier avait lieu la 33e édition du FLIP, le Festival Ludique International de Parthenay, dans l’ouest de la France. Internationalement connu pour être l’un des plus grand festival ludique d’Europe, il est aussi le plus grand festival de jeux gratuit du monde ! Comme nous y étions, retour sur cette dernière édition 2018 !

Pour se faire une idée de l’ampleur du FLIP quand on n’y a jamais mis les pieds, il faut imaginer une petite ville fortifiée transformée en un gigantesque espace de jeux multipolaire ; de la Place du Drapeau au Village des Enfants en passant par le Casin’Hall ou le Village des Créateurs, suivez notre envoyé spécial infiltré parmi les animateurs et animatrices du Festival pour une visite guidée…

Le FLIP à l’échelle de la ville

Parthenay en temps normal, c’est un peu le Far West. Ancien plus grand marché aux bestiaux de France avant l’essor mortifère de la grande distribution, cette petite ville de 11’000 habitants peine aujourd’hui à trouver un second souffle comme nombre de communes rurales. Malgré une jolie vieille ville médiévale et nombre de constructions art-déco remarquables, les zones commerciales périphériques achèvent peu à peu les commerces du centre-ville.

Et c’est là que réside la force de ce festival : redonner vie à une petite cité endormie, et quelle vie ! On est loin de la foire habituelle dans un grand hangar impersonnel, tous les lieux incontournables du cœur de ville étant ici investis, à commencer par les artères commerçantes dont les anciennes boutiques sont louées par autant d’éditeurs qui proposent ainsi leur propre espace de jeu décoré pour l’occasion, dans lesquels on peut tester des prototypes en cours d’édition, rencontrer les auteurs, se livrer à un escape game éphémère et jouer jusqu’au bout de la nuit. Tout au long des rues, on rencontre également les infatigables animateurs et animatrices du FLIP, de jeunes gens au polo rouge et au chapeau coloré formés à l’animation ludique. Ils proposent ainsi pléthore de jeux traditionnels, jeux en bois, jeux d’adresse ou jeux surdimensionnés qu’ils sortent de leurs carrioles ou de cabanes en bois disséminées dans les rues.

Au hasard des rues, on peut également avoir affaire aux Hommes ou Femmes-Jeu : vêtus de leur costume de fou jaune, vert et rouge, arborant fièrement leur coiffe à grelots, ils haranguent la foule juchés sur un plot et donnent énigmes, gages et autres défis aux festivaliers médusés par tant de gouaille !

On trouve aussi des artères entièrement piétonnisées et consacrées à de l’initiation au Cirque et une foule d’autres animations et possibilités de jouer qui rythment les déambulations et font de la ville un immense terrain de jeu animé en continu tous les jours de 14h à 20h. On passe ainsi d’espaces en espaces sans temps mort et cette continuité fait en quelque sorte office de signalétique : il suffit de se laisser porter par le jeu !

Familles Ludiques In Parthenay

Le FLIP a vocation à être un festival familial et grand public et il s’en donne les moyens en tenant compte de pas mal de paramètres tel que l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Les équipes d’installation et d’animation du festival ont en effet été formées et briefées de sorte que l’accueil des publics à handicap se fasse dans les meilleures conditions possibles : accueil en Langue des Signes Française, facilités d’accès, stand de l’association Accessijeux, médiation autour des jeux sensoriels ou à destination des personnes daltoniennes…

Les joueurs et joueuses les plus âgés trouvent également leur place au FLIP avec notamment les Matinées Séniors durant lesquelles des animateurs sont détachés auprès de pensionnaires des maisons de retraites des environs pour les faire jouer dans un lieu réservé pour l’occasion. En 2017, un trophée Silver Flip a même été créé afin que les pensionnaires votent pour un jeu parmi une sélection qui leur est proposée sur leur lieu de vie. Cette initiative a été reconduite en 2018 avec la volonté de lui donner plus d’importance et d’audimat au cours des prochaines éditions.

Enfin, les bouts de choux ne sont pas en reste puisqu’un « Village Enfants » leur est consacré place de la mairie avec des stands d’éditeurs mais aussi et surtout des tentes dédiées aux jeux et jouets accessibles en fonction de l’âge et du développement des enfants. On y trouve outre un gigantesque bac à sable accessoirisé et des jeux d’eau (et franchement vu la chaleur lors de l’édition 2018 c’était salvateur), des jeux d’éveils, de motricité, d’imitation, des Playmobils et autres Meccano…

Les ados quant à eux se sont souvent rués sur le « Village Multimédia » du Palais des Congrès qui proposait des espaces de jeux-vidéo animés notamment par des tournois et des moments de découverte de rétro gaming ou encore de réalité virtuelle.

Sans passer au crible tous les espaces à destination des familles, on notera la présence d’un « Village Médiéval » avec de nombreux jeux de joutes ou d’adresse, le « Village Environnement » et ses jeux éco-conçus destinés à éveiller nos consciences sur les questions écologiques (pas inutile dans le milieux du jeu, n’est-ce pas ?) et l’incontournable « Village des Jeux de Société ».

À noter également la présence de points d’eau, de tables à langer ainsi que de brumisateurs géants tout à fait appréciables !

Du producteur au consommateur

Le FLIP, c’est aussi l’occasion de s’intéresser de plus près au monde du jeu de société, de sa création à sa commercialisation. Parmi les Trophées décernés lors du Festival, on trouve notamment le Trophée Créateurs et le Trophée Éditeurs. Contrairement à ce que leur nom laisse penser, ils ne sont pas réservés aux hommes mais récompensent les jeux de demain ou le travail d’éditrices et d’éditeurs de talent. Ces trophées étant le fruit d’un vote du public, l’occasion est excellente de découvrir des prototypes et les personnes qui sont à l’origine des jeux auxquels nous jouons ! En plus, ils sont bien nourris et ne mordent pas, aucune raison de ne pas aller à leur rencontre ! Chez Jeudéclick, on a fait de belles découvertes dont on vous parlera sous peu avec par exemple le beau et très fun « Turbulences » de Thomas Planète (oui c’est son vrai nom et c’est un chic type).

OiLa « Place du Drapeau », centre névralgique du Festival, concentre à elle seule un nombre de stands d’éditeurs assez impressionnant ! Au milieu des incontournables Iello, Blackrock et autres Smart Games, on découvre des pépites telles que Roussignol qui a édité fin 2017 son premier jeu, « Terres Pirates » dont on vous parlera prochainement, mais aussi Paille Éditions, éditeurs notamment de « Dixit » et du tout récent « Bourpif ». OldChap nous présentait également une version surdimensionnée de son très attendu « Par Odin », victime de soucis de production mais qui atterrira bruyamment dans nos ludothèques à l’automne !

Comme vous pouvez le lire, on a ramené du FLIP une belle quantité de sujets croustillants à aborder tels de jolis galions ludiques dans les prochains mois sur Jeudéclick. Allez viens, ça sera bien !

Les jeux dans les jeux

 « Un défi pour un woopie, s’il vous plaît ! » est probablement la phrase qu’on entend le plus lorsqu’on est animateur au FLIP ! Les woopies, petites peluches de couleur vive sont les mascottes du festival et les enfants se les arrachent, pour peu qu’ils aient pu relever les défis auxquels on les soumet, tels que trouver l’animateur qu’on appelle Monsieur Parfait, se faire photographier près d’une tour de Kapla qui fait deux fois sa taille…

Pour les plus grands, la récompense favorite est le Flipper, la monnaie du FLIP. Petits billets imprimés chaque jour sur du papier de couleur différente, les Flippers permettent de participer tous les soirs à des ventes aux enchères durant lesquelles on parie sur… un carton fermé, avec l’espérance qu’ils contiennent des jeux ! Chaque jour, des tournois de jeux de société sont organisés pour essayer d’amasser un maximum de ces petits bouts de papier et en fin de semaine, une vente multicolore permet d’enchérir avec les flippers des jours précédents. On peut vous assurer que cette année, les lots étaient à la hauteur de la fièvre qui s’est emparée de ces ventes houleuses !

On peut citer également le Jeu de la Malle qui consiste à sous-peser le contenu d’une malle cadenassée. En fin de festival, la personne qui s’est approchée au plus près de sa masse réelle gagne son contenu.

Pour qui veut profiter à fond du festival, il existe comme ça quantités de jeux, de quizz, de tournois comme celui de Mölkky qui a réuni cette année plus de 200 joueuses et joueurs ! Enfin, le festival est aussi l’occasion d’assister à des conférences, des spectacles et de participer à des tables rondes. Il est également un lieu et un temps d’échange et de réseau pour les professionnels du jeu : outre de multiples rencontres informelles, une réunion de la Société des Auteurs de Jeux, créée à Cannes en 2017 s’est tenue durant le FLIP.

Jusqu’au bout de la nuit…

Une fois que les bambins sont couchés, que le festival est officiellement fermé et que la ville dîne ou s’endort dans la chaleur estivale, c’est le début du off des courageuses et des courageux. Dans les rues, le Sweet Café de Sweet November reste ouvert jusqu’au départ des derniers joueurs qui s’affrontent sur Seeders from Sereis ou Zombie Bus. En contrebas du « Village des Enfants », à l’abri des regards, le « Village Réel », composé d’une ludothèque bien velue d’une buvette et de multiples tables abritées ne désemplit pas. Ici, on se lance dans des Endeavor ou autres Civilization sans sourciller et on teste les derniers prototypes avec respect et concentration. Et quand les tables y sont pleines, le « Village Parallèle » pourra probablement nous accueillir : un gymnase réquisitionné pour l’occasion, des crêpes, du thé et du café et des centaines de jeux pour s’adonner à sa passion jusqu’au lever du jour ! #paradisterrestre

Enfin, pour les amateurs de Roulette et de Black Jack, le Casin’Hall est ouvert les vendredi soir du festival dans les halles couvertes de la ville décorées pour l’occasion et les paris ont lieu grâce à une monnaie spéciale imprimée pour l’occasion.

Des chiffres et des lettres

170’000 – 250 – CCPG ! 170’000, c’est le nombre de participantes et participants au FLIP de 2017. En moyenne, 250 personnes sont employées pendant le festival pour faire tourner cette grosse machine gérée et financée par la Communauté de Commune de Parthenay-Gâtine, un groupement de villes et villages ruraux qui s’est doté d’un Service des Jeux qui fonctionne toute l’année et à temps plein pour organiser l’évènement. Au-delà de la formidable aventure humaine que cela représente, c’est aussi une belle démonstration de puissance collective puisqu’après 33 années d’existence, le FLIP est toujours gratuit, il continue à prendre de l’ampleur et de la renommée et il contribue localement au développement économique, social et intellectuel !

Rendez-vous l’année prochaine, du 10 au 21 juillet pour le FLIP 2019 !

Rédacteur de l’article : Arthur

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire