Accueil > Actualités > Les news j2s > Mon Royaume pour un Conte, jouer et se raconter des histoires

Mon Royaume pour un Conte, jouer et se raconter des histoires

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 473 vues 6 minutes de lecture
Mon Royaume pour un Conte

Au son du luth, l’éditeur Sweet Games propose une nouveauté ludique dans laquelle conteurs et bardes viendront animer votre table de jeu. Un opus aux règles évolutives, basé notamment sur du placement de tuiles, et qui fait la part belle à de sympathiques aspects narratifs. On vous en propose une découverte…

Ils éditent Zombie Bus, Même pas Peur, ou plus récemment Ménestrels. Ils, se sont les gens de Sweet Games. Et pour cette rentrée de septembre 2020, « Mon Royaume pour un Conte » fait son apparition sur les étagères de toutes les bonnes boutiques ludiques. Au programme, un jeu de placement de tuiles, de draft, et surtout de narration. Dans une ambiance « châteaux et royaumes merveilleux », l’opus a le gros avantage de proposer des règles évolutives qui se concrétisent par plusieurs modes de jeu.

Dans ce jeu de Lionel Borg et Jérémie Caplanne, pour 2 à 4 joueurs, chacun pourra créer un royaume imaginaire dans lequel son héros va vivre une aventure extraordinaire. Vous draftez des tuiles, vous construisez votre royaume, vous vivez des aventures, et vous gagnez des bonus grâce au barde. Finalement, le conte légendaire que vous venez de créer vous rapporte des points de victoire.

Sans plus attendre, assoyez-vous dans l’herbe haute, on vous explique plus en détails de quoi il est question.

Entrez dans la légende…

Chaque joueur devra créer un royaume imaginaire, associé à un conte, lequel rapportera des points de victoire en fin de partie. Le barde racontera votre histoire, et peut-être qu’elle deviendra légendaire. La partie se déroule en une succession d’étapes permettant de créer votre histoire et le joueur qui empoche le plus de points de victoire l’emportera.

La partie commence avec le temps des choix. Chaque joueur récupèrera un total de douze tuiles grâce à un draft effectué en deux temps. Des cartes de péripéties devront aussi être résolues, lesquelles apporteront d’éventuels jetons barde. Ensuite, pendant le temps des bâtisseurs, chaque joueur construit son royaume. Le royaume est composé d’un assemblage triangulaire de tuiles qui regroupe quatre tuiles de niveau un, trois tuiles de niveau deux, deux tuiles de niveau trois et une tuile de niveau un. Et les couleurs des tuiles ont aussi leur importance. Si une tuile ne peut pas être correctement placée, cette dernière est retournée sur le côté barde.

En début de partie, chacun a reçu une carte de conte. Pendant le temps des Aventures, les joueurs reçoivent des jetons barde pour les tuiles de leur royaume qui sont aussi présentes sur leur carte conte. Finalement, durant le temps du barde, huit cartes sont révélées et si les symboles mentionnés correspondent aux jetons barde en possession des joueurs, ces jetons sont alors intégrés au royaume.

Au final, tous les joueurs marquent des points grâce à leurs tuiles royaume et à leurs jetons barde. Des bonus sont additionnés en fonction de différents éléments associés au type de conte choisi. Et des malus sont attribués en fonction des monstres présents. Et bien sûr, chaque carte conte peut alors être narrée aux autres joueurs.

Une règle qui évolue selon l’âge des joueurs

Dans les grandes lignées, nous vous avons résumé les règles complètes du jeu, accessible à partir de dix ans. Mais l’opus contient un deuxième livret d’instruction avec des règles simplifiées, pour y être joué dès sept ans, avec deux niveaux de jeu.

Dans le premier niveau, tout simplement, les tuiles sont draftées mais on oublie les cartes péripéties. Le royaume est ensuite créé selon les règles de pose habituelles. Puis, on passe directement au décompte des points.

Dans le deuxième niveau, on rajoute les cartes de conte et les jetons de barde. Mais vous pouvez tout à fait ajouter chaque composants du jeu en fonction de vos envies ou du niveau des joueurs.

Un monde à votre image

Le concept de jouer sur plateau tout en se racontant des histoires est clairement devenu tendance. Et force est de constater que le résultat plait beaucoup aux joueurs et permet de passer de bons moments autour d’une table de jeu. Il existe des jeux narratifs orientés adultes ou plus « grand public » comme Mon Royaume pour un Conte.

Grâce à son matériel de jeu en adéquation avec son thème, tous les protagonistes entrent facilement dans le monde des contes. Une prise en main simple et cohérente va permettre à un large éventail de joueurs de pratiquer l’opus. Mais surtout, la règle évolutive s’articule comme un vrai plus et un point fort de Mon Royaume pour un Conte. Idéal pour initier les petits ludistes, se raconter des histoires, manipuler et associer les tuiles. Mais amusant aussi pour les plus grands avec au final, si on pratique les règles complètes, de nombreux paramètres et des interactions à gérer. Le tout, sur fond de jeu narratif léger.

Bien sûr, les joueurs resteront quelque peu dépendants de la chance et du tirage aléatoire des composants. Mais il y a de quoi optimiser son jeu et le plaisir de se raconter des histoires, de vivre une petite aventure, l‘emportera de manière évidente. A chaque fois, il est possible de varier la narration et de se retrouver devant soi avec un royaume différent. Mais surtout, Mon Royaume pour un Conte saura favoriser l’interaction entre les joueurs, ce qui est fort appréciable.

Au final, pour un peu plus de 25€, vous vous retrouverez avec une boîte relativement lourde qui saura faire appel à votre imaginaire et à votre esprit narratif. 56 tuiles grand format, plus de 60 cartes, plus de 60 marqueurs… il y aura de quoi faire ! Une petite boîte au contenu donc bien rempli, idéal pour passer de bons moments à jouer sur plateau tout en se racontant des histoires. Un monde à votre image qui n’oublie pas de vous proposer à chaque partie un chouette moment de jeu sur plateau, en toute simplicité.

Rédacteur de l’article : Léo

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire