Accueil > Actualités > Sid Meier’s Civilization : Une Aube Nouvelle, il est bientôt là… il arrive… en français !

Sid Meier’s Civilization : Une Aube Nouvelle, il est bientôt là… il arrive… en français !

par jeudeclick
Publié : Dernière mise à jour le 345 vues 6 minutes de lecture

Les férus de « gros jeux » connaissent forcément Sid Meier’s Civilization. Tout comme les amateurs de jeux vidéo, puisqu’il s’agit bel et bien de cette licence dont il est question. On vous avait déjà parlé de Civlization dans un précédent sujet, et nous avions également évoqué avec vous, pour notre Debrief d’Essen 2017, le nouveau « Sid Meier’s Civilization : Une Aube Nouvelle » qui débarquait chez Frantasy Flight Games (FFG). Et voilà que le jeu arrive dans la langue de Molière chez FFG France. Même si nous reviendrons dans les détails sur ce jeu, avec un article rédactifonnel complet, c’est déjà l’occasion pour nous de vous en parler brièvement…

Alors, posons d’ores et déjà le contexte, puisqu’il y a un élément essentiel à préciser dès le départ. Si ce nouveau jeu « Une Aube Nouvelle » est clairement inspiré de son grand frère Sid Meier’s Civilization, l’opus n’est pas une version 2.0 ou une amélioration de son processeur. Il sera toujours question de faire progresser sa civilisation de l’histoire ancienne à nos jours, au tour à tour, de manière stratégique, mais les mécanismes se veulent différents et ne sont pas à comparer les uns avec les autres. Par ailleurs, le temps de jeu se voudra radicalement plus court avec des parties estimées entre 60 et 120 minutes, contre 3 à 4 heures pour Civilization. C’est donc à un panel de joueurs beaucoup plus large que s’adresse cette Nouvelle Aube. Et surtout à ceux qui n’apprécient pas forcément de jouer plusieurs heures autour d’une table de jeu.

Le seul guide c’est vous !

Mais alors, quel est le pitch de ce jeu qui est d’ores et déjà très attendu pour une frange de joueurs amateurs de Sid Meier’s ? « À l’aube d’un nouvel âge, l’ensemble de la société humaine se trouve devant vous, pleine de promesses dont la seule limite est votre imagination. Après d’humbles débuts, vous avez la possibilité de mener votre empire à travers les millénaires, de civilisation naissante à première puissance mondiale. Avec de multiples voies différentes vers la victoire, vous choisirez comment mener votre peuple à la gloire. Quel que soit le chemin que vous prendrez, il nécessitera concentration et attention. » Ne nous dites pas que vous n’avez pas déjà l’eau à la bouche ?

Vous avez la priorité

Dans Sid Meyer’s Civilization : Une Aube Nouvelle, le matériel de jeu a évolué. On retrouve ainsi des pions de contrôle servant à répandre l’influence culturelle à travers le monde. Mais ce n’est pas tout. Les villes permettront de construire l’industrie, les caravanes feront évoluer votre économie, des cartes pour jouer les diplomates, un cadran technologique vous servira pour votre progrès scientifique. Et sans oublier encore votre carte de dirigeant qui vous offrira une capacité spéciale durant l’ensemble de la partie.

Sans oublier encore l’une des principales nouveautés du jeu qui est la barre de priorité. Ce nouvel élément est clairement au cœur du gameplay de Sid Meyer’s Civilization : Une Aube Nouvelle. Chaque joueur disposera donc d’une telle barre contenant cinq emplacements, une pour chacun des cinq aspects de notre civilisation : la culture, la science, l’économie, l’industrie et l’armée. L’idée générale sera qu’au début de son tour, le joueur actif sélectionnera une carte dans sa barre de priorité pour en résoudre son effet. Les cartes progresseront durant la partie, d’emplacements en emplacements. Plus une carte est résolue tardivement (dans le cinquième emplacement) plus son impact sera fort et plus l’effet sera actif sur de multiples types de terrains. A contrario, plus l’effet sera appliqué rapidement et plus sa portée sera moindre et sur des types de terrains limités.

Il faudra donc faire preuve de stratégie pour activer ses cartes aux bons moments et sur les domaines voulus. Par exemple résoudre sa priorité de culture au cinquième emplacement pour renforcer drastiquement son emprise sur une zone du plateau. Idem pour influencer par exemple votre stratégie militaire et vous protéger contre les invasions étrangères. Le même raisonnement s’applique pour l’économie, la science ou l’industrie. Et chaque action influence votre civilisation présente sur le plateau de jeu central.

A noter que les cartes de priorité pourront évoluer durant le jeu, ceci grâce au cadran de Tech. De nouveaux effets seront ainsi disponibles avec les technologies nouvellement acquises. Aviation, production de masse, etc.

Merveilleux !

Mais le jeu ne se limitera bien entendu pas qu’à cela ! Nous sommes sur un jeu de civilisation, est-il utile de vous le rappeler ? En bon dirigeant il vous sera aussi possible de construire des merveilles pour vous aider à accroître votre influence dans les différents domaines du jeu. En passant par le Kremlin, les Jardins Suspendus de Babylone ou le beaucoup plus contemporain Stade Maracaña (si si on vous assure !), votre peuple saura apprécier ces imposants édifices.

Le terrain de jeu vous offrira aussi de quoi collecter des ressources comme le marbre, le mercure, le pétrole ou le diamant. Vous pourrez également exploiter l’industrie grâce aux lacs volcaniques présents sur le plateau de jeu. Ces ressources seront utiles pour construire vos chefs d’œuvre.

Dis Cortex, qu’est-ce qu’on va faire ce soir ?

Au final, même si chacun pourra suivre sa stratégie et son orientation, toutes les directions restent imbriquées les unes avec les autres. Seul but, diriger le monde ! Les ressources seront nécessaires aux activités culturelles ainsi que pour les constructions. L’armée sera nécessaire pour protéger les villes. La diversité sera nécessaire pour rendre sa civilisation prospère. Etc ! Néanmoins, les grands axes de victoire resteront bien présents. La victoire culturelle, scientifique, économique, industrielle, et forcément militaire. Comme disait Coluche, choisis ton camp camarade !

A noter que les joueurs plus expérimentés pourront choisir une règle « épique » qui apportera un temps de jeu plus long avec davantage de conditions de victoire.

Et si on vous a donné envie d’y jouer, sachez qu’il ne vous reste plus très longtemps à patienter puisque Sid Meier’s Civilization : Une Aube Nouvelle est prévu entre août et septembre 2018 en français. Le prix conseillé et annoncé est de 49.95€ (58.00 CHF, 77.00 CAD).

Restez à l’affût, comme on vous le disait en début d’article, nous reviendrons évidemment sur ce titre dans le cadre d’un article rédactionnel complet.

Rédacteur de l’article : Léo

VOUS POUVEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire