Accueil > Articles > Raids, embarquez vers la gloire !

Raids, embarquez vers la gloire !

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 349 vues 11 minutes de lecture

Sur les bords du fjord, un petit port de pêche et de commerce est déjà en pleine effervescence. De solides gaillards trimbalent depuis plusieurs heures d’imposants tonneaux et de lourdes caisses. Vivres, provisions, marchandises et autres objets rares sont chargés à bord des drakkars. L’expédition est presque prête à fendre la mer, il ne manque que… Ah ! Le voilà ! Le seul absent finit par arriver. Casque à cornes vissé sur sa tête, barbe hirsute, l’œil vif et paré d’un imposant plastron rutilant, le capitaine fait une entrée remarquée sur les docks. Même s’il ne s’agit que d’une expédition de commerce, une embarcation viking ne serait rien sans son meneur d’hommes ! En se hissant à bord, l’homme inspecte discrètement le chargement. Et depuis le pont, face à la proue, il lève le poing en direction du ciel, satisfait de son équipage. Les hommes font résonner leurs voix rauques et fièrement, tous embarquent à bord de l’Äskekärr, en direction de la haute mer. Les grandes plaines islandaises où ils ont l’habitude de commercer attendent leur venue…

Cap au Nord ! Direction la Scandinavie et leurs mythiques peuples vikings pour un jeu au doux nom de « Raids ». Bon d’accord, peut-être pas si doux que cela, n’empêche que l’opus nous promet assurément de vivre une aventure ludique à bord d’embarcations légendaires. Nous avions découvert Raids lors du dernier festival d’Essen, en 2017, alors que le jeu était encore à l’état de prototype. On vous en parlait dans notre débrief et comme il avait retenu notre attention, c’est logique qu’on vous revienne avec un article rédactionnel complet. Parce que oui, nous avons affaire-là, à un joli jeu que l’on a assurément plaisir à mettre en lumière vu qu’il est à présent disponible dans toutes les bonnes boutiques. Et pas que les boutiques scandinaves. Non !

Et pour le coup, l’éditeur Iello s’est une nouvelle fois entouré des meilleurs navigateurs du moment, avec le duo Matthew Dunstan et Brett J. Gilbert. Deux auteurs que l’on connaît bien puisqu’on les a déjà vus aux commandes d’Elysium ou plus récemment de Fairy Tile. Et pour les graphismes, c’est un habitué de l’éditeur Iello, dont on a toujours plaisir à admirer des visuels très travaillés, en la personne de Biboun (Happy Pigs, Nyet, Dice Forge, Kenjin…). D’ailleurs, ce trio (auteurs et illustrateur) collabore sur un nouveau projet de jeu qui sortira chez Iello dans leur gamme « Mini Games ». On les retrouvera donc tout bientôt ! Pour Raids, côté spécificités, nous sommes sur un opus pouvant réunir de deux à quatre vikings, dès dix ans, pour des parties d’environ quarante minutes sur des mers déchaînées.

L’ensemble du matériel de jeu

Maintenant que vous avez embarqué avec nous dans l’aventure, qui ne fait que commencer, de quoi sera-t-il question dans Raids ? Forcément, lors d’un futur voyage en haute mer, il vous faut préalablement préparer votre équipage puis faire voguer votre drakkar vers la richesse. Celle que vous convoitez tant ! Mais aussi et surtout, vers la gloire ! Parole de Viking ! Dans ce jeu de course et de collection, vous affronterez les autres joueurs en vous positionnant stratégiquement sur le plateau pour récupérer différentes tuiles aux spécificités diverses et variées. Mais vous visiterez aussi des villages pour recruter de l’équipage et vous combattrez de terribles monstres.

Les voiles sont déjà hissées… Vite, grimpez à bord ! Le capitaine est déjà en train de vous narrer un résumé des règles…

Terre en vue !

Dans Raids, chaque joueur prend le commandement d’un drakkar et le but du jeu est de récolter le plus de points de gloire à la fin de votre quatrième voyage.

La partie se déroule donc sur quatre tours de plateau, durant lesquels le joueur actif est celui dont le pion drakkar est le plus en arrière sur l’espace de jeu.

Le tour du joueur actif se déroule en deux phases. La première consiste à récupérer la tuile Voyage devant laquelle se trouve votre pion drakkar. Mais il ne faudra pas qu’un autre joueur vous la conteste. La deuxième phase, celle de navigation, vous permettra de vous déplacer sur le plateau de jeu mais impliquera de défausser les tuiles Voyage entre votre drakkar et celui du premier joueur devant vous. Ce sera ensuite au joueur suivant.

Dans une partie de Raids, vous pourrez récupérer plusieurs types de tuiles. Certaines doivent être placées sur votre plateau personnel et vont vous permettre de combattre des monstres, d’obtenir des mepple’s vikings, des points de gloire, de la marchandise, etc. Vous pourrez également collecter des tuiles de rune, et plus vous en cumulerez, plus vous gagnez de points de gloire en fin de partie. Vous pourrez encore rencontrer des monstres qu’il faudra combattre avec vos vikings mais il sera aussi possible de vendre des marchandises grâce aux tuiles de port.

Ça chavire sur le puissant drakkar…

Mais comme nous vous l’expliquions, il vous faudra être seul sur un emplacement du plateau pour récupérer une tuile. Si un autre joueur se place au même endroit que vous, un combat se produit. Les combats sont résolus avec les meeple’s vikings. A tour de rôle, les joueurs misent des vikings et celui qui remporte les enchères, remporte la tuile et fait fuir son adversaire.

A la fin de chaque voyage, la tuile d’arrivée permet d’être majoritaire sur différentes conditions demandées et les joueurs peuvent ainsi récolter de précieuses pièces. A la fin de la partie, chaque pièce est comptabilisée comme point de gloire. A chaque voyage, la tuile d’arrivée est remplacée par une nouvelle.

La partie prend fin lorsque tous les joueurs ont terminé leurs quatre voyages. Un décompte des points de gloire est effectué et le gagnant peut alors savourer le goût de la victoire.

Une expérience runique à bord de votre drakkar !

Même si les vagues viennent nous éclabousser le visage, le capitaine parvient à se saisir d’une boîte de Raids. Il l’ouvre et la présente à l’équipage. A l’intérieur, du matériel de qualité comme ils savent merveilleusement bien le faire chez Iello. Un petit plateau de jeu en six parties, 4 drakkars (il y en a même un rose ! Aaaaah foi de Viking !) et 40 vikings en bois, plus de 70 tuiles, des plateaux individuels et 20 belles pièces de monnaie en métal. La réalisation est très soignée avec une mention toute particulière pour les petits meeples customs en bois brut patinés, qui sont du plus bel effet. Et le tout, sublimé par les talents créatifs de Biboun. Le rendu visuel est travaillé, soigné et la thématique viking a merveilleusement pris vie sous le stylet de cet illustrateur de talent.

Côté prise en main, lors d’une première partie, il sera nécessaire de vous référer de temps en temps au livret des règles. Comptez également sur une partie de découverte pour assimiler les déplacements stratégiques des drakkars ainsi que pour découvrir les différentes tuiles du jeu. Des tuiles qui apparaissent petit à petit au gré de la partie et dont il faudra vous familiariser avec leurs effets. Mais rassurez-vous, rien de complexe, le jeu est facilement accessible et se prend en main rapidement.

Derrière le gameplay plutôt simple d’un tour de jeu, l’opus cache de la stratégie et une bonne dose de réflexion. Dans Raids, il faudra faire des choix. Comme un véritable capitaine à la barre de son drakkar, vous déterminerez votre destination. Avancer rapidement ou plus lentement, il faudra choisir de manière judicieuse. Un mécanisme de déplacement subtil qui n’est pas sans rappeler par exemple, le jeu « Tokaido », où le dernier joueur devient le joueur actif. Mais ce n’est pas tout. Chaque tuile du jeu offre des capacités variées, passant de collections à des mécanismes de vente de marchandises, des effets pour cumuler des points de victoire ou accroître sa force lors des combats. Chaque joueur devra ainsi orienter sa stratégie et choisir quelques axes sur lesquels il souhaite scorer. Et forcément, quand un autre joueur effectue les mêmes choix que vous, le combat devient inévitable. Et ça « tatane » bien comme il faut ! Parce que oui, nous sommes des vikings. Et les vikings ça aiment bien mettre de bonnes trempes de temps en temps ! Mais les phases de combats se résolvent simplement, en augmentant petit à petit le nombre de meeples vikings mis en jeu. Simple mais efficace même si c’est parfois frustrant de constater dès le début du combat que notre adversaire va forcément gagner. Les attaques devront donc être menées subtilement.

L’ambiance du jeu a été bien travaillée le gameplay colle parfaitement à la thématique. Il n’y pas de grande innovation dans les mécanismes utilisés mais tout fonctionne merveilleusement bien ensemble. C’est cohérent, c’est efficace, c’est du Iello ! Chacun à bord de son embarcation scandinave, l’ambiance est bonne autour de la table. Ou plutôt en pleine mer ! Et on ne reste pas longtemps oisif à attendre que les autres aient joué, surtout grâce aux actions qui sont vites réalisées. Ainsi, les tours de jeux sont dynamiques et intenses. Prévoyez aussi de peut-être vous fâcher avec vos amis car dans Raids, il faudra forcément mettre des bâtons dans les roues de la stratégie des autres joueurs. Savoir être opportuniste et taquiner ses co-flibustiers fera forcément partie du jeu !

En lui-même, Raids n’est pas un jeu complexe. Chacun a une chance de gagner pour autant que les bons choix soient effectués aux bons moments. Bien sûr il faudra compter avec un peu de chance car si un autre capitaine s’empare de « la » tuile dont vous aviez besoin, vous risquez de la payer cash. Mais dans tous les cas, vous pourrez y jouer en famille, avec des amis joueurs, ou pas, et chacun y trouvera facilement son compte.

Un dernier mot encore sur la configuration optimale du jeu. Raids se joue de deux à quatre joueurs mais c’est véritablement à quatre qu’il déploie toute son intensité, son interaction et que le gameplay en devient savoureux. A deux joueurs, les protagonistes devront rajouter un « drakkar fantôme » et comme on sait que certains joueurs n’apprécient pas toujours la chose, mieux vaut le préciser pour acquérir sa copie en toute connaissance de cause.

Au final, nous avons embarqué dans ce périple ludique qui nous a fait braver les mers et qui nous a fait nous prendre pour de vrais vikings. Derrière sa thématique travaillée, son matériel joliment produit et ses mécanismes plaisants, Raids nous laisse un excellent souvenir aux parfums nordiques. On allait vous dire que le jeu nous laisse un bon goût de saumon en bouche, mais pas certain que vous le preniez dans le bon sens du terme. Donc, on va éviter… Quoi ? On l’a dit ?

Maintenant, à vous de vous forger votre propre avis.

La règle du jeu en français
Le site de l’éditeur Iello

Rédacteur de l’article : Léo

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire