Accueil > Participatif > Les campagnes j2s > Kiwetin, quand les esprits de la forêt font la course. Un projet québécois en français

Kiwetin, quand les esprits de la forêt font la course. Un projet québécois en français

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 332 vues 6 minutes de lecture

Ki, We et Tin, les petits esprits de la forêt viennent de terminer un bon repas. Sauf que comme à son habitude, Ki a encore trop mangé et il va avoir du mal à s’accrocher aux branches à l’occasion de la course de cet après-midi. Les trois esprits vont se lancer à la recherche de la fameuse fleur sacrée. Ces trois acolytes devront se frayer un chemin et avec l’aide du vent, ils s’accrocheront de branches en branches pour parvenir à leurs fins. Mais déjà, il est l’heure de se préparer et vous pourrez sans aucun doute les aider dans cette palpitante épopée. Prêt ? C’est parti…

Le plateau de jeu

Aujourd’hui, on vous parle d’un projet Kickstarter, en cours de financement, qui nous vient de Montréal. Gary et Thomas, les deux protagonistes de KIWETIN, nous embarquent dans la forêt avec un jeu pour toute la famille, dès sept ans, pour des parties d’environ dix-quinze minutes de deux à six joueurs. Autant vous le dire tout de suite, la première chose qui a attiré notre attention, c’est le magnifique matériel de jeu et les superbes illustrations. Dans des tons à la fois printaniers et automnaux, on aurait immédiatement envie de se laisser emporter dans cette forêt qui n’attend plus que nous. Une boîte de jeu bien épaisse, un plateau coloré plié en trois parties, de jolies cartes « runes », des tuiles d’action pour renouveler l’expérience de jeu, six belles figurines, des dés spéciaux… tout y est ou presque ! Il ne manquerait qu’une version française. Et bien soit, elle y est également !

Dans KIWETIN, vous jouerez donc les esprits de la forêt qui se livrent à une course à la recherche de la fleur sacrée. Mais ce ne sera pas si simple.

Guidés par le vent…

Avant de débuter une partie, différents lancés de dés serviront à placer aléatoirement les tuiles sur les différentes cases du plateau de jeu. Les tuiles produiront des effets comme avancer ou reculer sur le plateau de jeu, perdre ou rejouer son tour, s’accrocher automatiquement aux branches, casser une branche et ne pas pouvoir s’y accrocher, obtenir des cartes « runes » et finalement échanger les différents personnages.

Les personnages (figurines 3D)

Chaque joueur prend un personnage ainsi que son socle de couleur et trois cartes « runes » qu’il pourra jouer une fois, en cours de partie. Chaque personnage présente une taille différente et son déplacement varie entre une et trois cases.

A son tour on lance son dé de déplacement et on additionne le résultat à la valeur naturelle de déplacement du personnage. À ce stade, il faut pouvoir s’accrocher à une branche faute de quoi le vent repoussera le joueur en arrière. On jette donc les deux dés pour un jet d’accrochage; plus on avance vite dans le jeu plus il sera difficile de réussir son accrochage. A noter que certaines valeurs du dé pourront également pénaliser ou avantager le joueur. Une fois cette étape effectuée, si le joueur s’est arrêté sur une case comportant une tuile, il en applique immédiatement l’effet. Précisons l’effet de la tuile « switch » qui implique le changement de personnage en cours de jeu. Sur l’exemple d’une partie à trois joueurs, le premier joueur devient le deuxième joueur, le deuxième joueur devient le troisième joueur et finalement le troisième joueur devient le premier joueur. Pour se faire, les socles de couleur placés au-dessous des figurines sont alors échangés. Concernant les cartes « runes » les joueurs pourront les utiliser sur leur personnage mais également sur les personnages des autres joueurs. Il faudra donc les utiliser de manière réfléchie en prenant en compte les possibles changements de personnages.

Le joueur qui parvient le premier à la fleur sacrée remporte la partie, mais cela, vous l’avez compris.

Qu’en est-il de la campagne de financement sur Kickstarter

Les cartes et les tuiles

A l’heure où nous rédigeons ce billet, le projet est d’ores et déjà financé. Hôoo, on voit déjà les impatients au fond de la salle qui trépignent en attendant la liste des Stretch Goals. Eh bien vous pouvez vous rhabiller parce qu’il n’y en a aucun. L’équipe de Flyos Games a travaillé son jeu et estime que le meilleur nous est d’ores et déjà proposé. Chez Jeudéclick on apprécie cette philosophie où le financement ne devient pas une course au contenu additionnel; bravo les gars ! Le financement devait atteindre 15’000 dollars canadiens pour exister et nous en sommes à plus du double.

Le jeu est certes relativement simple dans son gameplay mais les tuiles et les cartes « runes » apportent de vrais retournements de situation. Et puisqu’on évoque les retournements de situation, petite mention spéciale pour l’effet qui permet de changer de joueur en cours de partie. Il y a de quoi être surpris par cette originalité ! La règle tient sur une page et le jeu est facilement accessible aux plus jeunes pour de bons moments en famille. Mais le jeu peut facilement devenir plus réfléchi grâce à la stratégie qui peut également être mise en place d’un tour à l’autre.

Côté prix nous sommes à 35 dollars canadiens (hors frais de port). Il s’agit certes d’une fourchette haute mais il y a quand même six figurines, un contenu très travaillé (et en français !) et parfois, il faut aussi se faire plaisir et soutenir les petits projets qui veulent nous apporter du bonheur ludique sur un plateau ! Un dernier mot concernant la livraison qui est estimée à avril 2017, autant dire que le jeu est presque déjà dans nos boîtes aux lettres.

Il ne vous reste maintenant plus qu’à aller découvrir par vous même la page Kickstarter du projet et à vous laisser emporter par les charmes de la forêt de KIWETIN.

La page Kickstarter de KIWETIN
La règle du jeu en Français
Explication en vidéo par le professeur Board Game (en français)

Rédacteur de l’article : Léo

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire