Accueil > Actualités > Les news j2s > Globe Twister, un défi de taille qui vous fera voyager

Globe Twister, un défi de taille qui vous fera voyager

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 250 vues 6 minutes de lecture

Après avoir voyagé aux quatre coins du monde, vous êtes invité à partager vos souvenirs. Malheureusement, toutes vos photos sont sans dessus-dessous… Il va vous falloir y remédier habilement avant qu’il ne soit trop tard. Bienvenu dans Globe Twister.

Un jeu bien « Taquin »

Tout le monde ou presque y a un jour joué, pourtant peu de monde connaissent son nom. Le Taquin est un jeu mathématique créé aux États-Unis en 1870 et dont la théorie fut publiée dans la prestigieuse revue scientifique « American Journal of Mathematics pure and applied ». Ça le fait hein ?

Sa paternité fut revendiquée en 1891 par Sam Loyd (un auteur de casse-tête mathématique), lorsque le jeu connut un engouement considérable en Europe comme dans son pays d’origine. En forme de damier, composé initialement de 15 carrés numérotés (de 1 à 15) et d’un 16e espace vide permettant de déplacer les autres carreaux, le jeu consistait à remettre dans l’ordre les carreaux à partir d’une quelconque configuration et ce, le plus rapidement possible. Avec le temps, le principe se démocratisa s’étendant à toutes sortes d’autres formes et de jeux. L’über populaire Rubik’s Cube est d’ailleurs lui-même considéré comme un descendant du Taquin. Presque 150 ans plus tard, Richard Champion dépoussière le concept en proposant une nouvelle expérience ludique avec son Globe Twister.

Un voyage commence toujours par un premier pas

Globe Twister est un jeu de programmation et de recomposition sous stéroïde conçu par Richard Champion (Konito) et illustré par Eric Cousin. Prévu pour 1 à 5 joueurs dès 8 ans pour une durée de partie moyenne variant entre 15 et 30 minutes, il est édité par Act in Games et est prévu pour sortir dans le courant du mois d’octobre. Il sera notamment disponible à Essen.

Dans Globe Twister, vous venez tout juste de revenir d’un magnifique voyage autour du globe la tête encore embrumée de merveilleux souvenirs. Désireux de partager anecdotes et clichés de cette aventure sans pareil, vous sortez votre carnet de voyage et réalisez avec hoooooorreur et chtoupéfactchion que tout est complètement mélangé. Vous criez à la diablerie ! Est-ce que tout est perdu ? Que nenni ! Vous allez devoir vous servir de votre mémoire « visuelle » pour recomposer aussi fidèlement que possible les différents panoramas pour permettre à votre entourage de les découvrir. Mais ce ne sera pas une mince affaire : vous devrez faire preuve de rapidité, d’observation, de logique et surtout de perspicacité.

Globalement, les règles du jeu sont ultra-simples. La seule micro difficulté consistera à se remémorer les différentes cartes d’actions… Mais voyons ça d’un peu plus près…

Un tour de jeu se déroule en 3 phases : la Préparation, la Réaction et la Reconstitution.

En phase de préparation, on commencera par distribuer une même « Image-Souvenir » à chaque joueur tout en choisissant le mode de jeu. Ceci sera déterminé en sélectionnant la face de l’image sachant que le recto sera plus accessible que le verso (vision en fish-eye). Après avoir sélectionné les tuiles qui la composent et mélangé ces dernières en ayant pris soin de les faire pivoter dans tous les sens, on formera un carré de 3 par 3 en plaçant les dites tuiles totalement au hasard. Pour finir, on recouvrira le carré avec l’image souvenir. L’étape suivante consistera à prendre la place de son voisin de droite. Après avoir distribué un cadre de programmation (permettant de placer les cartes d’actions) et les 10 cartes actions, on placera le sablier à la vue de tous.

Comme vous l’aurez probablement compris, la prochaine phase dite de Réaction consistera à essayer de replacer correctement les tuiles dans le carré de 3 par 3 pour composer l’image-souvenir servant de modèle. Ouiiiiii mais voilà, c’est justement là que se situera toute la substantifique moelle du jeu : vous devrez le faire en programmant vos actions par le biais de 3 types de cartes d’actions ! Les cartes vertes vous permettront de faire pivoter une tuile, les cartes bleues vous permettront de permuter une tuile et les tuiles rouges vous permettront soit de permuter, soit de combiner permutation et rotation. La seule différence résidera dans le fait que vous ne pourrez jouer qu’une seule carte rouge par tour. Qui plus est, la carte rouge sera défaussée lors de la phase de reconstitution. A donc utiliser avec moooooodération.

En phase de Réaction, on retournera le sablier et chaque joueur soulèvera son image-souvenir pour prendre connaissance du patchwork de tuiles qu’il lui faudra recombiner correctement. Il s’agira dès lors de placer judicieusement les cartes action dans le cadre de programmation en prenant surtout soin de placer ces dernières correctement. Lorsqu’un joueur pensera avoir terminé de programmer ses actions, il devra simplement recouvrir ses tuiles avec l’image-souvenir. Une fois que le sablier sera entièrement écoulé, tous les joueurs devront faire de même.

Ce qui nous fera passer à la dernière phase : la Reconstitution. Chaque joueur à son tour, en démarrant par la tuile située en haut à gauche et en suivant un mode de lecture traditionnel, activera les différentes actions qu’il aura préalablement programmé. Deux issues seront alors fatalement possibles : un ou plusieurs joueurs ayant réussi à recomposer leur image-souvenir, ou… Aucun. Si plusieurs joueurs ont réussi à recomposer l’image, il suffira de les départager par le biais du nombre de cartes rouges possédées, du nombre de cartes action jouées, voire éventuellement par le biais du sablier. En revanche, on relancera simplement une phase de Réaction si personne n’a réussi à relever le défi.

Il va sans dire qu’il vaudra mieux aligner quelques manches pour pimenter l’exercice…

Twist and Shout Bro

Après les excellents Aya et Piratoons (2015) d’Olivier Grégoire, Act in Games ajoute un nouveau titre très sympathique et particulièrement addictif (pour tous les amateurs du genre) à sa gamme « That tell stories » privilégiant l’interactivité, l’immersion thématique et la simultanéité. Au-delà de raconter une histoire, Globe Twister vous fait surtout voyager, notamment grâce à la charte graphique particulièrement soignée d’Eric Cousin, qui signe ici sa première incursion (réussie) dans le monde du jeu de société. Au demeurant très simple, Globe Twister n’en reste pas moins un challenge assez compétitif qui nécessitera une bonne dose d’observation, de concentration, de sang-froid et de logique ! Bref, un jeu qui s’intégrera aussi bien dans un cadre familial que lors d’une soirée entre joueurs confirmés. Voire même en solo si le cœur vous en dit…

Rédacteur de l’article : Patrick

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire