Accueil > Participatif > Les campagnes j2s > Dinoblivion, un jeu au thème primitif mais au gameplay avancé !

Dinoblivion, un jeu au thème primitif mais au gameplay avancé !

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 316 vues 7 minutes de lecture

Il est de retour ! Après son incroyable succès avec le jeu Goblivion, l’auteur et éditeur Jean-François Gauthier est de retour sur Kickstarter avec son deuxième opus… Dinoblivion ! Un jeu pour un et deux joueurs qui nous ramène au temps des dinosaures. Approchons-nous un peu de ces créatures à la dentition affûtée et ouvrons la boîte de jeu.

Si vous aimez nous lire de temps en temps, vous savez que nous apprécions énormément le travail de Goblion Games ! Le premier jeu de cet éditeur québécois, Goblivion, a véritablement marqué notre année ludique (on vous en a parlé dans cet article rédactionnel). Alors forcément, depuis que son successeur, Dinoblivion, a été annoncé, on trépigne ! Aux commandes de ce deuxième titre, Jean-François Gauthier au poste de Game Designer, Jean-François Gauthier au poste d’illustrateur, et devinez qui est l’éditeur ? Oui, Jean-François Gauthier ! Mais le moins qu’on puisse dire c’est que ce véritable touche a tout excelle dans ces différentes fonctions.

Prévu pour un et deux joueurs, Dinoblivion propose des parties entre 30 et 45 minutes accessibles à partir de douze ans. Et en tant que chef en devenir d’un clan primitif, vous devrez le développer, chasser, gérer vos ressources, construire des totems et combattre des méchants dinosaures ! Le tout, dans un jeu de deck building mêlant stratégie, combos et utilisations multiples des cartes que vous disposez dans votre main.

Un jeu avec de vrais bananars à l’intérieur !

Nous allons à présent nous intéresser plus en détails – mais brièvement et dans les grandes lignes – à la règle du jeu. Si Dinoblivion est également jouable en duo, nous évoquerons dans ce sujet, la règle solo uniquement. Pour la règle à deux, vous pouvez vous en faire une idée grâce à la chronique de la Zone Jeux de Société (le lien se trouve au bas du sujet).

En tant que chef d’un clan primitif, vous devez, pour gagner la partie, éliminer tous les dinosaures qui seront révélés sur le plateau principal. En début de partie, vous commencez avec un deck de cartes prédéfini. La partie se déroule en une succession de tours et au début de chacun d’entre-eux, vous commencez par piocher quatre cartes de votre deck Dinoblivion. Ces cartes rejoignent votre main.

Ces quatre cartes vont être utilisées pour lancer différentes actions; chaque carte peut être utilisée pour lancer une action parmi cinq. Vous pouvez décider de chasser avec les points de force de la carte. Ces points peuvent aussi vous permettre d’attaquer un dinosaure. Mais vous pouvez aussi jouer une carte action (brune) en utilisant une autre carte pour déclencher son effet. Ou encore associer deux cartes comportant un symbole ami afin de récupérer immédiatement un meeple ami (fonctionnant comme une ressource). Et finalement, cinquième et dernière action, utiliser le pouvoir unique de la carte.

Arrêtons-nous un peu sur l’action de chasse. Chasser consiste à piocher des cartes du deck jungle. Une fois réveillées, ces cartes pourront alors être achetées afin qu’elles intègrent et améliorent votre deck Dinoblivion. Dans la jungle, différents types de cartes seront piochés, notamment des ennemis qui devront aussi être combattus et qui vont en outre vous demander de piocher de nouvelles cartes dans ce deck de jungle. Car oui, si les cartes peuvent être effectivement achetées, elles vont aussi vous mener à la défaite si vous épuisez ce deck alors que tous les dinosaures en jeu n’ont pas été vaincus. Mais à chaque fois que vous battez un dinosaure, des œufs « bonus » vont vous permettre d’intégrer de nouvelles cartes dans la jungle et ainsi prolonger vos chances de victoire.

Quand toutes les actions possibles ont été lancées, le tour se termine, on pioche à nouveau quatre nouvelles cartes et la partie se poursuit.

Dans la jungle, terrible jungle…

Avec Dinoblivion, on retrouve un même mécanisme de deck building que dans Goblivion, lequel consiste principalement à épurer son deck de cartes, pour l’optimiser, et ainsi réaliser les meilleures actions possibles. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que l’auteur Jean-François Gauthier est passé maître en la matière. Le gameplay est tout simplement savoureux et d’une superbe fluidité. Chaque action doit être réfléchie mais offre toujours une très belle liberté aux joueurs. Et c’est d’autant plus flagrant avec Dinoblivion puisque chaque carte permet d’effectuer des combos et plusieurs actions au choix du joueur. Une particularité du gameplay qui en fait tout le sel de ce jeu !

Et bien sûr, il y a cet univers graphique peu sérieux, décalé, cartoonesque et tellement amusant qui nous avait déjà régalé dans Goblivion. On est ravi que ce même univers visuel ait été repris dans Dinoblivion et que le même esprit se retrouve dans ce deuxième opus.

Bien sûr, les jeux sont différents mais on remarque que le gameplay de Dinoblivion se veut plus poussé et un peu plus travaillé par un choix d’actions plus vaste durant le tour de jeu. Et autant dire que ce n’est pas pour nous déplaire ! Surtout que dans les deux cas, la prise en main reste relativement simple grâce à des règles de jeu accessibles, bien rédigées et claires.

C’est évident, on se dirige une nouvelle fois vers un succès ludique et sans nul doute vers un jeu référence pour tous les amoureux des titres « en solo ». En duo, Dinoblivion promet des affrontements épiques et de quoi se livrer à une vraie confrontation; amicale bien sûr !

Les primitifs adorent Kickstarter ! Ah oui, vraiment ?

Pour le moment, Dinoblivion n’étant pas encore sorti des chaînes de production, c’est vers la plateforme Kickstarter qu’il faut se tourner. Le jeu a besoin de contributeurs pour qu’il puisse prendre vie !

Le tarif est fixé à 33 dollars canadiens. Pour ces quelques pièces, la boîte de jeu comprend 109 cartes jungle, 16 cartes de dinosaures, 2 cartes de pointage, une bonne série de jetons en carton, 1 marqueur premier joueur, 12 meeples ami, 2 plateaux individuels, 1 plateau principal et le livret des règles.

Bien entendu, on peut compter sur le sérieux de l’éditeur pour nous proposer un jeu de qualité dont la livraison est attendue en juin 2020. A présent, à vous de décider si vous souhaitez rugir aux côtés de Goblivion Games; il ne vous reste plus que quelques jours…

La campagne de financement sur Kickstarter
La chronique de la Zone Jeux de Société, pour visualiser une partie en solo et une partie en duo

Rédacteur de l’article : Léo

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire