Participatif

Dwar7s Fall et les sept nains


Il était une fois une jolie jeune fille qui, après bien des tumultes, vivait dans la forêt avec sept petits nains. La chaumière était la demeure des mineurs qui passaient leurs journées à arracher l’or et le fer des montagnes environnantes. Dans cette maison de bois, se trouvaient sept petits lits, sept petites cuillères, sept petits gobelets… Ah non, désolé ! Ca, c’est l’histoire de Blanche Neige. Quoi qu’il en soit, dans « Dwar7s Fall » il sera pourtant bien question de nains ! Et en plus, au nombre de sept !

Pour survivre à un hiver s’annonçant particulièrement rigoureux, dans des contrées lointaines et inhospitalières, les nains doivent se préparer. Il n’y a plus une seconde à perdre pour construire le château, collecter de précieux gemmes et amasser des ressources. Votre mission ainsi décrite, il est maintenant temps de nous intéresser plus en détails à ce projet ludique qui fait actuellement l’objet d’une campagne Kickstarter, pour un deuxième tirage.

Arrêtons-nous un nain’stant sur les règles

dwar7s_02Une fois le setup terminé, chaque joueur pourra effectuer trois actions par tour. Même une quatrième si le fameux château se trouve en jeu. Il sera donc possible de jouer une carte Royaume, placer un nain ou déplacer un nain. Chaque action peut être effectuée plusieurs fois. L’objectif de fin de partie sera d’obtenir le plus de points de victoire possibles. Pour scorer, il faudra réaliser des objectifs, vaincre des monstres, obtenir des gemmes et même avoir un château en jeu sans être bloqué par un géant. Tout un programme ! Lors de la pose d’une carte Royaume, cette dernière doit être adjacente à une carte déjà posée ou posée par-dessus une autre carte si cela est possible. Le placement des nains se fait sur les emplacements libres des cartes Royaume. Poser un nain permet d’accomplir la tâche définie par la carte. Mais pour que cette tâche soit complétée, il faudra que les meeples soient tous de la même couleur. Heureusement vous pourrez décider de déplacer vos nains en fonction de la stratégie que vous souhaitez mettre en place ou du nouveau plan machiavélique qui s’est subtilement dessiné dans votre tête. Et puisque l’on évoque la fourberie, sachez qu’il sera également possible de jouer gratuitement des cartes Ogres. Si leur loyauté s’avère plus que douteuse, les ogres volent, tendent des embuscades et vont naturellement intimider votre adversaire.

Lors de la phase suivante, toutes les tâches complétées valablement seront résolues. Par exemple prendre une gemme, piocher une carte Ogre, commercer avec la taverne pour échanger vos gemmes contre les produits du magasin etc. Il faudra en revanche veiller à ne jamais avoir plus de neuf cartes en main, sachant que vous ne pouvez pas défausser des cartes Royaume. Autant dire que dans ces conditions, si vous n’êtes pas perspicace, vous pourrez perdre de précieux avantages ! Dès qu’il sera possible, vous pourrez aussi étendre votre royaume en plaçant de nouvelles cartes en jeu ou même en empilant de nouvelles cartes Royaume. Vous pourrez le faire même si votre adversaire a déjà commencé à y placer ses nains. Contrecarrer les autres joueurs sera donc essentiel. Dans cette optique les cartes Monstres peuvent être placées sur les mines et les châteaux de vos adversaires qui ne pourront plus réaliser cette action tant qu’ils n’auront pas vaincu la terrifiante créature.

Une partie en cours

Une partie en cours

Tout le piment du jeu sera donc d’effectuer vos actions tout en contrecarrant les velléités des autres joueurs. Les objectifs vont vous orienter dans la façon dont vous allez marquer des points de victoire et votre stratégie devra constamment être adaptée. Le tout sur une thématique qui n’est pas du nain’porte quoi ! Plutôt tentant non ?

Une campagne convaincante

Le joli matériel de jeu

Le joli matériel de jeu

On vous le disait en préambule, le projet Dwar7s Fall est porté actuellement sur Kickstarter et l’aventure s’avère plutôt positive car le jeu est déjà grandement financé. Il faut dire que le seuil de 4’000$ était particulièrement raisonnable et a été rapidement dépassé. Le campagne est plutôt plaisante avec déjà une bonne série de stretchs goals débloqués, notamment un grand tapis de jeu en néoprène, format de 54x54cm qui sera offert à tous les contributeurs. Pour l’ensemble du matériel, avec des règles en français disponibles en PDF, il vous en coûtera 30$ (25$ en EB) et 20$ supplémentaires si vous désirez obtenir l’extension. Un extension qui rajoute de nombreux composants avec notamment un nombre de joueurs maximum qui passe de quatre à sept. Pour les frais de port, prévoyez un montant tout à fait raisonnable de 6$. Un dernier mot encore pour vous indiquer que le jeu sera normalement livré en avril 2017 et qu’il ne comporte aucun texte sur le matériel. Attention à ne pas vous laisser piéger par les visuels de la règle du jeu qui comprennent encore les illustrations du premier tirage (qui eux, comportaient du texte en anglais).

Chez Jeudéclick, nous sommes plutôt emballés par ce petit projet fort sympathique, aux coûts raisonnables et aux illustrations amusantes. Le jeu semble avoir du potentiel entre les objectifs à accomplir et les différentes actions à réaliser. L’extension semble aussi clairement apporter du renouveau aux parties, tant au niveau des cartes que des nouveaux personnages que peuvent incarner les joueurs.

La page de la campagne Kickstarter
La règle du jeu en français (beta version)


Informations destinées aux personnes avec un handicap

En complément à nos articles, nous transmettons ci-dessous des précisions destinées aux personnes présentant une atteinte à la santé (visuelle, auditive ou déficience intellectuelle) :

– Ce jeu semble ne présenter aucune limitation particulière.


View Comments
Aucun commentaire pour le moment.

*