Accueil > Actualités > Festivals et events > GenCon 2019, notre sélection

GenCon 2019, notre sélection

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 472 vues 11 minutes de lecture

Si il y a bien un événement ludique à ne pas rater en attendant l’automne rhénan, c’est bien celui-là… Et pourtant, tous les ans… nous, on le rate ! Cette année encore nous attendions une invitation de Peter Adkison… Mais il faut se rendre à l’évidence, les médias européens souffrent de la gué-guerre économique impulsée par Donaldland, et Jeudéclick n’échappe pas à la règle !

C’est vrai, Indianapolis, c’est loin, pour nous, comme pour vous (même si vous êtes québecois). Et parce que le partage a soudé notre ADN, nous vous livrons, sans censure et avec un franc plaisir, la liste des jeux que nous comptions échanger là-bas, du 1er au 4 août, contre quelques bucks…

Pour une lecture de cet article sur smartphone, pivotez-le de 90 degrés.

Koi Ki Nous Int’resse ?

C’est une convention phare pour Greyfox games qui présentera pour la première fois les copies définitives de 2 jeux plutôt attendus Reavers of Midgards et War of the Worlds. C’est ce dernier titre, un séduisant warteau asymétrique d’anticipation signé Denis Plastinin, qui a attiré notre attention. Nous vous en parlions d’ailleurs lors de sa campagne de financement.

Chez Capstone, ils adorent jouer les fouineurs ! Watergate est un jeu pour 2 joueurs basé sur le fameux scandale politique survenu aux US dans les années 70. Chacun disposera de son deck de cartes unique. Un joueur incarne un journaliste du Washington Post cherchant à révéler l’affaire et l’autre, l’Administration Nixon voulant étouffer le scandale et parvenir à la fin du mandat présidentiel. Et la sortie est justement prévue en anglais pour la GenCon. Cela tombe plutôt bien diantre !

Ils nous avaient charmés avec les wargames historiques Days of Ire et le bientôt livré Nights of fire. Mighty Boards revient avec Posthuman Saga de Gordon Calleja, qui revisite ici l’un de ses précédents titres. Au programme : aventure, exploration et combat tactique sur un plateau immersif et modulaire dans un univers post-apocalyptique riche, sombre et non dénué d’humour.

Repéré tôt par d’influents prescripteurs états-uniens, les tables de Black Angel (Pearl Games) devraient ne jamais désemplir à Indianapolis.  Après Troyes, le trio d’auteurs Sébastien Dujardin, Alain Orban et Xavier Georges ont pris les commandes d’un gros jeu de gestion (système de dé/action) dans un univers SF très travaillé, aussi bien narrativement que graphiquement (Ian O’Toole).

Tout est dans le titre : The Captain Is Dead – Dangerous PlanetC’est déjà la 3ème fois que le capitaine meurt. Dans ce nouvel opus de la série crée par  JT Smith et Jamie Vrbsky (AEG) , la tentative de communication du capitaine avec les aliens a terminé en partie de football avec sa tête.  Dans cet ultime titre très série B et toujours aussi déjanté, vous devrez, en explorant et en coopérant, survivre suffisamment longtemps avant que votre vaisseau ne soit détruit par de gros insectes baveux.

Machi Koro, c’est tout simplement le nom japonais du jeu « Minivilles ». Et 2019 marque la venue de l’édition Legacy ! On garde le même gameplay que Minivilles mais ensuite, vous débloquez le ****, puis vous explorez le **** et finalement, vous choisissez entre **** et ****. Vous n’avez rien compris ? C’est normal ! Pour découvrir de quoi il est question, il faudra l’essayer au GenCon. Sachez simplement que le jeu vous propose une série de 10 parties, avec un volet narratif qui s’adapte en fonction de vos choix.

C’est sur le stand de Mondo Games, un éditeur discret, que se cachera l’un des jeux qui nous excite le plus : Fight Club The Home Game de Jay Shaw et Luke Byers. Peu d’informations sont disponibles, mais nous savons déjà qu’il s’agit d’un deck bulding très asymétrique pour 2 joueurs. Vous incarnerez l’une des 2 faces d’une double personnalité s’affrontant pour le contrôle d’un seul esprit, celui du plus que mythique Tyler Durden… ou est-ce celui du Narrateur ?

On avait craqué pour Histoires de Peluches… Et Plaid Hat Games est de retour avec Aftermath, un jeu qui suit le même principe de jeu-livre que Histoires de Peluches. Dans Aftermath, les joueurs incarnent une bande de petits animaux – un cochon d’Inde, un hamster, une souris et un campagnol – qui luttent pour survivre et prospérer dans un monde immense et dangereux. 27 missions pour 1 à 4 joueurs et un jeu qui sortira pour la fin 2019. Passage obligé donc, chez Plaid Hat, pour y découvrir le jeu en avant-première !

Il était sur Kickstarter en février dernier (2019). Alors forcément, si vous passez sur le stand de Renegade, vous pourrez y découvrir en version proto, le sympathique « Terror Below ». Pendant la partie, votre groupe de héros parcourra une petite ville désertique pour trouver des primes, récupérer des armes et essayer de survivre à l’attaque de vers géants. Pour 1 à 5 joueurs, le titre arrivera aussi en français dans quelques mois.

Pour les passionnés de SF que nous sommes, un titre pareil : 3 Laws of Robotics, ne pouvait pas passer inaperçu. Asimov figure dans notre panthéon littéraire… alors, merci à Benjamin Kanelos et Floodgate Games de lui rendre enfin hommage dans un jeu de déduction pour 4 à 8 joueurs qui semble nerveux, fun et rafraîchissant !

On retrouve Hub Games, l’éditeur de Holding One, avec sa nouveauté du moment : MegaCity Oceania. Surpopulation et hausse du niveau de la mer… Il est temps pour vous, en tant qu’architecte, de vous attaquer à la construction de superstructures flottantes. Faites la course pour remporter des contrats, construisez de hauts bâtiments, sélectionnez les matériaux et obtenez des récompenses. Un jeu compétitif pour 2 à 4 joueurs qu’on vous invite à découvrir lors de votre passage à Indianapolis.

Ian O’toole encore au pinceau pour Pipeline, le 1er jeu de Ryan Courtney, tout juste livré aux souscripteurs KS. A la tête d’une multinationale, vous tenterez de profiter au mieux de la récente privatisation de l’industrie pétrolière. Capstone Games nous propose donc un jeu de gestion bien costaud associé à du placement de tuiles puisque votre victoire passera forcément par l’élaboration minutieuse d’un réseau de pipelines sévèrement entrelacés.

Vous aviez aimé Sushi Go ? Alors vous allez adorer Sushi Roll ! On repart sur la même base culinaire mais cette fois avec un draft de dés. Les dés-sushi passent de mains en mains et bien sûr, à chaque fois, ils sont relancés. Des effets viennent pimenter le jeu et pour encore plus d’immersion, Sushi Roll est proposé avec ses petits bouts de tapis roulants. Présenté en version anglaise à Indianapolis, le jeu sera disponible en français chez Cocktail Games pour septembre 2019.

Hey John, yippee-kai pauvre con !… Non, on n’est pas en train de vous insulter mais les connaisseurs du film Piège de Cristal auront reconnu. La FOX et l’éditeur USAopoly (à présent « OP ») présenteront pour la première fois leur jeu de plateau « Die Hard » Le braquage du Nakatomi Plazza. Un jeu asymétrique pour 2 à 4 joueurs qui opposera John McClane aux autres protagonistes qui endosseront le rôle des voleurs, coopérant pour déjouer le plan du héros en charge de sauver les otages. On demande vraiment à voir ce que cela donne sur plateau ! A noter que le jeu devrait arriver par la suite en VF chez EDGE.

Qui a dit qu’un évent tel que la GenCon ce n’était pas l’occasion de vivre d’incroyables épopées ? On retrouve les gars de OP avec une licence plutôt inattendue : Toy Story Obstacles and Adventures. Un deck building coopératif calqué sur le principe d’Harry Potter Hogwarts Battle avec six boîtes à ouvrir et des composants à découvrir en cours de partie. 2 à 5 joueurs incarneront les personnages du film, comme Woody ou Buzz l’Eclair pour vivre de grandes aventures. Trop bien, non ?

Une convention c’est aussi l’occasion de redécouvrir des jeux bien implantés dans le paysage ludique grâce à la publication d’extensions. Parmi celles que nous attendons particulièrement et qui seront présentées à Indianapolis, citons : Through the Ages: New Leaders and WondersAeon’s End: The New AgeInis: Seasons of InisEverdell: Pearlbrook ou encore les nouveaux circuits de DownForce !

C’est une liste de coups de cœur par anticipation. Rien d’exhaustif, juste un choix guidé par notre passion du jeu et notre soif de découverte… N’hésitez pas à l’implémenter de vos propres choix, et si vous faites partie des chanceux à pouvoir poser vos Stan Smith dans le Midwest, nous serions très heureux de lire vos commentaires !

Le site du GenCon

Rédacteurs de l’article : Marc, Léo

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire