Accueil > Participatif > Les campagnes j2s > Jetpack Joyride, on Barry que vous allez aimer ?

Jetpack Joyride, on Barry que vous allez aimer ?

par jeudeclick
231 vues 7 minutes de lecture
Jetpack Joyride, on Barry que vous allez aimer ?

A présent bien connu dans notre paysage ludique, l’éditeur « Lucky Duck Games » est de retour sur la plateforme de financement participative Kickstarter, pour y présenter son tout nouveau jeu « Jetpack Joyride » ! Un opus décliné d’une licence de jeu vidéo et qui est portée sur plateau pour notre plus grand plaisir.

Après « Viking Gone Wild » puis « Zombie Tsunami », « Fruit Ninja » et « Chronicles of Crime », nous allons incarner l’homme d’affaires, « Barry », monté sur son jetpack, pour y parcourir un laboratoire dans un opus à défilement horizontal. La licence « Jetpack Joyride » n’est autre qu’une véritable référence dans le monde du jeu vidéo et il était donc presque évident de la voir déclinée en jeu de plateau.

L’entrepreneur que nous allons incarner dans le jeu, rencontre quelque petits soucis avec son chiffre d’affaires. Proche de la banqueroute, il s’adresse désespérément à un laboratoire secret pour trouver une solution. Et dans ce laboratoire, Barry découvre un puissant Jetpack ! C’est décidé, il s’enfuit avec… à une vitesse folle ! Et dans « Jetpack Joyride » vous devrez justement parcourir le laboratoire en évitant les pièges qui s’y trouvent et en amassant le plus de richesse. Et oui, on vous le rappelle, vous êtes presque ruiné ! Et tout cela en temps réel avec vos adversaires.

1 à 4 joueurs pourront prendre part à une course endiablée, dans des parties rapides de 20 minutes pour des scientifiques en herbe âgés de 8 ans et plus. Et comme nous avons reçu un exemplaire du jeu, qui est encore à l’état de prototype, on vous résume immédiatement la règle pour que vous puissiez vous en faire une idée. Fusée booster à fond, suivez-nous !

Mettre la gomme et, foncer…

Bienvenue dans votre labo…

En début de partie, chaque joueur reçoit 4 tuiles de laboratoire et des objectifs communs sont révélés. Le jeu se joue en trois rounds et le but est d’amasser le plus de points de victoire en traçant son chemin dans le laboratoire secret.

Tous ensemble, les joueurs vont se saisir des différentes tuiles placées au centre de la table (une à une) pour tracer un chemin sur les différentes cases du labo. Certaines cases vont permettre de récolter des pièces ou rencontrer des scientifiques et d’autres sont des pièges sur lesquels il est interdit de passer. Le premier joueur qui aura tracé son chemin et qui sera sorti du laboratoire mettra immédiatement fin au round, privant ainsi les autres joueurs d’achever leur progression. Une première phase de décompte est alors effectuée et les protagonistes comptabilisent les pièces récoltées ainsi que les points de victoire relatifs aux objectifs communs. Dans les objectifs communs, il peut y avoir par exemple « ramasser 5 pièces dans un secteur du laboratoire », « ne pas toucher le plafond ou le sol dans un secteur du laboratoire » ou encore « placer 5 tuiles dans un secteur du labo », etc.

Les tuiles en plastique

Deux autres rounds sont alors effectués auxquels s’ajoutent des cartes de gadgets. Il s’agit simplement de petits bonus qui vont interagir avec les éléments du jeu ou apporter davantage de points de victoire.

A l’issue des trois tours de jeu, tous les joueurs totalisent les scores des trois rounds et celui qui dispose du plus de points de victoire remporte la partie !

Du jeu qui boost

Encore quelques gouttes de notre ingrédient secret, on mélange, on rajoute quelques meeples en poudre et c’est prêt ! Parce que oui, nous aussi chez Jeudéclick nous avons un laboratoire secret dans lequel on teste et on analyse. Et « Jetpack Joyride » n’y a pas échappé.

Bien entendu, il ne s’agit que d’une version prototypale mais on a d’ores et déjà apprécié la façon avec laquelle l’éditeur a transposé l’ambiance du jeu vidéo vers sa version plateau. L’esprit du jeu vidéo est bel et bien là et les connaisseurs de la licence vont clairement s’y retrouver.

Les objectifs

Après une mise en place rapide du jeu, la prise en main est facile et très intuitive. Nul besoin d’être un scientifique confirmé, même si la règle n’interdit pas d’y jouer en blouse blanche. Qu’on se le dise ! Et c’est avant tout un jeu de course dont il est question dans « Jetpack Joyride » avec toute la tension qui s’y rapporte puisque le premier joueur à sortir de son laboratoire mettra fin à la manche en cours. Autant dire qu’il ne faudra pas trop tarder. Mais ce n’est pas si simple. Derrière cet empressement auquel sont confrontés les joueurs, il y a de la stratégie. Les obstacles viennent compliquer la donne et les objectifs nous forcent à réfléchir et à optimiser son parcours. On a particulièrement apprécié ce mélange savamment dosé et vraiment bien réalisé.

Les tours de jeux sont rapides et extrêmement conviviaux. Chacun se presse de sortir du labo, au mieux, mais tout en surveillant la progression de ses adversaires et en affinant son jeu. Et de parties en parties, l’opus se renouvelle particulièrement bien avec l’alternance des plateaux du laboratoire, les missions à accomplir, mais aussi avec la composition de la pioche des tuiles en plastiques qui n’est jamais la même. Et pour pimenter le tout, quelques gadgets qui apportent de véritables rebondissements dans les parties et une thématique amusante à l’ensemble de l’opus.

Les gadgets

Dans notre laboratoire, tous les scientifiques ludiques réunis avaient étrangement le sourire aux lèvres. « Jetpack Joyride » a littéralement enflammé notre espace de travail ! Fun et amusant, on s’est pris au jeu et surtout, on a beaucoup ri ! Derrière des principes simples d’un jeu de course, les Lucky Duck Games ont su apporter cette petite dose de stratégie, associée à une thématique vraiment parfaite pour passer un excellent moment.

Dans le laboratoire Kickstarter…

On vous le disait le jeu a été porté en participatif et la campagne a d’ores et déjà atteint son financement. Lucky Duck Games propose le jeu pour un pledge à 25 dollars (hors frais de port) et une version deluxe à 39 dollars qui rajoutent des véhicules totalement déjantés et du matériel supplémentaire pour diversifier le jeu de base. On note d’ailleurs de nouvelles tuiles en plastique, cette fois plus petites, ce qui ne peut que pimenter et diversifier grandement les parties. Il y a même une extension pour le mode solo. Et pour les plus férus, un pledge collector à 69 dollars est proposé avec une boîte de jeu surdimensionnée, une figurine 3D de Barry, un bag pour tout bien ranger, un scoreboard et son feutre ainsi qu’une myriade d’autres améliorations du matériel.

Bien évidemment le jeu est proposé intégralement en français et la livraison est fixée à mars 2019. De nombreux stretchs goals sont déjà débloqués, permettant des améliorations du matériel et différentes nouveautés dans les éléments du jeu (cartes mission, gadgets, plateaux du laboratoire,…). Et cela se poursuit ! Le financement participatif prendra fin le 31 juillet 2019 et vous pouvez sans soucis faire confiance à cet éditeur qui apprécie de faire les choses bien.

La page Kickstarter de la campagne

Rédacteur de l’article : Léo

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire