Accueil > Participatif > Les campagnes j2s > Arkeis, l’histoire égyptienne reste encore un mystère…

Arkeis, l’histoire égyptienne reste encore un mystère…

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 862 vues 7 minutes de lecture

Après Monster Slaughter et ses parties « in the box », l’éditeur Ankama remet le couvert avec ce même principe de jeu. Et voici Arkeis ! Un titre coopératif dans lequel les joueurs plongent au cœur des mystères de l’Egypte pour explorer d’anciennes tombes et percer des secrets encore méconnus. Un opus actuellement sur Kickstarter qu’on vous propose de découvrir.

Plus besoin de présenter Ankama. Cet éditeur marque le paysage ludique depuis des années et avec des jeux de qualité. Et quand Ankama décide de créer un titre en collaboration avec la Team Kaedema – en l’occurrence Antoine Bauza, Corentin Lebrat, Ludovic Maublanc et Théo Rivière – cela donne Arkeis !

L’opus est un titre full coopératif dans lequel un à quatre joueurs incarnent une équipe d’archéologues, pour des parties entre 60 et 90 minutes. Basés sur une dizaine de scénarios contenus dans la boîte de base, les explorateurs progressent dans les tombeaux, recherchent et collectent des objets, combattent des monstres et assistent leurs compagnons d’infortune. Une part narrative et des éléments legacy viennent compléter l’expérience. Tout comme de nombreuses figurines et un gameplay se pratiquant dans de « vraies » salles en carton. Mais aussi sur différentes tuiles, en extérieur.

Des scénarios surprenants

Alors que notre équipe d’archéologues explore une ancienne tombe, les aventuriers découvrent un mystère oublié. Pour découvrir de quoi il est question, il faut s’enfoncer encore plus en profondeur dans les mystères de l’Egypte. Dans Arkeis, chaque joueur incarne un de ces explorateurs, spécialisé en archéologie. Chacun dispose de compétences particulières utiles à l’ensemble de l’équipe.

Le jeu se pratique via différents scénarios de manière suivie et sur des plateaux modulaires. En commençant par un tutoriel, les parties se poursuivent jusqu’à des scénarios nettement plus complexes. D’un scénario à l’autre, les joueurs pourront conserver dans leur sac à dos, les différents objets collectés. Tout comme l’expérience des joueurs va progresser tout au long du jeu. Des éléments de type legacy viendront encore enrichir le gameplay – entre deux scénarios – avec l’amélioration des éléments du campement ou d’autres en lien avec les personnages.

A chaque tour de jeu, les aventuriers peuvent effectuer jusqu’à deux actions parmi se déplacer, rechercher, assister un autre archéologue ou combattre. Chaque action est résolue avec différents lancés de dés dont les résultats pourront être améliorés par les compétences et l’équipement des joueurs. Une particularité très intéressante pour la résolution des combats consiste en des cartes ennemis que les joueurs piochent au hasard avant chaque affrontement. Ainsi, les ennemis disposeront à chaque fois d’une force et de compétences différentes, ce qui permet un excellent renouvellement du gameplay. Mais les joueurs devront aussi faire face et se soigner de différents traumatismes que le jeu pourra leur infliger.

L’ensemble des choix effectués par les joueurs durant le scénario en cours aura un impact sur les aventures suivantes. Et Arkeis réserve de très nombreuses surprises aux archéologues; mais encore faudra-t-il que ces derniers témoignent d’un minimum de curiosité. Au risque de se mettre en danger ! Quand les objectifs du scénario sont atteints, l’histoire peut alors continuer via une nouvelle partie.

Un jeu (presque) Toutankharton dans lequel vous pourriez croiser Toutankhamon

Encore une fois, on se retrouve avec un opus joliment thématisé. Les personnages proposent tous un background travaillé, passant d’Eléonore Mansard l’enseignante, à Frank Gaspard une force de la nature, ou même Rhiat Adjib le régional de l’étape. Par ailleurs, le fait de jouer dans un décor composé de différentes salles en carton, avec des figurines 3D, va booster l’immersion, c’est indéniable !

Le thème nous propulse également en Égypte mais aussi dans un univers steampunk, ésotérique et fantastique ! On apprécie ce choix de l’univers étendu qui fait aussi appel à notre imaginaire. Plutôt génial !

Le système de jeu se veut plutôt classique d’un dungeon crawler mais le team Kaedema a su apporter de manière intelligente différents ajouts proposant in fine un réel plus : tout le volet narratif, le petit twist lié aux combats, l’aventure en continu sur l’ensemble des scénarios, sans oublier les éléments legacy, etc. D’ailleurs, on doit avouer qu’on a un petit faible pour ces aspects qui se déroulent entre les scénarios. Au campement, les joueurs pourront rajouter des tentes à coller dans le livre d’aventure et toute une partie gestion de l’équipement/des personnages se fera alors et devra être décidée par les joueurs.

A ce stade, on relève encore un jeu proposant, pour notre plus grande satisfaction, un très belle rejouabilité. L’interaction nous plaît également avec de multiples paramètres à gérer et donc une plus grande difficulté à ce qu’un joueur prenne le lead de la partie; ce qui est souvent un risque avec les jeux coopératifs.

Une fois que l’opus aura été financé puis produit, nous aurons très certainement l’occasion d’y revenir avec un article rédactionnel complet.

Et cette campagne Kickstarter ?

Lancé mardi 5 novembre 2019, le financement participatif se poursuit jusqu’au 28 novembre. A ce stade le jeu est d’ores et déjà financé et la campagne bat son plein.

Le ticket d’entrée est affiché à 90 Euros (hors frais de port) pour la boîte de jeu et tous les objectifs étendus avec notamment du contenu exclusif à cette campagne. Un deuxième pledge est disponible mais réservé aux boutiques. De nombreux add-ons sont également proposés tels qu’une première extension, des sets de dés supplémentaires ou en version Deluxe, des pièces en métal, un playmat etc. La possibilité est aussi offerte d’acquérir immédiatement un kit comprenant le livre d’expédition et ses stickers, afin de pouvoir rejouer les campagnes d’Arkeis.

Bien sûr, Arkeis est proposé intégralement en français pour une livraison attendue aux alentours de décembre 2020.

La campagne de financement sur Kickstarter

Rédacteur de l’article : Léo

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire