Articles
Posted By jeudeclick

Planetarium, l’espace est à vous !


La boîte du jeu

Aux confins de l’espace, là où aucun télescope n’a encore réussi à pointer le bout de son objectif, des géantes gazeuses se livrent à un étrange ballet. Les particules en suspension provoquent des bouleversements incontrôlés dans de petites galaxies inhabitées. Les roches, les particules d’eau et autres matières encore inconnues s’entrechoquent. Les jeunes planètes de ce système solaire sont soumises à des températures phénoménales. Mais pourquoi la vie ne pourrait pas s’y faire une place et ainsi créer un écosystème digne de l’abriter ?

Avec Planetarium, nous vous transportons à des milliards d’années lumières de notre galaxie (oui, parce qu’on peut le faire chez Jeudéclick !) dans un coin inexploré de l’espace. Sur un grand plateau représentant un système solaire, nous allons tenter d’influencer les éléments ainsi que le développement des planètes pour tenter de mener au mieux la formation d’un nouveau système planétaire. Derrière cette thématique plutôt inhabituelle, l’éditeur américain du New Hampshire, Game Salute, nous propose un jeu simple d’accès mais très subtil. Le titre est destiné pour deux à quatre explorateurs, pour des parties d’environ 45 minutes dès dix ans.

Au cœur d’un système solaire

Le but du jeu est d’obtenir le plus de points de victoire en faisant évoluer le développement des planètes mais aussi agir sur l’état final du système solaire.

Une partie de Planetarium

Préalablement, vous placez dans le système solaire, les quatre tokens représentant des planètes sur leurs emplacements de départ. De manière aléatoire, chaque orbite du système solaire se voit également doté de plusieurs jetons de matière (gaz, roche, eau, métal). Vous recevez également six cartes mais devrez vous défausser d’une carte d’évolution finale, pour un maximum de cinq cartes en main durant la partie.

Dans Planetarium, chaque joueur jouera à tour de rôle. Le tour de jeu débute par le déplacement d’une case sur le plateau d’un jeton de matière ou d’un token Planète. Les jetons de matière ne peuvent pas se déplacer sur un autre jeton de matière ou passer au travers. En revanche, ils peuvent entrer en contact avec une planète. Une planète peut se déplacer rapidement sur son orbite ou d’une case vers une autre orbite présente sur le plateau. Lorsqu’une planète et un jeton de matière entrent en contact, le jeton Matière est placé sur votre plateau personnel, sur la case de la planète correspondante.

La deuxième phase du tour de jeu consiste éventuellement à jouer une carte d’évolution sur une des quatre planètes. Si vous pouvez vous acquitter du coût en matières, alors cette carte peut être jouée. Il se peut que le coût de la carte comprenne également des exigences liées à la spécificité d’une planète ou à son emplacement dans le système solaire. En revanche, il n’est possible de jouer que des cartes petites et grandes évolutions. Les cartes d’évolutions finales seront jouées uniquement lors du dernier tour de jeu. Si une carte est valablement jouée, vous défaussez les jetons de matière liés au coût de la carte en les plaçant sur la piste d’évolution. La carte doit être placée le long du plateau de jeu dans la zone de la planète correspondante. Vous placez alors un de vos marqueurs sur cette carte et vous empochez immédiatement les points de victoire indiqués sur la carte. A ce stade, il vous faudra encore vérifier si la nouvelle carte posée peut éventuellement rendre l’atmosphère de la planète habitable. Vous finissez par piocher une nouvelle carte et votre tour est à présent terminé.

Les magnifiques cartes du jeu

Quand les jetons de matières sont placés sur les dernières cases de la piste d’évolution, la partie va alors s’accélérer. Les jetons de matière encore présents dans le système solaire pourront désormais se déplacer de deux cases. Finalement, lorsqu’un jeton de matière est placé sur la dernière case de la piste d’évolution, vous débuterez alors le dernier tour de jeu. Le dernier tour de jeu est identique aux autres sauf que vous pourrez alors jouer toutes les cartes d’évolutions finales qui se trouvent dans votre main. Bien entendu en vous acquittant préalablement du coût mentionné sur la carte.

Quand tous les joueurs ont joué leurs cartes d’évolution finale, vous déterminez alors lequel dispose du plus grand nombre de points de victoire et ce dernier remporte la partie.

Des planètes servies comme sur un plateau… d’Or !

Planetarium est un jeu qui a vu le jour sur la plate-forme de financement participative Kickstarter. Déjà là, il avait été remarqué pour ses magnifiques visuels. Une fois le produit en main, on doit bien avouer que l’on est franchement pas déçu et que l’éditeur a tenu ses promesses. Toutes les illustrations de l’espace ont été entièrement réalisées en images de synthèse et le résultat est bluffant. Que ce soit la couverture de la boîte ou les différentes cartes du jeu, on prend un plaisir non dissimulé à les contempler. Et le reste du matériel de jeu est tout aussi bien réalisé et sans fausse note. On regrette simplement une règle francophone proposée dans une version non aboutie, même si cela n’empêche absolument pas d’assimiler le jeu et d’y jouer sans difficulté.

D’autres cartes…

Côté prise en main, on se retrouve avec un titre vraiment accessible. Les tours de jeux consistent simplement à déplacer des jetons ou des planètes puis à jouer des cartes. Mais attention, nous ne sommes pas en train de vous dire que Planetarium est enfantin, bien au contraire ! Derrière cette mécanique extrêmement simple pour les tours de jeu, se cache beaucoup de subtilité. A chaque tour, il faut saisir les bonnes occasions tout en essayant de ne pas trop favoriser les autres joueurs. Et surtout, tout le jeu consiste à anticiper les prochains tours afin de collecter les bonnes matières, celles qui seront nécessaires aux coûts des différentes cartes. Pendant la partie, il faudra donc amasser les jetons dont on aura besoin mais aussi se positionner intelligemment sur les quatre planètes du système solaire en prévision du tour final. Les joueurs devront alors gérer les ressources de façon pragmatique en les utilisant soit pour payer immédiatement le coût des cartes en main, soit pour préparer le tour final. Petit à petit, il faudra réduire sa main de cartes utilisables immédiatement pour la remplacer par les cartes du tour final. Chez Jeudéclick, on a beaucoup aimé cette idée, que c’est malin !

Les choix seront difficiles et chaque point de victoire aura alors son importance. Cela ne paraît vraiment pas compliqué mais les mécanismes sont très bien pensés et les tours deviennent vite tendus car chaque joueur aura des velléités convergentes. Derrière une simplicité apparente, l’auteur de Planetarium, Stéphane Vachon, a réuni des mécanismes de gestion de mains, d’optimisation, d’anticipation et de positionnement. Le tout fonctionne ! Et même particulièrement bien !

Planetarium à quatre joueurs

Par ailleurs la thématique a parfaitement été choisie. On avait quelques craintes à ce sujet car un jeu sur le thème de la « simulation de la gravité et l’accumulation de matières sur des protoplanètes »… autant dire que le choix de Game Salute était plutôt osé. En finalité, le thème est bien là, mais sans être trop présent, et on y joue avec beaucoup de légèreté. Pour les amateurs du domaine, tant la règle que le matériel de jeu ont été ponctués de petites accroches et d’informations scientifiques. Globalement, on comprend tout à fait pourquoi Planetarium a été nommé « Plateau d’Or du Jury 2015 » aux journées ludiques de Québec !

Et juste avant de terminer, on vous conseille encore un visionnage de la vidéo de l’Ecole du Jeu, afin de vous faire une idée plus précise sur Planetarium. On vous met le lien au bas de l’article.

Maintenant, à vous de vous forger votre propre avis.

La règle de Planetarium en français
Les règles abrégées par l’Ecole du jeu
La fiche du jeu sur Boardgamegeek
Le site de l’éditeur Game Salute


Informations destinées aux personnes avec un handicap

En complément à nos articles, nous transmettons ci-dessous des précisions destinées aux personnes présentant une atteinte à la santé (visuelle, auditive ou déficience intellectuelle) :

– Ce jeu semble ne présenter aucune limitation particulière.


View Comments
Aucun commentaire pour le moment.

*