Accueil > Actualités > Les news j2s > Abra Kazam, réveille le Potter qui est en toi

Abra Kazam, réveille le Potter qui est en toi

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 244 vues 6 minutes de lecture

L’éditeur Buzzy Games, qui a vu le jour en octobre 2014 et à qui l’on doit une série de party games aussi funky que délirant, nous revient en 2018 avec un nouveau titre qui réveillera le sorcier qui sommeille en vous : Abra Kazam !

Flipendo, Lumos, Stupefix et les autres…

Les rayons du soleil balayaient doucement votre visage, s’infiltrant à travers les minces meurtrières laissées entre les épais rideaux qui couvraient votre fenêtre. La nuit avait été plutôt rude. Enfin, surtout courte… C’est dire si la visite de notre naine jaune était malvenue. Les influx nerveux au service de la mobilité n’étaient manifestement pas aussi intenses que ceux suggérant l’immobilité. Pourtant jusqu’ici, vous n’aviez jamais vraiment été en proie à de quelconques angoisses, spécialement dans le cadre scolaire.

Mais la perspective de cet examen de sortilèges avait manifestement enfoncé une porte jusqu’ici gardée fermée à double tour. Le bruit croissant des autres élèves se mettant peu à peu mouvement ne sembla pas non plus être une motivation d’une quelconque efficacité; vos paupières nécessiteraient assurément l’aide d’un cric pour débuter cette journée. Ou alors l’aide particulièrement fourbe d’un camarade de chambre écartant violemment les rideaux et ouvrant grand les fenêtres laissant une brise aussi fraîche qu’incisive s’engouffrer insidieusement à travers la pièce, ponctuant son coup d’éclat d’un sympathique « Debout, la marmotte! ». Ce bon vieux Karl Kraus disait que « la langue était la baguette qui trouvait les sources de la pensée ». Pour l’instant, il serait surtout question d’essayer autant que faire se peut de penser pour tenter de trouver sa baguette…

Et vous me ferez le plaisir de sortir votre grimoire !

Abra Kazam! est un party Game bien funky de rapidité, d’observation et de déduction, conçu par Antonin Boccara (Par Odin, Panic Islands, Doggy Bag, Attack of the Jelly Monster…) et illustré par Jules Dubost (US Telegraph, Cerbère). Prévu pour 3 à 8 joueurs dès 7 ans pour une durée de partie moyenne de 15 minutes, le jeu est édité par Buzzy Games et distribué par Black Rock. Un opus disponible en boutique depuis le 12 octobre 2018.

A l’instar de précédents titres de la gamme, Abra Kazam! exploite à nouveau les concepts de mime et de déduction. Globalement, il s’agira cette fois-ci pour les joueurs de tenter de faire deviner un sort aux autres joueurs en dessinant le tracé « magique » du dit sortilège (indiqué sur une carte) dans l’air à l’aide d’une baguette.

Il faut du courage pour affronter ses ennemis mais il en faut encore plus pour affronter ses amis

Après avoir distribué un grimoire à chaque joueur et trié les cartes sortilèges par couleurs, il s’agira de choisir 2 couleurs (types) qui seront utilisées pour la partie. Les cartes bleues et vertes seront utilisées dans le cadre de parties plus simples, avec les plus jeunes joueurs ; les adultes à la recherche de parties plus corsées leur préféreront les cartes mauves et rouges.

Chaque type de sortilège existe en petit et grand format : les grandes cartes seront étalées sur la table faces visibles formant un carré de 5 par 5 qui serviront aux joueurs à identifier les sortilèges qui seront tracés en l’air par le joueur actif. Les petites cartes quant à elles, seront déposées face cachée en pioche au centre du carré. Elles serviront de modèle pour le tracé.

Le tour de jeu est alors très simple. Le premier joueur devient LE Sorcier. Ce dernier sera en possession de la baguette et sera chargé de faire deviner le sortilège aux autres joueurs. Il devra par conséquent piocher le première carte des sortilèges, en prendre connaissance, puis tout en déclamant les fameuses paroles magiques « Abrrrrra Kaaaaazaaaam! », il devra tenter de reproduire le tracé du sortilège en l’air avec la baguette (dans l’optique de le faire deviner aux autres joueurs – c’est bon ? Vous suivez ?).

Les autres joueurs devront désigner du doigt le plus rapidement possible le sort concerné en annonçant le nom indiqué sur la carte pour que le Sorcier puisse valider ou non la réponse. Si le sortilège est correctement identifié, le Sorcier remportera la petite carte et devra la poser sur son grimoire. Le joueur qui aura correctement désigné le sortilège deviendra alors le nouveau Sorcier pour le prochain tour et remportera quant à lui la grande carte (provenant du carré). Mais voilà, réussir à identifier une carte s’accompagnera également d’un défi que le nouveau Sorcier devra s’acquitter durant son prochain tour. Ce dernier sera indiqué au verso de la carte remportée. Il va sans dire que les défis sont évidemment hilarant… Les cartes bleues, vertes et violettes comporteront des défis à usage unique. En revanche, les défis des cartes rouges perdureront toute la durée de la partie et les joueurs concernés devront s’acquitter d’appliquer ledit défi à chaque fois qu’ils deviendront Sorcier, sous peine de perdre une carte de leur grimoire en guise de malus…

La partie s’arrêtera immédiatement une fois qu’il ne restera plus que 10 cartes visibles. Le joueur dont le grimoire contiendra le plus grand nombre de cartes (toutes tailles confondues) sera déclaré vainqueur.

C’est pourtant pas sorcier Harry !

Avec ce nouveau titre, Buzzy Game maintient sa ligne éditoriale lancée avec succès en 2015 avec Graff City. Et il faut dire que faire appel aux bons soins d’Antonin Boccara est souvent un gage de réussite pour cet auteur de talent. Les règles sont toujours aussi simples et toujours aussi accessibles à tous. Monsieur Buzzy en la personne de Wladimir Watin nous propose cette fois-ci un jeu über-amusant, tonique, rapide, nerveux, convivial et surtout hilarant. Bref, Abra Kazam! est un excellent Party Games qui conviendra aussi bien aux plus jeunes qu’aux plus grands qui ont une affection particulière pour la sorcellerie.

Rédacteur de l’article : Patrick

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire