Accueil > Participatif > Les campagnes j2s > Quined Games, en route pour Essen 2018 !

Quined Games, en route pour Essen 2018 !

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 293 vues 6 minutes de lecture

Quined Games ne perd pas de temps. L’éditeur néerlandais a annoncé ses sorties pour le salon du jeu d’Essen 2018. Et nous en sommes ravis car les jeux proposés sont passionnants.

Et ce sera donc trois sorties pour le salon allemand édition 2018. Cette fois-ci, Quined Games a choisi de proposer ses jeux via un financement participatif au travers de la plateforme Kickstarter. La campagne est prévue pour se terminer le 05 septembre 2018 (à 13h37, il fallait le faire !) et les contributeurs pourront soit recevoir le ou les jeux choisis durant cette campagne chez eux, ou les récupérer au salon d’Essen en octobre prochain.

Les jeux sont non dépendants de la langue et les règles françaises sont déjà disponibles. Mais voyons plus en détails de quoi il sera question.

22 ! V’la les flics du Pacifique

Leur toute première annonce concerne le 22ème jeu de l’éditeur : Raiatea. Dans ce dernier, les joueurs partiront en Polynésie Française sur l’île de Raiatea où ils incarneront des Arioi, les membres d’un ordre religieux secret. Le but est d’amasser le plus de reconnaissance de la part des dieux (points de victoire) afin de devenir le nouveau Grand Prêtre.
De 3 à 5 fidèles vous allez pouvoir vous affronter durant 1 à 2 heures. Jan Schmidt est l’auteur de ce jeu et aux graphismes nous retrouvons Franz Vohwinkel.

A l’instar d’un Puerto Rico, les joueurs vont chacun leur tour récupérer une tuile « Lieu » représentant une action que tous feront et celui ayant choisi la tuile aura un bonus. Après plusieurs phases de choix d’actions une cérémonie sera organisée permettant aux joueurs de construire des statues To’o et de réaliser des rituels récupérés durant les phases d’actions. La difficulté pour les rituels est qu’ils sont effectués dans l’ordre croissant des coûts et sont payés à partir d’un pool partagé. Il y a un système d’enchères permettant de fournir dans ce pool du mana nécessaire à l’exécution des rituels, mais en mettre beaucoup permet de réussir ses propres rituels mais aidera les autres joueurs également.
Il y aura trois phases de cérémonie dans la partie et à l’issue de la troisième phase la partie s’arrête et un décompte des points aura lieu afin de déclarer le vainqueur « Gand Prêtre ».

Comme souvent chez Quined Games le matériel présenté est très beau et la règle qui est déjà disponible en version française est claire !

Pocket 3, mais qu’il est beau ce billet, est-il neuf ?

La seconde annonce concerne un jeu plus léger : Counterfeiters. Dans celui-ci vous jouerez des mafieux travaillant dans le domaine de la contrefaçon de billets ainsi que le blanchiment du faux argent. L’idée est d’Olivier Bourgeois et les graphismes sont signés (roulement de tambours) Ian O’Toole (encore lui, oui monsieur !). Il est prévu pour 2 à 4 joueurs pour des parties légèrement supérieures à une demi-heure.

Votre but sera d’avoir le plus de « vrai » argent en fin de partie, lorsque le policier en charge de l’enquête arrivera à découvrir la fabrique de faux billets. Ce jeu est un jeu de placement d’ouvriers où les joueurs devront utiliser leurs sbires afin d’effectuer plusieurs actions : fabriquer de la monnaie, acheter du matériel au marché noir, refourguer des faux billets (contre des vrais) au supermarché, écouler les faux billets à un receleur ou encore placer ses vrais billets sur un compte offshore. Cependant, au fur et à mesure de l’enquête du policier, il sera de plus en plus difficile de refourguer ses billets. Ce policier qui au fur et à mesure de vos actions suspectes, se rapprochera de la fabrique et de la fin de votre business. Il ne faudra également pas oublier de payer le parrain qui assure votre protection. Ce dernier prenant la moitié de votre gain.

Ce petit jeu de placement d’ouvriers semble vraiment sympathique. Les illustrations très « cartoons » sont jolies et bien évidemment le matériel semble au top !

Florence sur plateau

Ce troisième opus proposé pour le Spiel 2018 est un reprint. L’éditeur a récupéré les droits du jeu Firenze de Pegasus Games afin de proposer un reprint de ce dernier et l’ajouter à leur collection en tant que 23ème Masterprint !

Prévu pour 2 à 4 joueurs pour des parties d’environ une heure, ce jeu d’Andréas Steding illustré par Michael Menzel vous place dans la peau d’architectes florentins entre le 12e et 13e siècle. Durant cette période, les familles puissantes de Florence se battent afin d’imposer leur influence. Ces familles ont décidé de construire la plus grande tour carrée de la ville. Votre rôle sera donc de participer à la construction de ces tours afin de devenir l’architecte le plus influent de Florence.

Les joueurs devront récupérer des briques permettant de construire ou d’agrandir les tours sur leur chantier. Ce jeu est une course, il faudra qu’ils soient les premiers à atteindre un certain nombre d’étage afin de remplir des contrats (liés à la hauteur de la construction) de façon à obtenir des points de prestige. Les joueurs pourront avoir plusieurs constructions en même temps. Mais attention, chaque tour non agrandie durant le tour de jeu du joueur se verra « abandonnée » et sera détruite.
Le jeu est assurément joli, coloré et semble très stratégique et les interactions constantes. Il faudra sans cesse surveiller nos adversaires, leurs acquisitions de brique et leurs constructions afin de ne pas voir un contrat convoité s’envoler au profit d’un concurrent !

A présent vous savez tout… Rendez-vous à Essen.

La campagne sur Kickstarter
La règle française de Raiatea
La règle française de Couterfeiters
La règle française de Firenze
Le site de l’éditeur Quined Games

Rédacteur de l’article : Sylvain

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire