Accueil > Articles > The Lost Expedition, dans la jungle… terrible jungle…

The Lost Expedition, dans la jungle… terrible jungle…

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 545 vues 11 minutes de lecture

La douleur est insoutenable. Je suis à deux doigts de perdre connaissance. Pourtant, le peuple des Bakairi nous avait prévenus de prêter attention aux insectes venimeux qui se cachent dans cette région de la jungle. Tout s’est passé tellement vite. Je n’ai rien pu faire. Heureusement mon coéquipier d’aventure est rapidement venu à mon aide. Roy nous soigne toujours comme un véritable professionnel. Heureusement qu’il est là. Désormais, ma progression sera bien plus lente. Mais notre envie de découvrir la prestigieuse cité d’Eldorado reste intacte. Déjà six jours que nous suivons l’Amazone et que nous nous enfonçons encore plus profondément sur ces terres terriblement hostiles. Il y en aura à raconter… Entre les camps abandonnés que nous avons découverts, nos nombreuses blessures plus ou moins graves, l’attaque d’une panthère il y a deux jours et finalement la descente des rapides qui a bien failli coûter la vie à Isabelle. Une expédition qui n’est pas de tout repos. Désormais nous allons progresser à l’aveuglette. A partir de maintenant, nous n’avons plus aucune carte et plus aucun repère pour nous diriger. Je sens néanmoins que nous touchons au but.

Si l’exploration et les milieux hostiles vous passionnent, voici un petit jeu d’aventure qui devrait vous ravir ! Publié en 2017 par les britanniques d’Osprey Games, puis désormais en français chez Nuts!, le titre est longtemps passé inaperçu. Et pourtant, il cache un jeu de cartes pour un à cinq joueurs. Entre trente minutes et une heure par partie, The Lost Expedition (en français « L’expédition Perdue ») peut facilement être joué dès dix ans.

L’ensemble du matériel de jeu

Dans The Lost Expedition, vous allez prendre le contrôle d’une équipe d’aventuriers qui aura pour mission de découvrir la fameuse cité d’Eldorado. L’opus est un jeu exclusivement composé de cartes (de grandes cartes de 12x8cm) pour lesquelles vous devrez subir les terribles épreuves que vous réserve la jungle tropicale. Vous devrez gérer votre nourriture, vos munitions et surtout rester en vie. Chaque jour, il faudra mener votre expédition durant les phases du matin et de l’après-midi. Quelques faux pas et malheur à vous ! Le titre se décline dans un passionnant mode solo, en coopératif ou même par équipe. Pour l’instant (septembre 2017), le jeu n’a été édité qu’en anglais et il n’y aucune annonce d’un éventuel tirage dans la langue de Molière. Cependant, il n’y a aucun texte sur le matériel de jeu, une partie de la règle est disponible en français sur Boardgamegeek (y compris les aides de jeu) et il existe des vidéos présentant le gameplay. On vous rassure, rien de compliqué.

Mais avant de vous en dire plus, regardons le contenu du jeu avec notre rubrique hyperlapse « Y’a Koi Dedans » !

Y’a Koi Dedans ?

Gare au goriii-iiii-iiii-iiii-iiieuuu !

The Lost Expedition comporte plusieurs modes de jeu mais nous allons nous attarder sur la version « solo ». A notre avis, la plus aboutie et la plus sympathique. A noter que le jeu fonctionne très bien à deux joueurs et permet aussi de s’aventurer dans la jungle, jusqu’à cinq joueurs. On vous communique la règle complète en français au bas de l’article.

Dans The Lost Expedition vous devrez conduire votre équipe d’aventuriers jusque vers la cité perdue d’Eldorado. Pour gagner la partie, il faut conduire au moins un explorateur sur la tuile de la cité ; comprenez par-là, qu’au moins un de vos explorateurs doit rester en vie.

En route pour l’aventure !

Avant de débuter la partie, vous composez votre équipe de trois explorateurs. Chaque explorateur présente une expertise particulière dans son domaine (une compétence spécifique). Vous vous emparez également de quelques jetons de munitions, de nourriture et vous attribuez des points de vie à chacun de vos explorateurs. Pour décider d’une partie plus simple ou plus complexe, vous pouvez faire varier le nombre de points de vie.

Vous débutez par vous constituer une main de six cartes d’aventure. Désormais, vous devrez préparer vos explorations de la journée ; une le matin et une le soir. Après chaque exploration, vous devrez nourrir vos aventuriers, c’est-à-dire utiliser un jeton de nourriture à raison de deux fois dans la journée.

Après avoir pioché vos six cartes, vous débutez la préparation de votre exploration du matin. Vous piochez alors deux nouvelles cartes qui sont posées face visible sur la table et dans l’ordre chronologique des numéros indiqués. Ces deux cartes constituent le chemin de votre exploration du matin. Ensuite, vous ajoutez à ce chemin, deux nouvelles cartes provenant de votre main. Puis vous piochez une nouvelle carte du deck, vous l’ajoutez à votre chemin et finalement, une dernière carte provenant de votre main. Une fois cette étape terminée, il vous reste trois cartes en main et votre exploration du matin peut à présent débuter.

Intéressons-nous maintenant à l’exploration en elle-même. Vous allez comprendre que vous n’aurez aucunement placé ces cartes dans le plus grand des hasards. Bien au contraire ! Chaque carte représente une étape de votre exploration. Sur chaque carte, des événements sont indiquées sur les cartouches. Il existe trois types de cartouches. Les événements jaunes pour lesquels vous devez obligatoirement résoudre toutes les actions indiquées. Les événements rouges qui sont aussi obligatoires, mais pour lesquels vous devez en choisir un par carte. Et finalement les événements de couleur bleu qui sont facultatifs. Vous pouvez les résoudre mais ce n’est pas obligatoire. Chaque événement vous permettra ainsi de gagner des ressources ou des expertises, de perdre des ressources ou des expertises et finalement de dépenser des ressources pour gagner d’autres ressources ou des expertises.

Quelques cartes du jeu

Les effets sont divers et variés comme par exemple, gagner ou perdre des munitions, des points de vie ou de la nourriture. Vous pourrez aussi ajouter ou supprimer des cartes à votre expédition, intervertir des cartes, et surtout, faire progresser vos aventuriers dans la jungle, en direction d’Eldorado.

Après avoir résolu cette première série d’épreuves, votre expédition du matin est terminée. Vous devez obligatoirement dépenser un jeton de nourriture pour satisfaire les survivants de votre équipe. Si ce n’est pas possible, vous choisissez un membre de votre équipe qui perd alors un point de vie.

A présent, vous devez préparer votre expédition de l’après-midi. Cette expédition est semblable à celle du matin, à deux exceptions près. Vous jouerez vos trois dernières cartes en main ainsi que trois autres provenant de la pioche, mais cette fois, les cartes restent dans l’ordre dans lequel elles ont été jouées. Chaque nouvelle carte et ainsi ajoutée à droite ou à gauche des précédentes qui sont déjà sur la table et qui constituent votre chemin. Les six cartes en jeu, vous résolvez alors votre expédition de l’après-midi et finalement, vous dépensez encore un jeton de nourriture pour les survivants de votre équipe.

La partie continue ainsi jusqu’à ce que votre jeton « explorateur » atteigne la citée d’Eldorado. Cela constituerait immédiatement votre victoire. En revanche, si tous les membres de votre groupe décèdent avant d’atteindre Eldorado, la partie est irrémédiablement perdue.

Prêts à tomber dans le piège ?

Soyons honnêtes, comme cela, la petite boîte de jeu de The Lost Expedition ne paie pas de mine. Encore que l’illustration de la couverture attirera le regard des plus avertis. Mais là, c’est une question de goûts. Chez Jeudéclick, les visuels très travaillés, de Garen Ewing, façon bande dessinée, ne nous ont pas laissés indifférents. C’est simple, coloré et furieusement efficace.

Et puis, vient l’étape de l’ouverture de la boîte. Une ouverture sur le côté, qui change un peu de l’ordinaire. Et là, nous ne nous attendions absolument pas à faire une telle découverte. Une règle de jeu très aérée et joliment illustrée qui tient sur seize pages mais qui explique dans les détails les différents modes de jeu. Et sous cette règle, « wouaw, mais qu’est-ce que c’est que ce matériel ? ». Les cartes sont grandes, très grandes ! On vous le rappelle, 12x8cm ce qui représente un format plutôt impressionnant pour un jeu de cartes. En plus, elles sont bien épaisses. Mais ce n’est pas tout. D’accord nous nous attendions à des tokens mais pas aussi solides ! On en oublie encore deux petits meeples en bois et le tout, bien rangé dans un thermoformage transparent. Cette édition est particulièrement belle pour un petit jeu de carte qui nous était presque passé sous silence. Le rapport qualité/prix est impressionnant !

Trois aventuriers avec leurs différentes expertises

Côté règle du jeu, tout est bien expliqué avec des exemples illustrés, les différents symboles et les modes de jeu. Il y a même une FAQ qui permet de lever certaines interrogations. On se lance alors rapidement dans une première partie. Le jeu est fluide et pour l’explication des symboles, l’éditeur a prévu une aide de jeu, très pratique pour débuter. La progression dans la jungle s’effectue logiquement mais elle n’en reste pas moins semée d’embûches ! Dès les premières cartes, on comprend très vite que dans The Lost Expedition, le jeu va prendre un vrai plaisir à nous malmener.

Pour faire face aux différentes épreuves, il faudra tant que faire se peut, anticiper les actions. Cette mécanique d’anticipation et de gestion de main est essentielle. Même s’il faut le reconnaître, qu’elle n’est que partiellement contrôlable, étant donné que les cartes sont piochées au hasard. C’est ainsi et il faut composer avec. Autour de la table, la réflexion et la stratégie s’installent et on se « triture » les méninges à décider de l’emplacement optimum des cartes pour notre expédition.

Une fois l’expédition du matin puis celle du soir effectuées, on comprend vite où le jeu va nous emmener. Tout au long de la partie, les événements vont s’enchaîner et vu le peu de cartes positives qui sont présentes, on n’aurait pas franchement envie de vivre réellement cette aventure. Néanmoins, le challenge mérite d’être relevé et on garde constamment à l’esprit qu’il faut au plus vite atteindre la cité perdue.

La fin est proche…

En termes de renouvellement des parties, le grand deck de cartes offre une belle variété. Et associé au fait que les cartes vont systématiquement être placées de manière différente à chaque partie, il y a de quoi faire ! N’espérez pas vivre deux fois la même expédition ; cela s’avère pratiquement impossible.

The Lost Expédition aura su nous convaincre par son visuel attrayant et par son matériel de jeu. Des mécanismes simples mais à chaque carte, il y a de vrais choix à effectuer. Anticiper et optimiser sa main sont des actions perpétuelles qui sont effectuées tout au long de la partie. Le temps passe vite dans la jungle et parfois, il faudra savoir sacrifier des vies pour progresser dans la partie. Un opus rythmé et facilement abordable.

Maintenant, à vous de vous forger votre propre avis.

La règle du jeu traduite en français
Le site de l’éditeur Nuts!
Le site de l’éditeur Osprey Games
Les aides de jeu en français)
Une vidéo de présentation du mode solo en français (par Martin de la Zone Jeu de Société)

Rédacteur de l’article : Léo

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire