Accueil > Actualités > Saint Seiya – Extension Asgard, une première extension qui frappe fort !

Saint Seiya – Extension Asgard, une première extension qui frappe fort !

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 304 vues 5 minutes de lecture

Après une boîte de base sortie l’année dernière, le jeu de Deckbuilding dans l’univers des chevaliers du Zodiac s’enrichit d’une première extension qui apporte non seulement de nouveaux défis et de nouvelles cartes mais également un mode solo original. Voici Saint Seiya – Extension Asgard. Ce jeu français est édité chez Yoka, marque de la société Tsumé, connu pour ces statues en résine et PVC issu de licences de manga et d’anime.

Pour ceux trop jeunes pour avoir connu le Club Dorothée ou suivi les manga parus au cours des années 80 et 90, le jeu de base permet pour 2 à 5 joueurs de prendre en main un deck de cartes représentant un des chevaliers de bronze héros de la série éponyme. Tour après tour, vous allez jouer les cartes de votre main pour accumuler des points de force et de cosmos afin de vaincre une des cartes présentes sur la ligne centrale du plateau de jeu. Les cartes vaincues rejoignent votre défausse pour compléter tour après tour votre paquet de cartes afin d’accumuler les points de victoire qu’ils apportent et bénéficier de leur compétences pour combattre d’autres adversaires de la ligne centrale.

Concentrez votre cosmos

L’extension Saint Seiya DeckBuilding : Asgard renouvelle l’expérience du jeu de base en nous confronte aux guerriers d’Odin et à 50 nouvelles cartes qui rejoindront la boîte de base.

Ces cartes apportent de nouveaux mécanismes ajoutant en particulier de nouvelles interactions entre les joueurs, ce qui est toujours bienvenu dans un jeu de type deckbuilding. On effet, on a parfois tendance avec ce type de jeu à jouer avec son deck en ignorant complètement les autres. Ici, les reliques supprimant les armures ou les effets de gel bloquant tout type de carte influencent profondément le jeu des autres joueurs.

L’extension renforce également plus l’identité des 5 chevaliers de départ en ajoutant 4 nouveaux pouvoirs spécifiques que l’on pourra utiliser à chaque tour en consommant des points de charge. Les participants jouent donc de manière asymétrique ce qui renforce la rejouabilité et le challenge.

Chaque chevalier de départ possède en outre un nouveau deck de cartes d’armure. Les fameuses armures des chevaliers du zodiac qui permettent d’améliorer certaines cartes de votre deck. Chaque joueur débute avec une carte d’armure du personnage choisi en début de partie, et à chaque fois qu’on la piochera, on aura la possibilité de transformer deux cartes de bases en une carte en armure plus forte qui permettra d’affronter plus facilement les adversaires, voire d’acquérir une armure d’or. Ces cartes apportent une spécificité au deck de départ et donne à chaque chevalier un style de jeu différent.

Par le météore de Pégase

La plus grosse innovation constitue sans nul doute le mode solo qui permet à un joueur d’affronter le jeu seul contre Hilda la souveraine d’Asgard. Chaque tour est alors rythmé par un jet de dé déclenchant les actions d’Hilda, suivi par la phase de jeu du joueur qui se déroule normalement.

Cela permet des parties rapides et un challenge puisque la fin du jeu est fixé à 24 tours à l’issue de laquelle on devra avoir marqué plus de points de victoire que le jeu.  

En mode solo, le paquet d’Hilda est utilisé avec un plateau spécifique permettant de suivre l’état du jeu d’Hilda. L’objectif du joueur étant non seulement d’acquérir des points de victoire mais également d’infliger des effets aux cartes d’Hilda pour réduire leur valeur. Le dé indique la carte de la ligne centrale qui rejoindra le paquet de la souveraine d’Asgard et un effet spécial qui impactera le plateau central ou restaurera des cartes sur son plateau.

Pour Athéna !

Comme pour le jeu d’origine le matériel est d’une excellente qualité avec de nombreuses cartes chromes/foils du plus bel effet. Cette extension renforce encore l’identité de ce jeu de deckbuilding et lui donne des mécanismes uniques et originaux. Elle marque également l’attachement de l’éditeur au jeu. On pourra certainement s’attendre à de nouvelles extensions suivant les aventures parues dans l’anime et le manga.

Saint Seiya – Extension Asgard est d’ores et déjà disponible en français pour 22€. Revêtez donc votre armure et partons à nouveau, non pas pour sauver la princesse Athéna, mais pour accumuler les points nécessaires pour remporter la victoire.

Rédacteur de l’article : Vincent G.

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire