Accueil > Articles > Professeur Evil et la Citadelle du Temps, votre équipe d’aventuriers n’attend plus que vous !

Professeur Evil et la Citadelle du Temps, votre équipe d’aventuriers n’attend plus que vous !

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 241 vues 12 minutes de lecture

Le feu crépite dans la cheminée et seuls résonnent les cliquetis de l’imposante horloge. Nathan Goodspeed n’a pas été invité au manoir mais il ne s’en ira pas. Non, pas avant d’avoir récupéré les fameux Manuscrits de la Mer Morte. Des ouvrages d’une valeur inestimable qui ont été dérobés au Musée du Louvre il y a quelques jours alors qu’ils y avaient été acheminés pour une restauration toute particulière. En sortant du salon, Nathan poursuit sa visite et arpente les pièces de cette inquiétante bicoque. Mais pour l’instant, il fait chou blanc ! Néanmoins, en entrant dans la Salle de bal qui est plongée dans une demi-pénombre, quelque chose attire immédiatement son attention. Un petit coup de spray fumigène permet de révéler des faisceaux lasers qui traversent l’ensemble de la pièce. Si un tel dispositif y a été installé, c’est que le maître des lieux a forcément quelque chose à cacher dans cette pièce. Un rapide coup d’œil permet à Goodspeed de découvrir un panneau dissimulé contre le mur d’entrée. Le panneau pivote. C’est le système de commande des lasers qui est mis au jour. Un premier fil est sectionné, puis un deuxième. Goodspeed a des palpitations et des sueurs froides mais il semble être sur la bonne voie. En sectionnant un troisième fil, la lumière de la pièce s’allume brusquement. Impossible ! Il n’a pourtant pas touché à l’éclairage ! Lui non, mais le Professeur Evil qui vient de faire irruption dans la pièce et qui le fixe de son regard noir, oui !…

Aujourd’hui, place à l’aventure et à la recherche de trésors avec le dernier né de l’éditeur Fun Forge, le très attendu « Professeur Evil et la Citadelle du Temps ». Un jeu coopératif né de l’imagination de Brett J. Gilbert et Matthew Dunstan. Un duo d’auteurs qui n’en est pas à son coup d’essai puisqu’on les a déjà vus aux commandes du titre Pyramids mais aussi d’Elysium. Et pour sublimer l’ensemble, ce n’est autre que le talentueux Christophe Fossard, que l’on connaît mieux sous le nom de Biboun.

Autour de la table, deux à quatre joueurs pourront prendre place, pour des parties d’environ 45 minutes, facilement accessibles dès huit ans. Mais alors, de quoi sera-t’il question dans Professeur Evil et la Citadelle du Temps ?

Quel vile personnage ce professeur ! A l’aide de sa fameuse machine à voyager dans le temps, il s’en est pris aux plus prestigieux des trésors mondiaux. Il les a tout simplement dérobés et enfermés dans son lugubre manoir. Un rubis Maya, la carte céleste des Atlantes, la Joconde et même l’Arche d’Alliance ! Mais vous, vous êtes un ludiste plutôt altruiste. Vous décidez donc de former votre équipe d’aventuriers et vous partez récupérer tous les trésors volés. Néanmoins, le temps jouera contre vous dans un manoir truffé de pièges en tout genre. Dans ce titre coopératif, vous devrez donc désactiver des pièges présents dans la manoir du professeur Evil pour pouvoir récupérer les trésors volés. A chaque tour, le professeur se déplacera en sa demeure. Il réactivera ses pièges et si vous le croisez, malheur à vous !

A présent, hâtez-vous car le temps joue déjà contre vous. On vous résume la règle avant de vous en dire plus sur le jeu. Puis il sera l’heure pour vous et votre équipe de vous rendre au manoir Evil…

Mais avant de vous en dire plus, regardons le contenu du jeu avec notre rubrique hyperlapse « Y’a Koi Dedans » !

Y’a Koi Dedans ?

Chaque seconde compte !

Avant de débuter la partie, chaque joueur reçoit une fiche de personnage, un lot de six cartes action et un pion personnage qu’il place en dehors du manoir. Pour gagner la partie, vous devez récupérer quatre trésors éparpillés dans le manoir du professeur Evil. En revanche si ce dernier parvient à sécuriser quatre trésors avant vous et votre équipe, la partie est immédiatement perdue.

Le grand plateau de jeu

Le tour de jeu de chaque joueur se décompose en trois phases. Vous commencerez par piocher deux cartes d’action, vous effectuerez vos actions, puis vous lancerez les dés pour déterminer ce que fait le professeur.

Vous disposez d’un deck de six cartes d’actions. La première étape consiste à en piocher deux et à les lire au reste de votre équipe. Chaque carte présente une capacité spéciale. Vous choisissez une des deux cartes et pourrez déclencher l’effet n’importe quand pendant votre phase d’action. L’autre carte est défaussée.

La deuxième phase de votre tour est la plus importante car vous devez y effectuer vos actions. Vous avez la possibilité d’en effectuer jusqu’à trois permis quatre disponibles. La première action consiste à vous déplacer. Vous pouvez vous déplacer pour entrer dans le manoir, ou vous déplacer dans une pièce adjacente à votre position. Il faudra en revanche que la porte séparant les deux pièces soit ouverte. Et donc la deuxième action possible, vous vous en doutez, c’est bien d’ouvrir une porte verrouillée. La troisième action vous permet de désactiver un piège. Dans la pièce où vous vous trouvez, vous retournez la tuile sur OFF. Et finalement, la dernière action possible est de récupérer une tuile trésor. Mais pour pouvoir récupérer un trésor, il faudra que tous les types de pièges indiqués sur la tuile, soient désactivés (sur OFF) dans la totalité du manoir.

Heureusement, le piège n’était pas actif

Troisième phase, une fois que vous avez effectué vos actions et éventuellement joué vos capacités spéciales… lancer les trois dés ! Le premier dé va déterminer comment le professeur se déplace (d’une, deux ou trois pièces, s’il prend un passage secret ou s’il vous fait perdre du temps sur l’un des trésors). Le deuxième dé indique la couleur concernée. C’est-à-dire s’il avance dans la direction verte, rouge ou bleue ou s’il s’agit du trésor vert, rouge ou bleu concerné. Et le dernier dé indique si vous perdez cinq ou dix minutes pour vous emparer des trésors. Et à chacun de ses déplacements, le professeur verrouille à nouveau les portes empruntées et réactive les pièges des pièces traversées.

On ne l’a pas encore mentionné mais une horloge se trouve aussi sur le plateau central. Pour chaque trésor, vous disposez d’un temps défini pour le récupérer. Et lors de chaque tour de jeu, le temps diminue. Dernier élément à vous préciser, plusieurs cases de l’horloge présentent une particularité. Quand le marqueur du temps atteint ou dépasse une de ces cases, un des joueurs peut retourner la plaquette de son personnage. A présent, le joueur peut utiliser deux capacités spéciales. Une permanente et une à usage unique. Si la capacité unique est jouée lors son tour de jeu, il devra retourner sa plaquette et perdra, pour l’instant, ses deux capacités spéciales.

Dépêchez-vous, Evil !

Une boîte de jeu au visuel plutôt intriguant qu’en dites-vous ? Un coffre-fort laissant apparaître un univers à la fois mystérieux et inquiétant ! Et le Monsieur, pas des plus accueillant ! Aussi étrange que cela puisse paraître, cela nous a fortement attirés. Et nous voici donc en pleine intrigue avec ce fameux professeur Evil. Une intrigue pour laquelle Fun Forge a confié les ponceaux à l’illustrateur Biboun. Et honnêtement, quelle réussite ! Des personnages détaillés et colorés, des éléments de jeux graphiquement très travaillés, et un univers sublimé dont on prend plaisir à s’y plonger. Biboun semblait presque tout désigné pour mettre le jeu en valeur, et c’est réussi !

Les personnages

A l’intérieur de la boîte, un matériel très correct avec de grandes cartes, un beau plateau de jeu, divers tokens et éléments en bois, des standies, ainsi que trois jolis dés gravés. Un thermoformage bien pensé accueille efficacement tous les composants. Et sans oublier encore le plaisant livret de règle, aux instructions aérées et imprimé sur du papier bien épais.

Et justement, cette fameuse règle, se laisse-t’elle facilement apprivoiser ? Sans nul doute ! Professeur Evil et la Citadelle du Temps est un jeu familial, simple d’accès et la règle a bien été rédigée. Aucun problème pour la prise en main, le jeu se découvre simplement et facilement. Pas besoin de prévoir une partie de découverte, vous et votre équipe pourrez immédiatement vous immerger dans l’aventure.

Le joli livret de règles

Le tour de jeu s’effectue plutôt rapidement et tous les joueurs réfléchissent ensemble à la meilleure solution pour contre-carrer ce vile professeur ! Même les plus jeunes participent grâce à la forte accessibilité de l’opus. Et mieux vaut se mettre d’accord pour progresser dans le jeu car les déplacements du professeur Evil peuvent être parfois redoutables. Sans une bonne coordination et une indispensable anticipation entre le joueurs, n’espérez pas gagner la partie.

Vous serez forcément contraints de mettre en place une stratégie pour désactiver les pièges et pour vous déplacer judicieusement vers vos objectifs. Et autant vous prévenir tout de suite, cette stratégie sera bousculée et mise à mal. Anticiper d’éventuels réajustements fera partie du jeu. Vous aurez beau avoir pris avec vous votre flegme britannique, votre chapeau haut de forme ou votre loupe de détective, vous devrez aussi accepter de ne pas pouvoir tout contrôler. Avec les dés du professeur, la chance est bien présente mais on ne subit pas le jeu. Il y a toujours un moyen de se réajuster et quand le temps ne vous en laissera pas la possibilité, vous comprendrez qu’il faudra changer d’objectif.

Les cartes lieu et les trois dés

Là où le titre devient également stratégique, c’est grâce à l’utilisation des capacités spéciales des différents joueurs. Les personnages disposent d’habilités spécifiques et à chaque tour, il y a moyen de jouer avec la règle grâce aux cartes d’actions. Il ne faudra pas hésiter à s’en servir, très régulièrement, là est sans doute la clé de la réussite.

La boîte indique également un titre jouable à deux joueurs. Aucune adaptation de règle pour des parties en duo; le jeu fonctionne aussi très bien dans cette configuration. Et cela serait presque encore plus difficile car à deux, moins de personnages couvrent les différentes pièces du manoir. Il faut donc se déplacer davantage et le temps joue alors contre les aventuriers. La stratégie doit être donc encore plus élaborée et la coordination, sans faille.

Les fameux trésors volés par le professeur Evil

Grâce au positionnement varié des tuiles trésors, des tuiles pièges et aux déplacements aléatoires du professeur, saluons encore ici la forte rejouabilité du jeu. Sans oublier les cartes actions piochées de façon aléatoire et les cinq joueurs aux différentes capacités spéciales. On ne se retrouve finalement jamais avec deux parties identiques. Super !

Des parties légères, amusantes et très prenantes font de Professeur Evil et la Citadelle du Temps, un joli opus. Un jeu où petits et grands enfilent leur imperméable de détective à la recherche des trésors volés. Le jeu est très propice à la discussion, à l’échange et à l’interaction. Stratégique mais amusant, chez Jeudéclick, on a honnêtement eu envie d’enchaîner les parties. Pour nous c’est plutôt gage de qualité !

Maintenant, à vous de vous forger votre propre avis.

La règle du jeu en français
La fiche du jeu sur le site de l’éditeur
Le site de Fun Forge

Rédacteur de l’article : Léo

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire