Articles
Posted By jeudeclick

Santorini, un grand jeu… tout simplement !


La boîte du jeu

A l’ombre d’un olivier, assis dans l’herbe brûlée par le soleil, Eugenios se repose paisiblement. Comme son grand-père jadis et comme le faisait également son père, il veille sur les troupeaux de chèvres, du matin jusqu’au soir. A presque 60 ans, il n’a jamais quitté sa région et son petit village d’Emborio, dans le sud de l’île de Santorin. Aujourd’hui, plusieurs artisans réputés dans les cyclades viennent effectuer des travaux d’embellissement sur sa modeste demeure. Mais surtout, on vient repeindre la petite coupole bleue qui couvre le dernier étage de son logis. Ces petits dômes traditionnels qui font le charme et la réputation de Santorin. Même si une grande partie de ses économies sera destinée à la remise en état de son chez lui, Eugenios ne quitterait pour rien au monde son petit paradis, là où il fait si bon vivre.

Une partie en cours…

Mieux qu’une remise en état c’est bel et bien de constructions que nous vous parlons aujourd’hui. Mais pas n’importe lesquelles et surtout, pas n’importe où. Destination Santorin et son patrimoine bâti que tout le monde connaît. C’est sur ce thème que l’éditeur canadien Roxley Games a mis tous ses espoirs pour donner vie à son dernier projet ludique. Un jeu qui a connu une campagne de financement participative et qui a amassé, à la surprise générale, plus de 700’000 dollars canadiens et convaincu quelques 7’100 soutiens à travers le monde. Un véritable plébiscite pour un jeu destiné principalement à deux joueurs, sur lequel petits et grands vont s’affronter amicalement.

Dans Santorini, vous construirez petit à petit un village traditionnel de l’île sur un plateau quadrillé de cinq par cinq. Vous devrez simplement hisser un de vos personnages au troisième étage d’une construction en faisant preuve de stratégie et de détermination. Vous pourrez également faire appel aux pouvoirs des dieux pour vous assister dans votre modeste entreprise. C’est sur cette base simple que le docteur Gordon Hamilton, l’auteur du jeu, a imaginé un titre destiné à faire travailler l’intellect. Et le jeu se veut aussi un parfait support pédagogique pour initier les petites têtes blondes aux jeux de société.

30 secondes pour l’apprendre, toute une vie pour y jouer

Une fois n’est pas coutume, la règle de Santorini s’avère extrêmement simple. Sans mauvais jeu de mots, on pourrait dire que cela est un jeu d’enfants. L’éditeur a même utilisé le slogan plutôt explicite « 30 secondes pour l’apprendre, toute une vie pour y jouer ».

Pour gagner à Santorini, il suffit simplement de réussir à placer un de ses deux personnages sur le troisième étage d’une construction.

En début de partie, chaque joueur place chacun de ses deux personnages sur n’importe quelle case du plateau de jeu. A son tour, le joueur doit déplacer un de ses deux personnages d’une case, puis doit construire avec le personnage qu’il vient de déplacer. Le tour est alors terminé et le joueur suivant procède de la même façon. Dans Santorini, les déplacements se font dans n’importe quelle direction mais toujours d’une seule case. Par ailleurs, un joueur peut uniquement monter d’un étage mais peut descendre d’autant d’étages qu’il le souhaite. La construction d’un nouveau bloc ne peut se faire que sur l’une des huit cases qui entourent le personnage qui vient d’être déplacé. Finalement, si un joueur construit un dôme bleu sur le troisième étage d’une habitation, il ne sera alors plus possible de s’y rendre.

Vous connaissez désormais la règle de Santorini !

Mais Santorini peut également se jouer avec des cartes de Pouvoir des Dieux. Chaque joueur choisi un pouvoir en début de partie et reçoit la carte correspondante. Le pouvoir se déclenchera alors à un moment spécifique selon ce qui est noté dans la description de ce pouvoir.

La thérapie du Dr Hamilton

Le matériel de jeu

Si Santorini a attiré votre attention, il l’a sûrement été préalablement pour les mêmes raisons que nous; visuellement le jeu est magnifique ! N’ayons pas peur de le dire haut et fort ! Visuellement les illustrations sont très soignées avec un joli coup de crayon et de belles mises en couleur. Mais Santorini c’est également un matériel de jeu complètement étonnant. Premièrement le plateau de jeu qui se trouve perché au sommet d’une base plastique en forme de rocher, lequel est lui-même posé sur un deuxième plateau représentant un paysage maritime. Le tout pour former évidemment l’île de Santorin, en 3D. Et avec les bâtiments sculptés, coiffés de leurs dômes bleutés, il ne manquerait plus que le soleil et le bruit des vagues pour se voir transporté au milieu de la Méditerranée.

Le matériel de jeu… suite

Avec une règle apprise en trente secondes, il n’est pas nécessaire de vous dire que la prise en main de Santorini est d’une déconcertante simplicité. Mais derrière cette réelle accessibilité, les perspectives de jeu s’avèrent gigantesques tellement le titre offre des stratégies et des variantes différentes. Comptez avec une petite courbe d’apprentissage avant d’entre-apercevoir tout le potentiel du jeu. Positionnements, blocages, déplacements et pour peu que vous rajoutiez encore les cartes de pouvoirs des dieux, vous voilà parés d’un accord parfait en termes de mécanismes, pour des temps de jeu presque infinis. Au premier coup d’œil on pourrait légitimement imaginer le contraire, mais il n’en est rien. Chaque action nécessite une anticipation de plusieurs coups et une bonne lecture du jeu de l’adversaire. Et les joueurs peuvent mettre en place des techniques variées comme par exemple le fait de démarrer des constructions à différents endroits du plateau de jeu, d’essayer de bloquer son adversaire, de jouer sur un rapport de défense pendant que l’autre personnage mise sur une construction rapide. Dans Santorini les deux joueurs peuvent tout imaginer.

Et si nous vous parlons de deux joueurs, c’est bien pour vous rappeler que nous sommes avant tout sur un plaisir ludique destiné à un duo. Santorini se laisse appréhender à trois ou quatre, mais le Dr Hamilton a conçu sa thérapie pour deux ludistes et c’est dans cette configuration que l’opus déploie tout son potentiel et tout son intérêt.

Autant que l’on puisse dire c’est que Santorini a été une belle découverte. Et le mot est faible car derrière une règle simple se cache un véritable bijou ludique. Un grand jeu, cela est une évidence absolue ! Dans les prochains mois, on imagine mal qu’il ne s’impose pas comme un indispensable de toute bonne ludothèque.

A ce jour (mars 2017) la licence de Santorini n’a pas été attribuée pour une éventuelle localisation francophone. Nous ne savons d’ailleurs pas si Roxley Games souhaite localiser son titre ou non. Mais si tel est le cas, il y a là une petit part de Grèce qui n’attend que de voyager en francophonie, aux yeux du plus grand nombre. Santorini reste donc encore difficile à se procurer et même s’il n’y a pas de texte sur les cartes de pouvoirs des dieux, la règle n’est disponible qu’en anglais avec le reste du matériel. Elle a néanmoins déjà été intégralement traduite et le lien se trouve ci-dessous.

Maintenant, à vous de vous forger votre propre avis.

La règle de Santorini en français
Le site de l’éditeur Roxley Games
La fiche du jeu sur Boardgamegeek
Une vidéo de partie dans la Tric Trac TV


View Comments
Aucun commentaire pour le moment.

*