Accueil > Participatif > Les campagnes j2s > Don’t Feed The Troll, nuire en toute impunité !

Don’t Feed The Troll, nuire en toute impunité !

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 587 vues 4 minutes de lecture

Depuis quelques années, un fléau hante tous les internautes… les trolls ! Mais en ce début d’année 2021, nous ne faisons pas allusion à cette petite créature fantastique, souvent monstrueuse qui émane du folklore scandinave. Non ! Ici, il s’agit d’être humain provocateur qui dans la plupart du temps cherche à vous nuire à travers des messages intentionnellement offensants. Pas drôle n’est-ce pas ?

Et bien qu’à cela ne tienne, vous allez enfin pouvoir « troller » en toute bonne conscience avec Don’t Feed The Troll, un jeu qui est parvenu jusqu’à nous par Arkham Society – tout jeune éditeur, mais éditeur en devenir, c’est certain ! – et qui a lancé une campagne de financement participatif sur Ulule.

Le titre se joue de 4 à 8 bloggeurs de 14 ans révolus pour des parties d’environ 30 à 45 minutes. Don’t Feed The Troll vous amène à vous affronter à travers la toile par le biais d’un jeu de cartes où le gentil bloggeur que vous êtes devra défendre des vilains complotistes de la pire espèce qui ne cherchent qu’à animer la controverse et fragiliser l’équilibre qui règne au sein de votre communauté.

Les Haters ? Je sais faire Feed de tout cela !

Dans Don’t Feed The Troll vous devrez nuire à vos concurrents en jouant des cartes Troll ou des cartes Feed/actions et faire baisser leur réputation afin qu’ils soient suffisamment au bout du rouleau pour les éliminer avec une carte spéciale : la carte Godwin ! Cependant, cette dernière demande un certain prérequis (niveau de réputation et nombre de troll présente chez le joueur ciblé) pour la jouer et c’est là où la bataille va faire rage sur internet ! Chacun jouera tour par tour en utilisant une ou plusieurs cartes de sa main et à la fin, il n’y en restera qu’un ! … mon cher Denis.

Nous avons une mécanique très simple d’attaque-défense et gestion de main avec nos cartes actions qui fera un bon party game pour l’apéro entre amis (ou ennemis, on vous laisse le choix). Il y a également un petit côté asymétrique avec les capacités des personnages du jeu qui permettra de varier un peu les plaisirs et sa façon de jouer. Un petit accélérateur de jeu est par ailleurs présent pour éviter que les parties ne durent trop longtemps avec des cartes complots qui viennent « pourrir » tout le monde afin d’être plus facilement éligible à se faire éliminer par une carte Godwin !

La suite ?… download in progress…

Nous avons eu l’opportunité d’essayer une version prototype du jeu qui nous laisse une bonne impression et qui possède un potentiel intéressant, selon la façon dont les auteurs feront encore évoluer leur projet. L’originalité du thème, les illustrations ont été positivement accueillies et la prise en main est très rapide. Le matériel reste sobre et efficace. Des cartes, un petit plateau joueur pour poser nos cartes et un petit marqueur de réputation (les composants peuvent possiblement changer en fonction de la campagne). Cela mérite de garder un œil dessus et de suivre l’évolution de la campagne afin de voir le produit final se concrétiser.

Pour nous, ce jeu nous a permis aussi de nous mettre à jour sur les termes très « au goût du jour » qui fusent et qui explosent à une vitesse folle sur internet (comment ça, vieux ? nous ? Aaaah la jeunesse de nos jours…). Pour la suite, on vous donne rendez-vous sur Ulule pour la campagne d’Arkham Society qui présente son projet sur un thème plutôt original et qui, on l’espère, fera des vagues sur internet et fera surfer plus d’un joueur !

Dernières informations… le ticket d’entrée pour ce sympathique Don’t Feed The Troll est affiché à 22€ (18€ pour les cinquante premiers backers). Sans compter les frais d’envoi inhérents à votre zone géographique. Quant à la livraison du jeu, cette dernière est attendue pour août 2021.

Nous souhaitons à Arkham Society une belle campagne ainsi qu’une bonne continuation pour la suite.

La campagne participative sur Ulule

Rédacteur de l’article : Eric

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire