Accueil > Participatif > Les campagnes j2s > Chronicles of Crime Millenium 1400, on peut enquêter 1000 fois, 1 personne… mais on ne peut pas… euh…

Chronicles of Crime Millenium 1400, on peut enquêter 1000 fois, 1 personne… mais on ne peut pas… euh…

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 312 vues 6 minutes de lecture

Nos canards chanceux reviennent en force avec une suite ou plutôt un stand alone de Chronicles of Crime ! Une extension en 3 parties qui recouvrira la période des années 1400, 1900 et 2400. Préparez-vous à visiter le site Kickstarter à partir du 3 mars 2020 pour faire partie de l’aventure et nous, on vous en parle !

Bref rappel pour les néophytes. Chronicles of Crime est un jeu d’enquête immersif qui s’appuie sur une application smartphone pour résoudre l’enquête via un système de scan de QR codes ! Vous allez pouvoir, à l’aide de votre téléphone, interroger des suspects, visiter des lieux avec la réalité augmentée, récolter un maximum d’informations et faire votre rapport d’enquête sur l’affaire à élucider directement sur l’application idoine.

Une petite révolution dans l’univers ludique qui n’est pas passée inaperçue et qui fut un carton plein lors de la première édition du jeu de base. On vous en a d’ailleurs déjà parlé dans un article rédactionnel complet. Dans lequel on vous explique en détail le fonctionnement du jeu et des principes. Et on vous donne aussi notre ressenti de joueurs. N’hésitez pas à vous y référer pour en savoir plus sur le sujet.

Grâce à Lucky Duck Games, nous avons pu tester le scénario de cette première boîte « 1400 Notre Dame ». Nous ferons en sorte de vous donner les informations importantes sans pour autant vous dévoiler le contenu. « No Spoil », c’est promis parole de caneton.

Vous allez encore avoir la tête au QR

Tout d’abord, il faut le mentionner, le principe reste toujours le même et la mécanique également. C’est-à-dire, scan de QR Code pour mener l’enquête et utilisation active de votre smartphone et de vos neurones. Cependant, des petites retouches sont proposées, comme ce fut le cas pour Noir et Welcome to Redvie, et revisitées pour notre plus grand plaisir.

L’introduction de ce nouvel opus nous projette donc en 1400 dans le coeur de Paris. Vous êtes une personne avec des visions étranges qui vous ont permis d’élucider quelques affaires par le passé et pour le coup, vous aller encore être mis à contribution pour enquêter sur une scène de crime. Mais… stop ! On s’arrête là ! On vous a promis de vous laisser la surprise, nous tiendrons notre parole.

Malgré tout, ce que nous pouvons vous annoncer, c’est qu’il y aura quelques nouveautés dans le système d’enquête. Dans un premier temps, vous commencerez la partie avec un animal de compagnie, le plus fidèle à l’homme : le canard ! Non pardon, il s’agit bien du chien ! Ce fidèle compagnon pourra vous mener sur de nouvelles pistes et réagir en fonction des personnages qui se trouvent dans votre lieu d’enquête. Il ne faudra pas hésiter à lui faire renifler certains objets en votre possession. Il pourrait se rendre très utile.

La deuxième chose qui se rajoute dans ce nouveau jeu est la gestion des objets indices. Vous allez avoir une différenciation entre les objets que vous possédez physiquement et les objets dont vous connaissez l’existence. Ce qui va vous permettre d’interroger les personnages sur des objets que vous n’avez pas en poche. Bien entendu, ces objets peuvent passer dans votre inventaire si vous parvenez à les récupérer lors de votre enquête. Nous trouvons que c’est une très bonne idée de jouer sur cette différence, car cela n’aura pas la même conséquence de parler à un suspect d’un objet en particulier plutôt que de le lui montrer et de voir sa réaction.

La dernière petite variante que nous propose Chronicles of Crime est l’utilisation des cartes visions. Sans décrire le contenu des cartes, elles font références aux visions de votre personnage et qui seront très utiles pour la résolution de votre enquête. À vous d’interpréter les images comme bon vous semble et de trouver des indices qui vous permettront de comprendre la situation.

Qui disait que (Chronicles of) Crime ne paie pas ?

Soyons honnête et direct, nous avons adoré jouer le scénario en exclusivité, même si cela restait une version prototypale. Nous sommes agréablement surpris des premières retouches et des variantes que nous proposent ce nouvel opus. Nous salivons d’avance de connaître la suite et de découvrir ce que nos amis Canards nous réservent comme surprise.

Côté visuels, on se retrouve avec un rendu spécifique à chaque univers. Et forcément, niveau immersion c’est vraiment agréable car le travail graphique et tout simplement remarquable.

Avec Chronicles of Crime nous sommes sur un jeu dans lequel la recherche, la déduction et l’analyse de situations sont au cœur de la mécanique. On recherche les indices, on essaie de dénouer les mystères, on fait parler les preuves, on interroge des suspects et des témoins… En fait, nous sommes bel et bien l’inspecteur en charge de résoudre l’enquête ! Et on se prend très vite au jeu !

Nous avons eu cette sensation d’aller en crescendo au fil des aventures de Chronicles of Crime et cette nouvelle histoire qui se trouve être décortiquée en 3 parties éveille activement notre curiosité. Déjà innovant et immersif avec le jeu de base, on se demande jusqu’où l’éditeur ira pour nous surprendre encore et encore !

Si vous aimez le jeu de base, il n’y a aucune raison de ne pas apprécier le « millénium 1400 » et si vous n’avez toujours pas essayé Chronicles of Crimes, vous avez jusqu’à la fin du Kickstarter pour y jouer et vous ruer sur ces nouvelles enquêtes. De notre côté, nous allons suivre attentivement cette campagne de financement participatif pour découvrir au fur et à mesure les nouvelles composantes et informations sur les autres enquêtes. Et vous, vous laisserez vous tenter par cette expérience ?

La campagne participative sur Kickstarter

Rédacteur de l’article : Eric

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire