Accueil > Participatif > Les campagnes j2s > Airships : North Pole Quest, aux commandes d’un dirigeable…

Airships : North Pole Quest, aux commandes d’un dirigeable…

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 660 vues 6 minutes de lecture

Actuellement sur Kickstarter, une campagne à la thématique plutôt atypique bat son plein pour le financement d’un jeu qui vous met aux commandes d’un dirigeable. Entre simulation et aventure, direction le Pôle Nord à la découverte d’un opus très prometteur !

Totalement passionné d’aéronautique et lui-même ingénieur et pilote, Max Pinucci, l’auteur du jeu, a mis les petits plats dans les grands. Fort d’un joli travail de recherche sur le thème des dirigeables, le voilà qui a décidé de porter sa passion sur plateau. Et cela se traduit par un jeu qui répond au doux nom de « Airships : North Pole Quest » !

Aux limites d’une vraie simulation, les joueurs devront incarner des pilotes de dirigeables dans des parties à la fois pointues mais abordables. Et surtout, dans un jeu qui permet de redonner vie à ces géants des airs qui font désormais partie de l’histoire ! Prévu pour 1 à 6 joueurs, Airships se pratique à partir de 12 ans pour une course en direction du Pôle pouvant attendre 180 minutes par partie. Et cerise sur le gâteau, le jeu est également proposé en français.

Levez la tête ! Tout se passe dans les airs !

Concrètement, vous incarnez l’une des nations qui se livrent une véritable course effrénée pour voler au-dessus du Pôle Nord avec leur dirigeable. Tout cela, au cours des années 1920 lorsque l’Arctique représentait encore une région inexplorée du globe. Mais pour gagner, rallier le Pôle ne suffira pas. Il faudra être en possession de ressources financières suffisantes et avoir accompli trois missions annexes.

Chacun démarre la partie avec des cartes de mission, des cartes de stratégie, un petit pécule, un bateau et bien sûr, son beau et grand dirigeable doté de capacités uniques en vitesse, carburant et solidité. Chaque joueur débute sur un endroit différent du plateau et la partie commence…

A son tour, le joueur actif peut effectuer trois actions parmi une ribambelle de possibilités. Ainsi, il peut par exemple déplacer son dirigeable, recruter un pilote ou un membre d’équipage, se ravitailler, réparer son engin volant, jouer une carte de stratégie pour bénéficier d’un bonus, acquérir de nouvelles cartes. Mais aussi s’emparer d’une base présente sur le plateau, effectuer un atterrissage d’urgence, déplacer son bateau, etc.

Concrètement, les dirigeables ne pourront pas relier de très grandes distances. Ainsi, il sera nécessaire, grâce à votre bateau, de ravitailler des bases pour que votre monstre des airs puisse poursuivre son périple. Et les déplacements des dirigeables s’effectueront à l’aide de règles (comme en conditions réelles). En suivant des caps et en effectuant des rotations. Mais ces déplacements seront aussi soumis aux caprices de la météo. La pluie, le brouillard, les vents et les tempêtes affecteront vos déplacements et pourront causer des dégâts. A noter que ces conditions climatiques seront gérées, par zones, grâce à un grand plateau circulaire positionné sous le plateau de jeu mais aussi avec une rose des vents.

Quand chaque joueur a effectué toutes ses actions, les conditions climatiques changent et un nouveau tour commence. La partie se termine quand un joueur a rempli toutes les conditions de victoire.

Plus qu’une simulation ?

Dans Airships, la simulation devient réalité ! On vous le disait, l’auteur du jeu a porté toutes ses connaissances, en premier dans un ouvrage technique, puis désormais dans un jeu de plateau ! Et le résultat s’avère plutôt surprenant et aura eu le don de nous émerveiller.

Certes, le jeu semble plutôt complet mais tant sa règle que son gameplay nous paraissent abordables. L’auteur l’a voulu ainsi. Et surtout, vraiment immersifs. Casquette de pilote vissée sur la tête, on s’y croirait ! Entre les cartes, les règles de déplacement, les caps et les nombreuses contraintes techniques des dirigeables, on se voit déjà survolant les mers et sillonnant les océans…

A l’heure où nous rédigeons ces quelques lignes, le jeu n’est pas disponible dans sa version finale et il ne se concrétise que par un projet sur Kickstarter. Mais on peut d’ores et déjà relever tous les détails apportés à Airships. Des détails techniques certes, mais aussi en terme de règles et de matériel de jeu. Une production qui devrait être plutôt audacieuse avec les contraintes qu’on imagine pour le plateau central. Mais aussi les petits modèles réduits des dirigeables et tous les autres éléments de jeu.

Quoi qu’il en soit, on apprécie déjà le fait de pouvoir se livrer une vraie course entre les joueurs, sur un thème vraiment orignal. Et ce, surtout si la simulation reprend de nombreuses contraintes réelles. La coordination devra être efficace entre bateau et dirigeable et la planification aura une importance capitale pour être le joueur le plus rapide.

Soyons honnêtes, mais vous devez vous en douter, nous sommes très emballés par ce jeu qui a failli passer littéralement sous nos radars. Un thème original, un gameplay travaillé, une équipe pluridisciplinaire aux commandes et surtout, une promesse qui s’annonce belle. On ne pouvait pas résister à l’envie de vous parler de cette campagne !

Si comme nous vous souhaitez plonger dans les mers froides du participatif et tenter de rejoindre le Pôle, il vous en coûtera quelques 76€ pour acquérir une boîte de base du jeu. Hors frais de port estimés à 28€. C’est cher, oui. Mais avant de crier au loup, faites un petit tour sur la page de la campagne pour admirer les composants et tout le soin et les détails qui devraient être apportés à ce jeu. Surtout que pour les plus passionnés, vous pourrez faire encore grimper la note, augmenter votre appétit de pilote jusqu’à succomber, peut-être, à l’accessoire suprême qui nous vous coûtera « que » 3000€. On vous laisse découvrir…

Le jeu est d’ores et déjà financé et a permis d’upgrader divers composants et aussi une version solo. Sans oublier un portage intégral du jeu en français. D’autres objectifs sont à venir, vu que la campagne se poursuit plutôt bien. Quant à la livraison du jeu, elle est attendue pour le courant du mois de juillet 2021.

A présent, il ne vous reste plus qu’à établir votre plan de vol et à rejoindre l’expédition !

La campagne de financement sur Kickstarter

Rédacteur de l’article : Léo

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire