Accueil > Actualités > Les news j2s > On Mars, un jeu absolument Vital pour les joueurs avertis !

On Mars, un jeu absolument Vital pour les joueurs avertis !

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 575 vues 7 minutes de lecture

Après avoir permis aux joueurs d’en découvrir un peu plus sur la fabrication du vin en 2012, de devenir les PDG d’une entreprise tentant de mettre un terme à la pollution en 2012, de devenir des managers ambitieux dans le domaine du sport automobile en 2014, des marchands d’art et responsable d’artiste en 2015 et de s’occuper de reconstruire le Lisbonne de 1755 en 2017, Vital Lacerda vous invite à vous lancer dans la conquête spatiale avec On Mars !

Il était une fois… l’Espace

L’homme a toujours été fasciné par l’aventure de l’inconnu. Parcourant la Terre de long en large et traversant les mers, il se mit peu à peu à scruter le ciel, imaginant qu’un jour, lui aussi pourrait voler parmi les oiseaux. Le progrès lui donna raison avec l’ère de l’Aéroplane qui offrit la possibilité de s’évader encore plus loin, songeant désormais au jour où il pourrait peut-être parcourir le flot d’étoiles qui occupait le vaste océan céleste. Aussi, dès que ses capacités techniques le lui permirent, il commença par s’offrir une tranche de vide avec plus ou moins de succès, profitant d’une période de fortes tensions géopolitiques opposant les blocs de l’Ouest et de l’Est. L’homme se fixa comme objectif de marcher sur la Lune et c’est ce qu’il fit un mois de juillet 1969. Le temps passa et l’homme fini par s’installer en orbite autour de la Terre dans une station spatiale, lorgnant désormais vers un horizon encore plus lointain : Mars la Rouge ! Et le rêve qu’un jour peut-être, il viendrait à la coloniser ; un rêve d’ores et déjà réalisé pour l’auteur Portugais Vital Lacerda dans son nouvel opus ludique « On Mars ».

Né en 1967 à Lisbonne, Vital Lacerda est de ces auteurs qui ne laisse clairement pas indifférent et dont les jeux provoquent, en règle générale, des réactions assez binaires. Soit on adore, soit on déteste. Pour Vital, un jeu est avant tout une expérience, un voyage qui doit partir d’un point simple pour mener les joueurs à travers des méandres enthousiasmants, mêlant profondeur et complexité et les mettre au défi. Et le bougre y arrive particulièrement bien ! Ses jeux sont justement réputés pour correspondre à un public « averti » de ludonautes certes convaincus mais désireux d’évoluer dans un univers plus difficultueux. Vinhos, Co2, Kanban, The Gallerist et plus récemment Lisboa sont les quelques titres qui ont fait de Vital l’un des auteurs les plus « hype » du moment pour les Hard Core Gamer. C’était donc évident que la présentation d’un nouveau titre bien qu’encore à l’état de prototype (très avancé) lors de la LisboaCon (30.06-01.07) allait faire grand bruit auprès des joueurs…

« I would like to die on Mars. Just not on impact. » [Elon Musk]

On Mars est un jeu qui couvre globalement les 100 premières années de la colonisation de la planète Rouge. C’est autour de 2025 que les premiers colons humains débarquèrent sur Mars. Les colonies se développèrent d’abord paisiblement avant qu’une dizaine d’années plus tard, de puissantes corporations évoluant dans le domaine de l’exploration spatiale n’entrent en compétition pour créer une importante colonie au profit de l’organisation terrestre OMDE (Organisation pour l’exploration et le développement de Mars).

En tant que spationaute pour le compte d’une société d’exploration spatiale privée, vous vous êtes porté volontaire pour faire partie des pionniers qui développeront la colonie la plus avancée technologiquement sur la planète, prenant soin d’atteindre les objectifs fixé par l’OMDE. Sans oublier évidemment les intérêts plus opaques de votre employeur…

Vous serez dès lors amené à gérer la venue de nouveaux colons pour faire croître la colonie. Vous devrez explorer la planète, exploiter ses ressources, construire, moderniser et alimenter de nouveaux bâtiments, gérer vos composés hydrographiques et vos générateurs d’énergie, commercer sur les marchés locaux et terrestre pour atteindre l’indépendance et l’autosuffisance. Ouf, rien que ça ! Mais vous devrez rester sur vos gardes, car vous ne serez pas seul sur le coup.

« Et ainsi parlait Zarathoustra… Enfin, il paraît hein ! »

Les joueurs débuteront la partie avec une micro-colonie composée de quelques bâtiments déjà construits tels que les groupes électrogènes, une ferme, une centrale hydroponique, et une usine générant de l’oxygène.

Le jeu se déroulera au tour par tour composé chacun de plusieurs phases au cours desquelles, les joueurs devront notamment décider quels objectifs estampillés OMDE feront partie du jeu, quels matériaux devront être fournis par la Terre et de quelles manières les nouveaux arrivants en provenance de la planète bleue seront répartis dans les différentes colonies. Ce qui nécessitera pour le coup que les joueurs négocient les uns avec les autres notamment quant aux types de matières premières qui devront être envoyées de la Terre.

Le nombre d’actions étant limité, les joueurs devront soigneusement planifier leur stratégie sous peine de se retrouver dans une fâcheuse position. Admettons qu’un joueur veuille construire un nouveau bâtiment, il lui faudra songer au fait que chaque structure ainsi érigée consomme joyeusement de l’énergie et que se faisant, il lui faudra pour le coup d’abord moderniser un groupe électrogène pour permettre de générer assez d’énergie pour avoir la possibilité d’ériger un nouveau bâtiment. En un mot : anticiper ! Et avec Vital on en a l’habitude…

Dans On Mars, il sera possible de jouer en orbite autour de la planète ou sur la planète. En orbite, les joueurs pourront commercer, obtenir de nouveaux plans de bâtiments à construire, voire développer de nouvelles technologies. Sur la planète, il s’agira de mettre ces plans à exécution, construire de nouvelle structure, moderniser des structures existantes, développer des rovers, produire des ressources, explorer etc… Cependant, toutes les actions auront un coût énergétique et il sera donc impératif de moderniser les bâtiments concernés. Qui plus est, certaines structures nécessiteront non seulement de l’énergie, mais aussi du minerai, des ouvriers voire même de l’oxygène pour fonctionner. Sans oublier les colons qui auront évidemment la fâcheuse tendance à vouloir se sustenter et jouir si possible d’un abri pour survivre sur la planète. Mais qui dit croissance, dit évidemment consommation de ressources et du coup, stockage de ressources.

Bref, une bonne grosse toile d’araignée de niveaux de complexité à la sauce Lacerda, comme on les aime. 

Un achat « vital » pour les amateurs du genre…

On Mars est un jeu de Pick up and delivery, placement de tuile et de gestion de territoire, qui devrait bénéficier d’une campagne de financement participative sur Kickstarter en avril 2019. Le jeu tirera à nouveau parti de la patte illustrative de l’excellent Ian O’Toole (Escape Plan, CO2, Lisboa, Pipeline, Vinhos Deluxe etc.) et sera édité par Eagle-Gryphon Games. Selon les dernières précisions de Maître Lacerda, de plus amples informations quant au Gameplay et aux illustrations seront révélées au début 2019. Il ne reste plus qu’à patienter.

Rédacteur de l’article : Patrick

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire